mardi, mars 31, 2009

Revue de presse du mardi 31 mars 2009


Évaluations de CM2 : les résultats - La concurrence des universités et la baisse des inscriptions – Restaurants scolaires : à table !

Lundi, les résultats des évaluations réalisées en janvier auprès des élèves de CM2 ont été présentés à la presse (lire le reportage du Café Pédagogique).C’est Jean-Louis Nembrini, directeur de l’enseignement scolaire qui présentait les résultats.
Sur le plan national, le gouvernement comptabilise 35% à 45% de très bons élèves et 7% à 15% en très grande difficulté qui doivent bénéficier de l’aide personnalisée. Rappelons qu’en août 2007, un rapport du Haut Conseil de l'éducation sur l'école primaire concluait que 25 % des élèves avaient des acquis fragiles à la fin du primaire tandis que 15 % des élèves avaient des difficultés sévères ou très sévères. Ces résultats se veulent donc plus rassurants.
En français, 7% des élèves ont eu moins de 20 bonnes réponses sur 60 questions, 18% à 20 à 29 questions, 30% à 30 à 39 et 45% à 40 à 60. En mathématiques, ils sont 15% à avoir eu moins de 14 bonnes réponses sur 40, 20% à en avoir entre 14 et 19, 30% entre 20 et 26 et 35% entre 26 et 40. S’il y a plus d’élèves en «très grande difficulté» en mathématiques (15%) qu’en français (7%), c’est entre autres parce qu’«en mathématiques, les nouveaux programmes ont fixé des exigences qui n’existaient pas dans les anciens programmes, notamment pour les chiffres décimaux», a commenté Jean-Louis Nembrini,. Pour Gilles Moindrot, secrétaire général du syndicat Snuipp : «Le fait de dire que les élèves sont meilleurs en français qu'en mathématiques dépend totalement de la difficulté des exercices !»
Le Monde rappelle que ces évaluations ont été très critiquées Les critiques ont porté sur des exercices passés en janvier sur des points pas encore abordés et le risque de mettre en concurrence les écoles. Des directeurs d'école ont par ailleurs refusé d'assurer la remontée au ministère des résultats, inquiets de leur exploitation possible (pour classer les écoles par exemple). Les résultats présentés lundi concernaient donc 553.263 élèves sur quelque 700.000 inscrits.
Pour ceux qui veulent juger sur pièces, on peut trouver le cahier d’évaluation des élèves de CM2 sur le site du ministère ainsi que les résultats de cette évaluation au niveau national et par académie

Dans Le Monde un reportage sur le nouveau paysage universitaire français, pour le journal du soir, celui-ci est marqué par la concurrence . Et ce phénomène nouveau, nous dit-on conduit, dans un contexte général de baisse démographique du nombre de bacheliers et de désaffection générale pour les filières lettres et sciences humaines, à une diminution des inscriptions à l’université. Notamment, selon le journal, dans les facs les plus en grève. “ Contester serait-il devenu un luxe pour les universités françaises ? ” se demande le journal.

Rubrique gastronomique pour finir. Ne dites plus "cantine" mais "restaurant scolaire"
Le Monderevient sur ce sujet avec un reportage dans le 12ème arrondissementLes enfants disent de moins en moins souvent : "J'en veux pas, c'est pas bon"", assure Mira Ivanovic, chef de cuisine. Dès 6 h 45, chaque matin, Mme Ivanovic et son équipe préparent sur place le repas des 280 élèves de l'école primaire et livrent 400 repas pour quatre autres établissements et un jardin d'enfants.
"Nous voulons changer l'image de la cantine. D'ailleurs, on ne dit plus cantine, mais restaurant scolaire", insiste-t-on à l'Association nationale des directeurs de restauration municipale (ANDRM). En effet, une nouvelle norme vient d'être mise en place par l'Association française de normalisation (Afnor) et l'ANDRM. Respect de l'équilibre alimentaire, temps suffisant pour manger (plus de vingt minutes), locaux plus agréables, mobilier et vaisselles plus adaptés, niveau sonore plus bas, meilleure formation du personnel... autant de mesures qui concernent 2 500 collectivités. Jean-Jacques Hazan, qui est Président de la FCPE est aussi, et surtout, directeur des restaurants scolaires du 12ème arrondissement. Pour lui, améliorer la qualité des repas passe aussi par l’amélioration de l’environnement. Selon lui, il faut améliorer les conditions de service qui font partie intégrante de la qualité de la cantine.. Pardon ! du restaurant scolaire !

Bon appétit…
Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 31/03/09


Université: le débat Pécresse-Fabbri
Après 9 semaines de conflit entre le gouvernement et les enseignants-chercheurs, Libération a organisé un débat entre la ministre de l'enseignement supérieur et le responsable du principal syndicat du supérieur.
Lire la suite de l’article


La Ronde des obstinés s’élargit
L’action de protestation lancée à Paris se poursuit et fait des émules.
Lire la suite de l’article


Ce que les syndicats vont dire à Valérie Pécresse
D'après l’agenda ministériel, Valérie Pécresse reçoit depuis 18h les syndicats, à sa demande. Ordre du jour avancé par la ministre : la recherche. Pour l’instant, rien n’a filtré, mais je publie ci-dessous le communiqué commun des syndicats rendu public avant la rencontre, syndicats qui ont bien l’intention de déborder l’ordre du jour.
Lire la suite de l’article


Les lycées d'Albi et de Toulouse renvoient chez lui l'envoyé de Sarkozy
Tout directeur de Sciences-Po Paris qu’il est, il y aura des trous dans la copie que Richard Descoings doit remettre au président Sarkozy au mois d’octobre prochain. Ce lundi matin déjà, les professeurs du lycée Bellevue à Albi ont boycotté sa réunion. Cette après-midi, c’est une trentaine de lycéens et étudiants qui ont empêché la rencontre qu’il devait avoir avec 120 chefs d’établissement de l’Académie au lycée Rive Gauche à Toulouse.
Lire la suite de l’article


Les Bretons à bonne école
Déjà au top pour ses taux de réussite au baccalauréat, l’académie de Rennes se tire plutôt bien de l’évaluation des acquis des élèves de CM2, dont les résultats ont été publiés lundi par le ministère de l’éducation nationale.
Lire la suite de l’article


Evaluations en CM2: 7% à 15% d'élèves en grande difficulté
Le ministre de l'Education publie ce lundi les résultats des évaluations des CM2 qui avaient suscité une vive polémique en janvier. Voici les résultats bruts tels que présentés ce lundi par le ministère et disponibles sur le site internet ministériel, académie par académie et département par département.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 31/03/09


Les élèves de CM2 meilleurs
en français qu'en maths
Selon le ministère, les résultats des tests effectués en janvier dans toutes les écoles de France serviront à aider au soutien des écoliers en difficulté.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr du 31/03/09



Les facs mobilisées voient leur image se dégrader
Toutes trois sont des universités éruptives. A Toulouse-II-Le Mirail (UTM), Rennes-II ou Paul-Valéry-Montpellier-III, toutes spécialisées en lettres et sciences sociales, les étudiants et les enseignants sont prompts à sortir des amphis pour devenir des "anti".[…]
Dans un contexte de baisse démographique du nombre de bacheliers et de désaffection générale pour les filières lettres et sciences humaines, les grèves ont tendance à aggraver l'hémorragie d'étudiants.
Lire la suite de l’article


Un nouveau paysage universitaire concurrentiel
Contester serait-il devenu un luxe pour les universités françaises ? Les attentes qui pèsent sur elles sont immenses. L'économie du savoir et de l'innovation, l'aspiration des familles à la promotion sociale de leurs enfants, constituent autant de défis.
Lire la suite de l’article


Ne dites plus "cantine" mais "restaurant scolaire"
L
es enfants disent de moins en moins souvent : "J'en veux pas, c'est pas bon
"", assure Mira Ivanovic, chef de cuisine à l'école Pommard, dans le 12e arrondissement de Paris. Dès 6 h 45, chaque matin, Mme Ivanovic et son équipe préparent sur place le repas des 280 élèves de l'école primaire et livrent 400 repas pour quatre autres établissements et un jardin d'enfants.
Lire la suite de l’article


Les élèves de CM2 sont plutôt bons mais leur évaluation reste critiquée
Selon une évaluation nationale réalisée en janvier et dont les résultats ont été rendus publics lundi, les élèves de CM2 sont plutôt d'un bon niveau, même si 7 % d'entre eux sont en très grande difficulté en français et 15 % en mathématiques. Lors de cette évaluation mise en place par le gouvernement et dont la méthodologie reste critiquée, 553 263 élèves ont été testés, soit environ 78 % de l'effectif total des élèves de CM2.
Lire la suite de l’article


Les ados français accros aux séries américaines améliorent leur anglais
Fulminant de voir leurs enfants scotchés à leur ordinateur pour regarder compulsivement sur Internet leurs séries anglo-saxonnes préférées, les parents vont devoir se calmer. Ce nouveau hobby des adolescents se révèle particulièrement bénéfique pour l'apprentissage de l'anglais.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 31/03/09 (un jour de retard)



Négocier oui… mais sur quoi et avec qui ?
Alors que le gouvernement reçoit, en ordre dispersé, les syndicats d’enseignants et de chercheurs, ceux-ci s’efforcent de maintenir l’unité du mouvement.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 31/03/09



Colmar: les lycéens manifestent, le maire les punit
Privés de voyages scolaires ! Après les manifestation lycéennes du 19 mars dernier, le maire UMP de Colmar, Gilbert Meyer, a en effet décidé de priver le lycée Camille Sée de certaines aides financières, afin d'exprimer son mécontentement envers un groupe d'élèves de cet établissement scolaire.
Lire la suite de l’article


Pollution: on n’aère pas assez les classes
L’observatoire de la qualité de l’air dresse un constat alarmant : l’atmosphère est plus polluée dans les écoles qu’à l’extérieur. Une étude inédite est lancée dans 150 établissements…
Lire la suite de l’article


« Ouvrir les fenêtres dix minutes par jour »
CHANTAL JOUANNO, secrétaire d’Etat à l’Ecologie

Secrétaire d’état à l’Ecologie, Chantal Jouanno présentera la semaine prochaine un plan de lutte contre la pollution de l’air intérieur qui prévoit une enquête poussée dans 150 établissements...
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 31/03/09



Rien vu...


------------------------------------------------
Les échos du 31/03/09



Rien vu...


-------------------------------------------------
20 minutes du 31/03/09



Les lycéens manifestent, le maire les prive de voyage de classe
Gilbert Meyer a peu apprécié le comportement des élèves du lycée Camille Sée...
Lire la suite de l’article


Une note mitigée aux tests de CM2
Les résultats des fameuses - car très contestées - évaluations de CM2 ont été présentés hier par le ministère de l'Education nationale. Jugés « ni bons ni mauvais » par le directeur général de l'enseignement scolaire, Jean-Louis Nembrini, qui se refuse à toute analyse, ils sont en réalité en demi-teinte : 25 % des élèves ont des acquis en français « encore fragiles » ou carrément « pas suffisants » à la veille de leur entrée en sixième.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Rue89 du 31/03/09



Rien vu...


------------------------------------------------
Ouest-France du 31/03/09



CM2 : 25 à 35 % des élèves en dessous du niveau
Jean-Louis Nembrini, directeur de l'enseignement scolaire, a révélé, hier, les résultats des évaluations en français et en maths réalisées, en janvier, par plus de 553 000 élèves.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 31/03/09



CM2: L'évaluation qui fâche
A en croire les résultats de l'évaluation nationale rendus publics lundi, les élèves de CM2 sont plutôt d'un bon niveau. Si 7% d'entre eux sont en très grande difficulté en français et 15% en mathématiques 35% à 45% sont très bons élèves. La méthodologie de l'exercice continue cependant d'être critiquée par les associations de parents d'élèves et les syndicats d'enseignants.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 31/03/09


L'encyclopédie en ligne Encarta va fermer
Face à la concurrence de sites gratuits, Microsoft a planifié l'arrêt de son encyclopédie en ligne pour l'automne 2009.
Lire la suite de l’article


Un instituteur cité en justice pour violence sur un élève
L'enseignant raconte qu'il a menacé un élève qui "sortait son zizi en classe" de "tout couper" avec un cutter. Il conteste cependant les accusations de "coups et de violences".
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 31/03/09


Rien vu...


----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 31/03/09


Evaluations de CM2 : surtout pas de surprise
Lundi 30 mars, le ministère a rendu publics les résultats de l'évaluation de CM2. Selon elle, moins de 15% des élèves auraient des acquis insuffisants. "On le voit notre école fait réussir beaucoup d’élèves. Mais les maîtres, pour assurer à tous la réussite, avaient besoin d’un dispositif efficace de prise en charge des difficultés d’apprentissage. C’est le but de l’aide personnalisée". C'est avec cette "happy end" que Jean-Louis Nembrini a présenté, le 30 mars, les résultats des évaluations de CM2.
Lire la suite de l’article


Rased : La Fname fait le point
"Alors qu’ils sont présentés comme «personne ressource » pour leurs collègues, ces enseignants n’auront matériellement plus le temps ni les possibilités de leur venir en aide". Dans un communiqué, Gérard Toupiol, président de la Fname, une association d'enseignants spécialisés, explique pourquoi la Fname continue le combat pour le maintien des emplois de Rased. "Ils ne pourront plus assurer le rôle de « lien » tenu auprès des parents comme des structures d’aide extérieures (CMPP, secteur médico-social). D’autre part, le choix des écoles où ils sont affectés a souvent été fait en fonction des postes vacants disponibles (retraites...), et non pas en fonction des besoins des secteurs".
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 31/03/09


Rien vu...


-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 31/03/09



Recherche: plusieurs syndicats dénoncent l'immobilisme du gouvernement
Plusieurs syndicats et collectifs de chercheurs et d'universitaires ont quitté lundi une réunion avec la ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche Valérie Pécresse, dont ils ont dénoncé, après 8 semaines de mouvement, "l'immobilisme autosatisfait".
Lire la suite de l’article


Colmar: les lycéens manifestent, le maire leur coupe les subventions
Le maire UMP de Colmar Gilbert Meyer, qui a peu apprécié le comportement d'un groupe d'élèves du lycée Camille Sée lors d'une manifestation le 19 mars, a privé l'établissement des aides destinées aux voyages scolaires, a-t-on appris mardi auprès du lycée et de la mairie.
Lire la suite de l’article


Lancement d'une étude de l'air intérieur de 150 écoles et crèches (Jouanno)
Une étude va être lancée pour mesurer la qualité de l'air intérieur dans 150 écoles et crèches, a annoncé mardi la secrétaire d'état chargée de l'Ecologie, Chantal Jouanno.
Lire la suite de l’article


Réforme/université: concert de casseroles pour alerter les Grands Hommes du Panthéon
Environ 150 enseignants, chercheurs, étudiants de différentes universités parisiennes ont tenté lundi après-midi de "réveiller les Grands Hommes du Panthéon" à grand renfort de casseroles pour les alerter sur les réformes en cours dans l'université, a constaté l'AFP.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

lundi, mars 30, 2009

Revue de presse du lundi 30 mars 2009


Goût de bouchon – Les enseignants innovants existent et étaient à Roubaix – La journée de la Jupe

Les IUFM sont maintenus en 2009-2010 mais comme nous l’écrivions vendredi soir , il reste des bombes à retardement à déminer et pas mal d’incohérences. Selon de nombreux observateurs le recul des ministres ne remet pas en cause la logique de la masterisation et n’offre aucune garantie sur la pérennité des IUFM dans la formation (notamment pour le second degré). Par ailleurs, l’année de M2 devient encore plus complexe à gérer et organiser. Et on a toujours beaucoup d’incertitude sur l’affirmation d’une réelle “professionnalisation” des futurs enseignants. La bouteille débouchée vendredi après l’annonce de M. Darcos et Mme Pécresse a finalement un goût de bouchon…
Si la coordination nationale "Formation des enseignants" se félicite des "nouveaux reculs" du gouvernement sur l'année universitaire 2009-2010 elle estime aussi que "la réforme est encore là". "Sur le fond, son projet reste inchangé, il tourne le dos à l'amélioration de la formation".Elle demande son "retrait" et la convocation "d'états généraux de la formation des enseignants". La coordination nationale étudiante (CNE), réunie ce week-end à Paris, a lancé pour sa part un nouvel appel à la «radicalisation» du mouvement contre la réforme des universités et les décrets en préparation et a proposé «une journée d'action interprofessionnelle» le 7 avril.


Dans la même logique, il faut signaler l’éditorial de Ouest France qui a pour titre Confusion dans les universités”. “Le mouvement va-t-il s'étioler ou se radicaliser ?” demande l’éditorialiste qui constate aussi que “rien en ce moment ne réussit aux ministres.”. En effet, malgré certains reculs, les universitaires et les formateurs restent mobilisés. “L'Élysée redoute le mois de mai. Nicolas Sarkozy craint des effets de contagion entre le malaise universitaire et celui de la jeunesse qui prend de plein fouet la vague du chômage. Le gouvernement ne peut pas rester l'arme au pied, en attendant que la crise universitaire s'estompe d'elle-même, vaincue par les vacances pascales. Trop risqué. ” rajoute le quotidien régional qui conclut en appelant Nicolas Sarkozy à sortir de “son dogme libéral d'avant-crise” et à renoncer à son engagement présidentiel de ne remplacer qu’un emploi sur deux.

Le Café pédagogique revient sur le Forum des enseignants innovants et de l'innovation éducative qui s'est tenu à Roubaix les 27 et 28 mars, à l'initiative du Café pédagogique, de la Ligue de l'enseignement et de Cap Canal, en partenariat avec 14 associations d'enseignants (Afef Ageem, Apbg, Apceg, Aplv, Aphg, Apmep, Apses, Apv, Assetec, Clionautes, Projetice, Udppc, Usep) et le Ministère de l'éducation nationale. (Le CRAP n’avait pas été invité à participer)
Le jury du Forum, présidé par Philippe Meirieu, a remis douze prix, récompensant des projets pédagogiques innovants, efficaces, centrés sur l'élève et transférables. Le Grand prix est allé à Monique Argoualc'h, pour un projet qui transforme des élèves de classe relais, en formateurs TIC pour des personnes âgées.
Ce forum a aussi été l’occasion de redire que loin des idées toutes faites et des clichés, de nombreux enseignants sont profondément investis dans leur métier et font face avec inventivité aux difficultés de l’école et la font évoluer au quotidien. Oui, on peut changer l’école, avec les enseignants… , il est bon de l’affirmer encore et encore…

Rubrique cinéma pour finir.
Avez vous vu la Journée de la Jupe ?. Après Entre les murs, voilà un nouveau film qui divise les enseignants depuis sa diffusion sur Arte et sa sortie en salle. Philippe Meirieu explique dans Médiapart Pourquoi il fallait faire La journée de la jupe…”. Pour lui, ce film est une caricature nécessaire. “Le récit égratigne « la bien-pensance pédagogique de la gauche compassionnelle » avec une certaine injustice, à peu près comme on égratignait, jadis, le ridicule de la suffisance des professeurs enfermés dans une magistralité guindée et courant après les Palmes académiques ! C’est l’air du temps ! Cela mérite débat, mais ce n’est pas, à mon sens, le propos central du film. Ce qui est le propos central, selon lui, c’est “c’est la rage d’instruire de Sonia Bergerac face à ses élèves ainsi que les rapports que ces derniers entretiennent avec elle et entre eux.”. Ce film lui permet de se rappeler, dit Philippe Meirieu, des situations où lui même s’est trouvé devant cette “rage d’instruire” qui se heurte au refus des élèves. “L’alternative est vieille comme la pédagogie : démission ou répression. Ou, plus exactement, la pédagogie émerge, avec toutes les difficultés du monde, quand on tente de sortir de cette alternative”.
Signalons pour être complet que l’on trouve le même enthousiasme pour le film (mais avec des conclusions radicalement différentes, on s’en doute) sur le blog de Jean-Paul Brighelli…
On pourra trouver aussi plusieurs avis contradictoires sur le site des Cahiers Pédagogiques .
Et mon avis ? je n’en ai pas, je ne l’ai pas vu…

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 30/03/09


Réforme Darcos : « Plus personne ne pilote rien »
« Vu de loin, on a l'impression que plus personne ne pilote rien », entend-on à l'IUFM de Lyon. La réforme menée par Xavier Darcos ? C'est « le bordel », « une pagaille ». Et une menace en cours, selon les enseignants. Alors que l'opinion publique peut avoir l'impression par le prisme des médias d'un « détricotage », d'un « report », le collectif des personnels, professeurs et enseignants-stagiaires de l'IUFM affirme qu'il « n'en est absolument rien ». Selon Isabelle Tourron, professeur documentaliste, « La réforme n'est pas reportée pour l'année prochaine. Elle est en cours. Le ministère de l'éducation fait pression pour que les maquettes* remontent »...
Lire la suite de l’article


Université : actions de la semaine, concert pour les Grands Hommes
Les universitaires et chercheurs, soutenus par des présidents d’université, poursuivent leur action cette semaine. Cours public, accueil vigoureux des ministres qui inaugurent une médiatèque à la Cité nationale de l’immigration ce matin (11h30) (lire ici une critique de cette initiative) concert de casseroles au Panthéon pour «réveiller les Grands Hommes» à 16h30, manifestations le 2 avril.
Lire la suite de l’article


Qualité de la Science Française interpelle les ministres
Hier, l’association Qualité de la science Française à publié communiqué réclamant des ministres des «positions claires». Le sens de ce communiqué semble lui, assez clair : si Valérie Pécresse et Xavier Darcos abandonnent complètement et sans ambiguité toute tentative de mettre en oeuvre la réforme dite la mastérisation en 2009/2010 et si les textes concernant les status et le Conseil national des universités sont conformes aux reculs actés lors des dernières négociations, QSF se prononcera pour une «sortie de crise»
Lire la suite de l’article


A Bonneuil, la loi des bandes chasse deux élèves du collège
Vedat et son cousin n’avaient qu’un tort : ne pas habiter la cité voisine.
Lire la suite de l’article


Le Collectif Défense de l’Université mobilise le 2 avril
Les appels à poursuivre l'action cette semaine et à manifester le 2 avril se multiplient. Ici celui de présidents d’universités. Le Collectif Défense de l’Université, en particulier composé de juristes, se joint aux appels déjà lancés en analysant en détail les résultats de la dernière réunion entre le ministère et les syndicats sur le statut des universitaires.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 30/03/09


Rien vu...


-------------------------------------------------
Le Monde.fr du 30/03/09



Besson et Darcos renoncent à inaugurer la Cité de l'immigration
La Cité de l'immigration n'aura finalement pas été inaugurée. Lundi 30 mars, les ministres de l'immigration, Eric Besson, et de l'éducation nationale, Xavier Darcos, ont renoncé, face à des manifestants hostiles, à prononcer leur discours inaugural. Des étudiants et des intermittents du spectacle, qui figuraient sur la listes des invités, ont empêché par leurs cris les deux ministres de prendre la parole.
Lire la suite de l’article


La consommation de drogues chez les adolescents européens a tendance à se stabiliser
Les jeunes Européens boivent plus et fument moins, la consommation de drogues ayant tendance à se stabiliser : telle est, en Europe, l'évolution générale chez les 15-16 ans, selon les données 2007 de l'enquête Espad (European School Survey on Alcohol and Others Drugs) rendues publiques le jeudi 26 mars.
Lire la suite de l’article


Un sparadrap pour la mixité scolaire, par Jean-Pierre Stroobants
La Belgique est un plaisir et doit le rester"... La formule sert à ceux qui, envers et contre tout, défendent la poursuite de la cohabitation entre Flamands et francophones. Pleine d'ironie, elle résume plus généralement l'état d'esprit d'une population qui assiste, avec un mélange de surprise et d'abattement, aux gesticulations d'une classe politique qui convainc rarement mais étonne toujours.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 30/03/09 (un jour de retard)



À la fac de Strasbourg, on veut « des militants plutôt que des militaires »
Tensions persistantes à l’université, qui devait être évacuée aujourd’hui en prévision du sommet de l’OTAN, la semaine prochaine.
Lire la suite de l’article


Les éducateurs tirent la sonnette d’alarme
Face au démantèlement des services éducatifs, les personnels de la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) refusent l’enfermement et la répression comme seule réponse
Lire la suite de l’article


CNRS occupé, Sorbonne bloquée…
Après huit semaines de mobilisation, le mouvement universitaire se durcit. Et promet, pour le 2 avril, « 1 000 manifestations pour l’école ».
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 30/03/09



Universités : pour Pécresse, l'année est «récupérable »
« Aujourd'hui la tendance est à la reprise des cours. Nous sommes en train de répondre à chacun des motifs de préoccupation des enseignants-chercheurs.» Malgré huit semaines de blocage de plusieurs universités, et des appels à la grève maintenus sur plusieurs sites, la ministre de l'enseignement supérieur Valérie Pécresse a assuré ce lundi matin que l'année université était « tout à fait récupérable ».
Lire la suite de l’article


Les étudiants proposent une journée d'action le 7 avril
La coordination nationale étudiante (CNE), réunie ce week-end à Paris, a lancé un nouvel appel à la «radicalisation» du mouvement contre la réforme des universités et les décrets en préparation et a proposé «une journée d'action interprofessionnelle» le 7 avril. 

Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 30/03/09



Rien vu...


------------------------------------------------
Les échos du 30/03/09



Les universités favorables à une réorganisation de la taxe d'apprentissage
Les présidents d'université se seraient bien passés d'un tel chahut. Cinq ans après les chercheurs à Bordeaux, ce sont cette fois les étudiants qui sont venus jouer les trouble-fête lors de leur colloque annuel à Brest, auquel était attendue Valérie Pécresse. La ministre de l'Enseignement supérieur, retenue par les négociations syndicales, ne s'y est finalement pas rendue. En revanche, la Conférence des présidents d'université (CPU) prise à partie par les opposants aux réformes gouvernementales a dû fuir les lieux et achever son colloque dans des conditions rocambolesques... au centre militaire d'instruction navale. « Nous constatons qu'un noyau d'opposants se radicalise, même si aucune université n'est entièrement bloquée », a déploré Lionel Collet, le président de la CPU, toutefois persuadé que l'agitation brestoise « n'avait rien à voir avec le colloque lui-même ».
Le sujet sur lequel la CPU avait choisi de plancher n'était pourtant pas si éloigné de l'actualité : le rôle économique des universités. La loi autonomie de 2007 les a exhortées à se rapprocher des milieux économiques. Mais trouver de nouveaux financements d'entreprise ne va pas de soi en pleine crise financière. D'autant que les universités s'estiment défavorisées par rapport aux écoles de commerce pour la collecte de la taxe d'apprentissage. Depuis 2006, les entreprises ne versent plus cette taxe directement aux formateurs : elles doivent passer par des organismes collecteurs, les Octa, qui répartissent les sommes « non fléchées ». Or, un certain nombre de ces Octa sont rattachés aux chambres de commerce qui gèrent aussi... les grandes écoles. Pour la CPU, il serait donc « plus logique » que soient « séparés » organismes collecteurs et organismes de formation.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 30/03/09



la science a le droit de cité chez les enfants
Nicolas, Nelson et Jawa se déchaînent, guitares en main, sur une mélodie du compositeur pour enfants Vincent Malone. « Alexandre, viens nous filmer ! », lancent-ils à un gamin concentré sur la conduite de son tapis volant. Les quatre garçons font partie des privilégiés qui ont découvert en avant-première, la semaine dernière, la Cité des enfants rénovée à la Villette (19e). L'espace destiné aux 2-7 ans a rouvert fin 2007. Mais les plus grands, les 5-12 ans, étaient, eux, privés de terrain d'aventure depuis plusieurs mois. « La Cité était un peu vieillotte, pédagogique mais austère », rappelle Xavier Limagne, le commissaire de l'exposition.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 30/03/09



La fin du "Monde de l'éducation" : la pédagogie n'intéresse pas les profs
Mobilisé depuis quelque temps sur un autre « front » que celui de l'éducation (70e anniversaire de la « retirada », la fin de la guerre d'Espagne), voici que s'impose à moi la nécessité de faire un état des lieux après une si longue absence.
Première constatation qui, sauf erreur ou inadvertance, a été fort peu commentée : la disparition du « Monde de l'éducation » réduit à n'être plus qu'un supplément au quotidien.
Ce n'est pas là une simple péripétie économico-médiatique mais un événement extrêmement significatif dans... le monde de l'éducation.
Lire la suite de l’article


Au fait, Rue89, "c'est légal ce que vous faites ?"
Par Pierre Haski

« Est-ce légal ce que vous faites ? », « où trouvez-vous vos infos ? », « comment se fait-on connaître sur Internet ? », ou encore « comment gagne-t-on de l'argent sur Internet ? »... Voici quelques unes des questions que des collégiens m'ont posées. Depuis le début de la semaine, Rue89 participe à la Semaine de la presse à l'école avec ce blog « A l'école du web », ouvert avec des collégiens de Louis Aragon, à Chalon-sur-Saône, et leur enseignante, Christelle Membrey.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 30/03/09



Confusion dans les universités
Deux mois de conflit dans les universités. La crise s'éternise. Nul n'est devin pour prédire la suite. Le mouvement va-t-il s'étioler ou se radicaliser ? Bien que le gouvernement ait fait marche arrière sur plusieurs points ¯ sur le statut des chercheurs, sur la formation des futurs enseignants, sur les suppressions de postes ¯ l'incertitude règne. Car ces reculs ont été soit masqués, soit maladroits.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 30/03/09



Rien vu...


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 30/03/09


Universités : nouvel appel de la CNE à "radicaliser le mouvement"
Dans sa lutte contre la réforme des universités, la coordination nationale étudiante appelle à "construire un front unitaire réunissant étudiants, lycéens, salariés, précaires, chômeurs".
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 30/03/09


A la Cité de l'immigration, des manifestants font taire Besson et Darcos
L'inauguration de la médiathèque de la Cité nationale de l'histoire de l'immigration prévue ce lundi matin a été fortement perturbée par des manifestants. Ils ont empêché les ministres Eric Besson et Xavier Darcos de prononcer leur discours.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 30/03/09


Les IUFM maintenus en 2009-2010
Recul tactique ou enterrement de la réforme ? Les IUFM, leurs antennes départementales et leur réseau d'enseignants-formateurs continueront de pouvoir inscrire les étudiants en M1.
Après les annonces faites au lendemain de la manifestation du 19 mars (maintien des concours sous leur forme actuelle en 2010, première année de titularisation comprenant un tiers de formation), celles de vendredi dernier sonnent comme un nouveau recul des ministres concernés (V. Pécresse et X. Darcos) sur la question de la formation. Recul stratégique pour faire éclater un front de contestation qui continue d'être une aiguille plantée dans la communication gouvernementale, ou défaite réelle ? Il est encore trop tôt pour juger, tant les incertitudes sont nombreuses : la « transition » de l'année 2009-1010 permettra-t-elle réellement aux IUFM, désormais intégrés dans les universités, de se construire un avenir pérenne ? De fait de nombreux IUFM avaient commencé à inscrire des étudiants pour l'année prochaine.
Lire la suite de l’article


L'école efficace au Forum des enseignants innovants
L'efficacité de l'école a été le fil conducteur du Forum des enseignants innovants et de l'innovation éducative qui s'est tenu à Roubaix les 27 et 28 mars, à l'initiative du Café pédagogique, de la Ligue de l'enseignement et de Cap Canal, en partenariat avec 14 associations d'enseignants (Afef Ageem, Apbg, Apceg, Aplv, Aphg, Apmep, Apses, Apv, Assetec, Clionautes, Projetice, Udppc, Usep) et le Ministère de l'éducation nationale.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 30/03/09


Pourquoi il fallait faire La journée de la jupe…
Par Philippe Meirieu

La journée de la jupe est un film qu’il fallait faire. C’est une évidence qui s’impose quand on sort de la séance. Ce film fait événement. Il bouscule toute pensée confortable. Il pose de vraies questions et récuse toute interprétation manichéenne. Il faut nous en saisir. Pour penser. Pour débattre.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 30/03/09



Evaluations/CM2: 35% à 45% de très bons, 7% à 15% en très grande difficulté
Les évaluations nationales en français et en mathématiques, mises en place par le gouvernement, ont mis en évidence en CM2 entre 35% à 45% de très bons élèves et 7% à 15% en très grande difficulté qui doivent bénéficier de l'aide personnalisée, selon les chiffres publiés lundi.
Lire la suite de l’article


Réforme formation des enseignants: plusieurs organisations insatisfaites
Plusieurs syndicats ou organisations ont exprimé leur insatisfaction lundi à propos de la réforme de la formation des enseignants, après les concessions du gouvernement vendredi sur la préparation aux concours pour l'année 2009-2010, dans des communiqués distincts.
Lire la suite de l’article


Livre noir PS sur l'éducation: Aubry, "la grande fille aux allumettes" (Darcos)
Xavier Darcos a estimé dimanche qu'avec son livre noir sur l'éducation après celui sur les libertés, le Parti socialiste voulait "allumer des feux partout", qualifiant sa dirigeante, Martine Aubry, de "grande fille aux allumettes".
Lire la suite de l’article


Toulouse: des lycéens empêchent une réunion autour de M. Descoings
Des lycéens et étudiants ont contraint Richard Descoings, chargé par le gouvernement de mener la réforme du lycée, à annuler une rencontre avec les chefs d'établissement des lycées de l'académie de Toulouse, en bloquant lundi l'accès au lieu de la réunion, a constaté l'AFP.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------


Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

vendredi, mars 27, 2009

Revue de presse du vendredi 27 mars 2009

Les IUFM peuvent ouvrir le champagne (tout en restant vigilants…) — Les profs ont droit à un taux zéro — et l’ascenseur social est toujours bloqué…

Formation des enseignants : un nouveau (et vrai) recul.
Les étudiants qui entendent préparer les concours d'enseignants en 2009-2010 pourront s'inscrire pour cela en première année d'IUFM , comme actuellement, a annoncé la FSU à l'issue d'une rencontre au ministère de l'Education nationale avec Xavier Darcos et Valérie Pécresse. De plus, cette première année d'Institut universitaire de formation des maîtres (IUFM) permettra d'avoir une équivalence en master 1 (M1). Autres engagements obtenus, selon Gilles Moindrot, secrétaire général du SNUipp-FSU, premier syndicat du primaire : les ministres ont fait part de leur "volonté très forte de maintenir les moyens affectés à la formation et à la préparation des maîtres en IUFM, ainsi que l'ensemble des antennes départementales" de ces instituts.
"Pour 2011", année où doit s'appliquer l'ensemble de cette réforme de la formation des enseignants, "on a listé les points sur lesquels on allait pouvoir négocier. D'une certaine manière, cette liste correspond à une forme de remise à plat du dispositif tel qu'il était envisagé", a dit M. Aschieri."On a une série de mesures sur lesquelles les ministres reculent, sous la pression de la mobilisation, tant mieux", a rajouté Gilles Moindrot. Pour autant, la FSU a encore de "grandes inquiétudes" sur la façon dont seront organisés les stages en responsabilité en master 2, notamment.
Le SGEN-CFDT rencontrait lui aussi les ministres : "Aujourd'hui, on a maintenu, pour 2009-2010, l'apparail de formation tel qu'il existait, c'est important", a affirmé le secrétaire général du Sgen-CFDT Thierry Cadart, à l'issue de sa rencontre. Le gouvernement "a sagement repoussé tout ce qui était impossible à mettre en place ou tout ce qui allait avoir un effet dommageable sur la formation".
Il reste sûrement quelques bombes à retardement à déminer mais on peut considérer qu’il s’agit vraiment d’un recul et du résultat de la mobilisation. Il faut rester vigilant mais les formateurs IUFM peuvent quand même déboucher une bouteille (ce que je fais…)

Taux zéro
Les professeurs qui s'installent ou déménagent pourront dès septembre bénéficier d'un prêt à taux zéro, a indiqué vendredi le ministère de l'Education dans un communiqué, confirmant une information d'Aujourd'hui en France/le Parisien.
Le prêt sera accessible quel que soit l'âge du demandeur, du moment qu'il s'installe ou déménage pour cause de mutation, et concernera les professeurs du public comme du privé.
Les bénéficiaires pourront emprunter sans intérêt sur dix ans jusqu'à 30.000 euros, s'ils étaient locataires et veulent acheter un premier logement. Ceux qui sont déjà propriétaires ne pourront prétendre qu'à 15.000 euros. Dans tous les cas, le prêt ne pourra concerner que l'achat d'une résidence principale.
Pour un couple d'enseignants, le prêt pourra monter jusqu'à 60.000 euros, si les deux sont mutés ou débutent dans le métier
Le prêt pourra être demandé pendant un an à compter de l'affectation ou de la mutation.
Chaque année, 50.000 personnes en moyenne sont concernées par les mutations et les arrivées dans le métier, précise le ministère.

Malaise…
Frédéric Fappani, spécialiste de la jeunesse, est interviewé par Le Monde et lorsqu’on lui pose la question du malaise de la jeunesse, il répond ceci : “Leur malaise profond, c'est la perte de la capacité à donner du sens à leur vie. Les adultes ne leur apprennent plus ni à s'aimer ni à aimer. Bien souvent parce qu'eux-mêmes ne savent plus ce que le moment de l'adolescence contient de potentialités et n'envisagent les adolescents que comme l'ombre d'eux-mêmes. ”. Il évoque aussi la fin de l’ascenseur social “Il fonctionne encore un peu, mais dysfonctionne beaucoup trop. Je ne parle pas seulement des jeunes sortant du système scolaire sans aucun diplôme - ils sont nombreux, surtout chez les garçons -, mais de ceux qui ont des formations de plusieurs années après le bac et ne trouvent aucun emploi. En outre, même avec des diplômes, certains ne possèdent plus les références qui devraient être communes. Ils en ont une conscience plus ou moins grande. Certains trouvent injuste d'en avoir été privés. Les adolescents des quartiers populaires parlent du droit à la différence, mais ce que nous entendons surtout, c'est qu'ils voudraient rejoindre cette manière commune de commercer avec l'autre afin d'accéder à l'emploi, à la formation... ou simplement à une boîte de nuit.”. Un propos qui peut sembler pessimiste mais qu’on peut aussi qualifier de lucide sur les jeunes d’aujourd’hui.

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 27/03/09


6.000 euros pour les profs s'installant en Seine-Saint-Denis
Le rectorat de Créteil proposera dès septembre une aide au logement pour les profs prêts à rester au moins trois ans dans des collèges réputés difficiles. Les syndicats enragent.
Lire la suite de l’article


Quatre présidents d’université appellent à la mobilisation
Hier, réunis au colloque annuel de la Conférence des présidents d’université, les présents ont lancé un appel à la reprise des cours. Quatre de leurs confrères, et pas des moindres puisqu'il s'agit de Pascal BINCZAK, (Paris 8 Vincennes), Bernadette MADEUF (Paris-Ouest-Nanterre), Georges MOLINIE (Paris IV La Sorbonne) et Philippe ROLLET (Lille -I) - ont décidé de leur répondre vertement.
Lire la suite de l’article


Sale presse (gratuite) pour les profs (Blog Véronique Soulé)
C'est l'histoire d'un prof. Il se rend un jour dans un magasin "Du pareil au même" avec sa fille de deux ans qui grandit et à qui il faut racheter des vêtements. Sur un présentoir, un magazine gratuit: "Côtémômes". Il jette un coup d'oeil. Et découvre en page deux, un édito carrément haineux à l'encontre des enseignants, bourré de poncifs et même pas drôle.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 27/03/09


Acné
Le billet de Michel Schifres.

Prétendre que les responsables politiques sont dénués d'imagination est contraire à toute vérité. Pour preuve, la mesure que vient de prendre une municipalité anglaise. Afin d'empêcher les attroupements d'adolescents, elle a installé des éclairages rose vif. Ces lampes, utilisées par les dermatologues, font ressortir l'acné et autres petits boutons. De cette manière, l'on espère que les jeunes, honteux de leurs imperfections révélées, déguerpiront illico : l'abcès serait ainsi crevé. Déjà les Anglais ont inventé un émetteur à ultrasons audibles uniquement par les oreilles juvéniles. Le déclencher produit un son si épouvantable que chacun ne songe qu'à l'éviter. Devant tant d'initiatives, il convient de classer l'Angleterre première dans le concours des idées pour se couper de la jeunesse. Succès d'autant plus absurde qu'il ne doit pas être très difficile de trouver une parade. Et si ces ados mettaient une cagoule pour cacher leur visage martyrisé ? L'image évoquerait des souvenirs.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr du 27/03/09



"Base élèves" traîné devant l'ONU
Ils ne sont plus qu'une poignée et pourtant ils résistent. Les opposants à Base élèves 1er degré, du nom du fichier informatisé et centralisé qui stocke les informations recueillies lors de l'inscription de chaque enfant dès l'école maternelle, ne désarment pas. Leur dernière "victoire" : la France sommée d'expliquer par écrit avant le 6 avril aux Nations unies, dans le cadre de la session du Comité des droits de l'enfant, "à quelle mission de service public servira le stockage au niveau national de données nominatives et indiquer les raisons pour lesquelles le droit d'opposition prévu par la loi ne s'applique pas à ce dispositif. Veuillez également informer le Comité (des droits de l'enfant de l'ONU) des conséquences éventuelles que pourrait entraîner le refus des parents de fournir les informations requises sur leurs enfants".
Lire la suite de l’article


Frédéric Fappani : "Les jeunes n'ont appris ni à s'aimer ni à aimer"
Formé aux sciences de l'éducation et aux approches analytiques, Frédéric Fappani, 40 ans, travaille depuis dix-sept ans dans les quartiers. Il est désormais cadre au sein d'une oeuvre de protection de l'enfance.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 27/03/09 (un jour de retard)



De l’inconvénient d’être en fin de cortège
Les violences policières se multiplient à l’issue des manifestations.
Lire la suite de l’article


Black-out médiatiquedes anti-Pécresse
Valérie Pécresse, dont on criait déjà le nom lors de la grève étudiante de l’an dernier, souhaite mener à bien sa LRU sur l’autonomie des universités (ou « loi Pécresse »). L’idée, en principe, n’est pas mauvaise : tout le monde est d’accord pour dire que nos universités ont besoin d’être réformées. Le texte, en revanche, ne plaît absolument pas. Le point le plus discuté ? Le statut des enseignants-chercheurs, notamment la notion de « travail récompensé », qui va dans le sens du slogan « travailler plus pour gagner plus ». Ils contestent l’idée de comptabiliser le temps de travail d’un enseignant-chercheur. Cela s’accompagne d’autres craintes : suppression de postes, projet de mastérisation (recrutement des enseignants au niveau bac + 5, donc suppression de l’IUFM ou stages rémunérés), Plan Campus, avec la création de douze pôles universitaires d’excellence de niveau international, risquant de laisser pour compte les autres établissements. Depuis le mois de janvier, les enseignants-chercheurs sont donc en grève. De nombreux établissements ont fermé leurs portes (près de la moitié des universités en France) et des milliers de personnes défilent chaque semaine dans toute la France. Comment se fait-il que la majorité de la population n’ait aucune idée de ce qui se passe ? Probablement parce qu’elle n’est pas informée…
Lire la suite de l’article


Universités : ça dure, ça dure…
Alors que la ministre veut imposer sa version du statut, le SNESup-FSU et la Coordination nationale dénoncent une manoeuvre brutale.
Lire la suite de l’article


Polémique autour de la prime « collège sensible »
Le rectorat de Créteil propose 6 000 euros aux jeunes profs qui acceptent de s’installer et d’enseigner en Seine-Saint-Denis.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 27/03/09



Un prêt à taux zéro pour les profs
Les enseignants qui s’installent ou déménagent pourront, dès septembre, bénéficier d’un prêt à taux zéro. Cette mesure, que nous révélons en exclusivité, concerne 50 000 profs.
Lire la suite de l’article


Les enfants héros de l’école des Yvelines
Grâce à ses camarades de classe , Manon, 7 ans, a échappé à une tentative d’enlèvement perpétrée par un inconnu dans son école à Plaisir (Yvelines).
Lire la suite de l’article


«Les plus jeunes sont davantage mis en garde»
CHRISTINE BRUNET, psychologue spécialiste des enfants

Spécialiste des enfants, cette psychothérapeute et psychologue clinicienne est l’auteur de « Petits Tracas et gros soucis des enfants », et a participé dernièrement au « Guide de la psychologie de la vie quotidienne » (Odile Jacob).
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 27/03/09



Rien vu...


------------------------------------------------
Les échos du 27/03/09



Un prêt à taux zéro pour les professeurs qui s'installent ou déménagent
Les professeurs qui s'installent ou déménagent pourront dès septembre bénéficier d'un prêt à taux zéro, a indiqué vendredi le ministère de l'Education dans un communiqué, confirmant une information d'Aujourd'hui en France/le Parisien.

Lire la suite de l’article


Universités: le gouvernement négocie, le mouvement continue
Le mouvement universitaire, qui a moins mobilisé cette semaine, prépare une nouvelle journée d'actions jeudi 2 avril, tandis que le gouvernement amende ses réformes et que les présidents d'universités demandent désormais la reprise des cours.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 27/03/09



Un prêt à taux zéro pour les professeurs mutés
Cette mesure concernerait 50.000 professeurs qui s'installent ou déménagent chaque année...
Lire la suite de l’article


Des chercheurs évacués manu militari du CNRS
Les manifestants protestaient contre les suppressions de poste dans les organismes de recherche et les universités...
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 27/03/09



Et si les écoles se mettaient au développement durable ?
L’éducation au développement durable (EDD) semble être devenue l’une des priorités du ministère de l’Education nationale qui multiplie, depuis plusieurs années, les circulaires et directives allant dans le sens de sa généralisation. Le but : faire des écoliers d’aujourd’hui, les vrais « éco-citoyens » de demain.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 27/03/09



Un prêt à taux zéro pour les profs mutés à partir du 1er septembre
Pourront en bénéficier ceux qui font l’acquisition d’une première habitation et ceux qui sont mutés dans un autre département.
Lire la suite de l’article


Université : les étudiants chahutent les présidents
À Brest, hier, les manifestants ont perturbé leur congrès annuel. Les présidents lancent un appel : « Les cours doivent reprendre » dans les facultés.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 27/03/09



Rien vu...


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 27/03/09


Les chercheurs évacués du CNRS par la police
Une soixantaine de chercheurs occupaient le siège du CNRS pour s'opposer aux suppressions de postes dans les organismes de recherche et les universités. Aucune interpellation n'a été enregistrée
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 27/03/09


Rien vu...


----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 27/03/09


Enseignants innovants : deuxième édition
Aujourd’hui et demain, à Roubaix, le Forum des enseignants innovants et de l'innovation éducative réunit 100 enseignants sélectionnés sur la qualité de leur projet pédagogique par un jury composé d'associations d'enseignants (AFEF, AGEEM, APBG, APCEG, APHG, APLV, APMEP, APSES, APV, ASSETEC, Les Clionautes, Projetice, UDPPC, USEP) de la Ligue de l'enseignement, du Café pédagogique sous la direction de P. Meirieu, directeur de Cap Canal). Un Blog animé par le Café rend compte des petits et grands événements qui vont ponctuer ces deux journées.
Lire la suite de l’article


2 avril : mille manifestations nocturnes ?
Le collectif « L’Education est notre avenir » qui regroupe les syndicats, mouvements pédagogiques et associations d’éducation populaire, appelle à faire du 2 avril une nouvelle journée d’action après l’ école : « manifestations, retraites aux flambeaux, initiatives nocturnes et rassemblements sont programmés pour continuer l’action après le succès du 19 mars. De la maternelle à l’Université, les participants refusent les suppressions de postes et les projets sur la formation.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 27/03/09


Rien vu...


-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 27/03/09



Formation des enseignants: maintien des inscriptions en IUFM en 2009-2010
Les étudiants qui entendent préparer les concours d'enseignants en 2009-2010 pourront s'inscrire pour cela en première année d'IUFM, comme actuellement, a annoncé la FSU à l'issue d'une rencontre au ministère de l'Education nationale avec Xavier Darcos et Valérie Pécresse.
Lire la suite de l’article


Cinq présidents d'université dénoncent les positions de la CPU à Brest
Cinq présidents d'université, qui ne se sont pas rendus au colloque de la Conférence des présidents d'université (CPU) à Brest, ont dénoncé l'appel de la CPU à la reprise des cours et demandé le retrait des "projets de réforme controversés" du gouvernement, dans un communiqué.
Lire la suite de l’article


L'académie de Versailles présente ses mesures contre les intrusions
Le recteur de l'académie de Versailles Alain Boisinot et le procureur général de Versailles Jean-Amédée Lathoud ont présenté vendredi à une cinquantaine de chefs d'établissement de l'académie une série de mesures pour lutter contre les intrusions.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

jeudi, mars 26, 2009

Revue de presse du jeudi 26 mars 2009


Universités : un blocage qui n’en finit pas… la contestation s’étiole… la fin du mouvement…
Voilà des titres piochés dans la presse du jour et qui témoignent de la confusion de la situation.

Pour beaucoup d’observateurs on s’acheminerait vers la fin du mouvement mais d’autres notent la radicalisation et l’exaspération durable de certains.
Dans un texte adopté à l'unanimité en assemblée plénière, la Conférence des présidents d'université (CPU) stipule, jeudi 26 mars, que "les enseignements doivent reprendre" et que l'organisation des examens doit être mise en oeuvre dans les établissements universitaires "perturbés". La CPU "prend acte [...] de l'évolution concrète[...] de tous les sujets qui sont à l'origine des mouvements actuels", écrit-elle, lors de son colloque annuel qui se tient à Brest dans un lieu tenu secret. Parmi les "sujets", elle cite "les suppressions de postes, la réforme du statut des enseignants-chercheurs, la réforme de la formation des enseignants, la question des IUT, le contrat doctoral et les chaires université-organisme". La CPU précise : "Les décisions incriminées ont été suspendues ou compensées, les réformes sont remises en chantier, les partenaires sociaux ont pu négocier, continuent ou s'apprêtent à le faire". Et elle conclut "Les aménagements nécessaires pour la fin du semestre et l'organisation des examens doivent être mis en oeuvre le plus tôt possible". Selon elle, "il en va de l'intérêt des étudiants et de la qualité de tous les diplômes universitaires de l'année 2009".
Comme nous l’annoncions il y a déjà plusieurs semaines, le sujet de la formation des enseignants qui avait su se raccrocher à la protestation sur le statut des enseignants chercheurs risque d’être le cocu de l’histoire. S’il y a des délais supplémentaires et quelques avancées, on peut dire cependant que rien n’est réglé. Et le flou entretenu par certains syndicats n’arrange rien…


Une ville anglaise a trouvé une solution pour lutter contre les regroupements d’adolescents...
On peut lire dans 20 minutes qu’ une association d'habitants de Mansfield, petite ville du centre de l’Angleterre, a installé récemment en plusieurs endroits publics des lampes normalement utilisées par les dermatologues. Cet éclairage rose fait ressortir l'acné juvénile, boutons purulents, points noirs et autres imperfections. L'association assure que ce dispositif est dissuasif. Pour beaucoup d’ados, se rassembler sous une lumière rose vif est tout sauf «cool» et ne flatte pas leur virilité bourgeonnante, surtout quand le printemps commence…

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 26/03/09


La Sorbonne occupée revote la grève
Dans l’amphi Richelieu de la Sorbonne, ce midi, le ton était à la gravité. A la détermination. Si l’on a longuement discuté de la manière dont il fallait rédiger un «Rappel de la Sorbonne» intitulé «Pourquoi nous ne cèderons pas» l’assemblée d’enseignants-chercheurs de Paris-1, Paris-3 et Paris-4, menée par l’historien François Faronda, n’a pas tremblé ni lambiné au moment décisif. La grève a été reconduite, massivement, sous les applaudissements. Manifestement, ni Valérie Pécresse ni Xavier Darcos ne sont parvenus à entamer cette froide volonté. Pourtant, ils s’y sont mis le 2 février...
Lire la suite de l’article


«Pourquoi j’occupe la Sorbonne»
Voici une vidéo tournée cette après midi à la Sorbonne où l’historien Pierre Frölhich explique l’occupation de la Sorbonne par des universitaires
Lire la suite de l’article


Le rappel de la Sorbonne : «Pourquoi nous ne céderons pas»
Ce midi, les enseignants-chercheurs des universités de la Sorbonne réunis en assemblée ont adopté le texte suivant :
Appel de la Sorbonne du 26 mars 2009 

Pourquoi nous ne céderons pas

Lire la suite de l’article


L'université de Strasbourg pourrait être évacuée aujourd'hui
Le président de l'université de Strasbourg, Alain Beretz, pourrait faire appel aux forces de l'ordre pour évacuer les étudiants en lutte qui occupent le bâtiment du Patio, sur le campus de l'Esplanade. Il a demandé aux grévistes de quitter dans la journée les locaux et une réunion sur le sujet devait se tenir en fin de matinée à la préfecture.
Lire la suite de l’article


Le siège du Cnrs occupé
Plusieurs centaines de personnes occupent le siège du Cnrs à Paris. Présent sur place, j'ai pu constater qu'après avoir bousculé la réunion du Conseil d'administration, qui n’a pu se prononcer que sur des points techniques lors d’une réunion en catimini...
Lire la suite de l’article


70 écoles comme des lanternes dans la nuit
Etrange… Il est 19 heures, la nuit tombe sur Bordeaux, et quelques poussettes se faufilent pourtant dans la maternelle des Menuts. Les parents arrivent avec paniers et bouteilles, ils font la bise à la directrice, et déballent des salades ou des parts de quiche. Les enfants tourbillonnent dans la cour, ils se gavent de coca et de chips, et donnent à cette soirée très militante une coloration un peu festive. C’était hier soir la nuit des écoles, organisée dans tout le département. 70 établissements ont joué le jeu. Et dans le port de la lune, le mouvement s’est conclu par une marche aux flambeaux rassemblant les cortèges de la rive droite et de la rive gauche au milieu du Pont de Pierre.
Lire la suite de l’article


La diversité aux portes de Paris
FRANÇOIS VIGNAUX ancien secrétaire général de Paris-8.

La présidente de Paris-8, madame Irène Sogologorsky, me recruta en 1994 après le départ précipité de mon prédécesseur. La présidente était une spécialiste de la littérature soviétique et elle m’indiqua que le programme s’était terminé avec la chute du mur de Berlin… Lorsque je quittai mes fonctions, cinq ans plus tard, elle me confia qu’elle avait hésité à m’embaucher car j’avais commis une faute d’orthographe dans ma lettre de candidature. La présidente était une très belle femme, d’une autorité naturelle et souriante et d’une élégance rare en milieu universitaire. Elle travaillait dix heures par jour sans difficulté et ses mèches rousses témoignaient d’une fantaisie plaisante […]
Lire la suite de l’article


«Vincennes, nous y étions»
Il y a un peu plus de deux mois, le 13 janvier, l’université de Vincennes-Paris-8, créée dans le sillage de Mai 1968, fêtait son 40e anniversaire. A cette occasion, Libération publiait un dossier spécial.
Reportage à Saint-Denis où Paris -8 est maintenant installée, témoignages d’anciens et d’actuels enseignants, comme Hélène Cixous ou Pascal Binczak, récits sur les liens très particuliers entre les frères ennemis qu’ont longtemps été Vincennes et Libération, analyse de l’historien François Dosse sur les spécificités de cette aventure pédagogique, enquête sur les possibilités d’une telle expérience aujourd’hui, portrait de François Châtelet, l’âme de cette université…
Sur le site web de Libération, nous demandions à nos lecteurs internautes passés par Vincennes de nous raconter leurs souvenirs. Ex-enfants de la crèche, ancien secrétaire général de l’université, fille de réfugiés argentins… Vous avez été nombreux à réagir et à nous envoyer des témoignages, drôles, émouvants, surprenants. En voici quelques extraits.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 26/03/09


Des écoliers font échouer 
le rapt de leur camarade
Une fillette de 7 ans, qu'un homme a tenté d'enlever vendredi dans une cour d'école de Plaisir (Yvelines), a été aidée par ses camarades de classe, qui ont réussi à faire fuir l'agresseur.
Lire la suite de l’article


Une incitation financière 
pour des jeunes profs du «93»
Les professeurs affectés pour la première fois dans un des 19 collèges sensibles de Seine-Saint-Denis se verront offrir une indemnité de 2000 euros par an pendant trois ans. Les syndicats estiment que ce dispositif ne constitue pas la réponse la plus appropriée.
Lire la suite de l’article


Un instit agressé par un parent d'élève
Un instituteur a été agressé ce matin pendant la récréation dans la cour d'une école à Bonneuil-sur-Marne, en Val-de-Marne par un père de famille qui l'a frappé après avoir vu son enfant qui pleurait.

Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr du 26/03/09



Universités : la contestation s'étiole
Amorcé début février, le mouvement universitaire ne faiblit que lentement malgré les concessions gouvernementales. Mardi 24 mars, la huitième journée de manifestations a été la plus faible depuis le 2 février, date du début de la mobilisation. Simple pause après le grand rendez-vous interprofessionnel du 19 mars ou reflux définitif du mouvement ? Jeudi 26 mars, la nouvelle journée d'action lancée par l'intersyndicale du supérieur et de la recherche servira de test.

Lire la suite de l’article


A la Sorbonne, la "ronde infinie des obstinés"
Quand on arrive rue de la Sorbonne, on ne peut pas rater l'entrée : le bleu marine des CRS et des vigiles "maison", postés sur le trottoir, se voit de loin. Intimidé, un couple de touristes tend le cou pour essayer d'apercevoir ce qui se passe dans la cour de la vénérable université. Une émeute ? Un remake de Mai 68 ? En fait, il ne se passe rien. Pas plus, en tout cas, que dans les autres universités parisiennes, sans doute jugées moins explosives, puisque la présence policière y est nulle. Mais la Sorbonne n'est pas une université comme une autre.
Lire la suite de l’article


Crèches : attention, air pollué !
L'air que respirent nos enfants dans les crèches est pollué. C'est ce que révèle une étude de l'Association Santé environnement France (ASEF), que nous avons consultée, présentée jeudi 26 mars à Aix-en-Provence et évoquée dans l'édition du Parisien du même jour.
Lire la suite de l’article
-------------------------------------------
L’Humanité du 26/03/09 (un jour de retard)



Le manège des facs tourne rond
Imaginée par les grévistes de l’université de Saint-Denis, la « ronde infinie des obstinés » a débuté lundi dernier. Reportage.
Lire la suite de l’article


Pratiques d’intimidation à Paris-I
Hier, les grévistes de Paris-I n’ont guère pu se réunir dans leurs locaux. Impossible d’obtenir une salle ou un amphi… Réunis dans une salle hors du site Panthéon, les enseignants-chercheurs de Paris-I, par qui le mouvement a commencé, ont manifesté leur exaspération face aux « fermetures intempestives de salles, fouilles, contrôles, filtrages incessants et méthodes d’administration policière ». Ils ont également dénoncé un climat de pression entretenu par le biais d’attaques juridiques dirigées contre « certains collègues ». Ils demandent par conséquent que « cesse la multiplication d’obstacles à la bonne tenue des assemblées générales ». De son côté, la présidence de Paris-I assure qu’elle n’empêche en rien la tenue de la grève active et indique que « s’il y a des procédures à revoir, elles ne sont en aucun cas dirigées contre des personnes ».
Lire la suite de l’article


La bataille contre le bac professionnel en trois ans se poursuit
Des actions étaient organisées partout en France, hier. Exemple à Rouen.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 26/03/09



Paris : la Sorbonne et le CNRS occupés
Deux symboles de l'université et de la recherche, la Sorbonne et le CNRS, étaient occupés jeudi par des manifestants dénonçant les réformes dans l'enseignement, le gouvernement parlant de «noyaux de radicalisation» parallèles à une «baisse des perturbations». 

Lire la suite de l’article


Val-de-Marne : un instituteur frappé par un parent
Un enseignant de l'école primaire Eugénie-Cotton à Bonneuil (Val-de-Marne) a été agressé par un père de famille de 29 ans, ce matin, à la récréation. Celui-ci avait remarqué, en passant devant l'établissement, que son enfant était à l'écart et pleurait dans la cour.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 26/03/09



Université, un blocage qui n’en finit pas
L’université Rennes 2 tente de reprendre les cours mais le semestre de formation est perdu
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos du 26/03/09



Les universités se voient en véritables « acteurs économiques »
Réunis pour leur colloque annuel, les 84 présidents d'université se penchent à partir d'aujourd'hui sur leur rôle économique et leurs liens avec les territoires.
Lire la suite de l’article


L'université Paris Dauphine, réputée et sélective, fête jeudi ses 40 ans
L'université Paris Dauphine, réputée pour former des cadres et managers, professionnalisante mais pratiquant la sélection des étudiants, fête jeudi ses 40 ans, a-t-elle annoncé dans un communiqué.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 26/03/09



Le stratagème ultime contre les attroupements d'ados?
Une ville anglaise a trouvé une solution qui pourrait faire tache d'huile... ou d'autre chose...
Lire la suite de l’article


Nuit d'occupation à Sciences-Po
Sciences-Po a vu l'opposition aux réformes dans l'enseignement supérieur s'inviter dans ses murs mardi soir, à l'occasion d'une occupation de ses locaux de la rue de l'Université (Paris 7e). L'action a été menée par une quarantaine d'étudiants de l'institut, déjà présents dans le bâtiment, et une centaine de personnes d'autres établissements, notamment l'ENS ou Paris-V, qui ont pénétré de force dans le bâtiment vers 21 h 15. Réunis en assemblée générale dans un amphithéâtre, les occupants ont affirmé leur opposition à la LRU et leur soutien aux universités mobilisées.
Lire la suite de l’article


Une aide au logement pour les profs en Seine-Saint-Denis fait polémique
Ils recevront 6.000 euros sur trois ans afin de limiter le turn-over...
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 26/03/09



Fâchés contre leur direction, les chercheurs occupent le CNRS
Ils étaient plus d'une centaine à occuper les locaux du siège du CNRS ce matin. La réunion du conseil d'administration du centre de recherche, organisée en catimini et sans les délégués syndicaux, a provoqué la colère des chercheurs. Ces derniers protestent contre le démantèlement du CNRS en multiples entités, les compressions de budget et les suppressions de postes.
Lire la suite de l’article


Ni prof ni chercheur, pourquoi je suis derrière leur mouvement
Par Serge Quadruppani, nomade italo-bellevilois.

Ni enseignant ni chercheur, je souhaite la victoire des enseignants-chercheurs, des étudiants, et des personnels de l'Education, de la maternelle à l'université. Je souhaite leur victoire dans leur combat contre la réforme Pécresse et pour la remise en cause de la LRU et des réformes Darcos, parce qu'il faut nous débarrasser une fois pour toute de l'argument de la lutte contre les « privilèges » brandi par les porteurs de Rolex à 9000 euros.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 26/03/09



Université : les désaccords persistent
Les négociations entre la ministre et les syndicats n'aboutissent pas. Des manifestations sont prévues aujourd'hui.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 26/03/09



Rien vu...


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 26/03/09


Les présidents d'universités appellent à la reprise des cours
Les présidents d'université estime que "les enseignements doivent reprendre" ainsi que l'organisation des examens dans les établissements "perturbés".
Lire la suite de l’article


Carte scolaire : du nouveau à Paris (Blog EducObs)
A l’heure où dans bien des familles la tension commence à monter sur cette question très anxiogène : comment inscrire mon enfant dans le meilleur collège ou lycée, le rectorat de Paris annonce les nouvelles règles de la carte scolaire 2009. Côté collèges, malgré les assurances du libre choix de l’établissement données maintes fois par Xavier Darcos et Nicolas Sarkozy à Paris, la carte scolaire reste en vigueur. Les familles parisiennes reçoivent en ce moment les fameuses «affectations» à leur collège de quartier. Une nouveauté toutefois, elles pourront cette année demander une dérogation non plus pour un seul établissement, mais pour deux, et croiser les doigts… En moyenne, la moitié seulement des demandes sont satisfaites. Priorité étant donnée, comme l’an passé aux motifs médicaux, critères sociaux, rapprochement de fratries et choix de langues ou d’options particulières.

Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 26/03/09


Rien vu...


----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 26/03/09


Angleterre : les nouveaux programmes du primaire s'ouvrent à Twitter
Les enfants d'Albion vont-ils directement sauter dans le 21ème siècle ? C'est le Guardian qui agite en ce moment l'Ecole anglaise en dévoilant, un mois avant sa publication, les nouveaux programmes du primaire. Selon le quotidien, les programmes seront regroupés autour de 6 thèmes d'apprentissage (learning areas) qui remplacent les 13 sujets d'enseignement précédents. Il s'agit de l'anglais, la communication et les langues, les maths, les sciences, l'environnement, la santé et le bien être.
Lire la suite de l’article


Universités : Le début de la fin ?
Les syndicats ont négocié avec les ministres du 24 au 25 mars le projet de décret sur le statut des enseignants chercheurs. A l'issue de la négociation, Autonome Sup a voté en faveur du texte gouvernemental alors que le Snesup avait quitté la salle. L'autonome juge le décret "acceptable" et se déclare satisfaite de la décision sur la formation des maîtres.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 26/03/09


Rien vu...


-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 26/03/09



Le CNRS et la Sorbonne occupés, le gouvernement parle de "radicalisation"
Deux symboles de l'université et de la recherche, la Sorbonne et le CNRS, étaient occupés jeudi par des manifestants dénonçant les réformes dans l'enseignement, le gouvernement parlant de "noyaux de radicalisation" parallèles à une "baisse des perturbations".
Lire la suite de l’article


Brest: le colloque des présidents d'universités reprend dans un lieu secret
Le colloque annuel de la Conférence des présidents d'université (CPU) qui se tient à Brest a dû déménager jeudi après-midi avoir été perturbé par des étudiants, et se déroule désormais dans un lieu tenu secret, a-t-on appris auprès de la CPU.
Lire la suite de l’article


Besançon: surveillants en grève, 780 élèves d'un collège en ZEP renvoyés chez eux
En soutien à une grève des surveillants du collège Diderot de Besançon, répertorié en zone d'éducation prioritaire (ZEP), les professeurs de l'établissement ont refusé de faire cours jeudi, renvoyant près de 780 élèves à leur domicile, a-t-on appris auprès d'une enseignante.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.
 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.