jeudi, février 25, 2010

Revue de presse du lundi 22 au jeudi 25 février 2010


Les sciences humaines et sociales au lycée – Éric Debarbieux – Éric Maurin – Faites la sieste -



Les sciences humaines et sociales au lycée
Une revue de presse de vacances avec un regard rétrospectif sur la semaine écoulée. Contrairement à ce qu’on pouvait penser, la semaine a été assez riche en articles et tribunes.
Commençons d’abord par une tribune Les sciences humaines et sociales au lycée, à quoi bon ? ” par Laurence De Cock, Marjorie Galy. Les deux auteures sont pour l’une professeure d’Histoire-Géographie et l’autre professeure de sciences économiques et sociales. Elles s’inquiètent l’une comme l’autre du statut des sciences humaines et sociales dans le secondaire. Pour l’une “Les sciences économiques et sociales sont reléguées, en seconde, à un statut optionnel d'"enseignement exploratoire", d'une durée réduite à 1 h 30 par semaine. L'indigence des programmes, réduits à la manipulation d'outils économiques, purgés de toute approche sociologique, et dictés – après une négociation purement formelle – par le ministère, relève d'une véritable entreprise de sabotage des sciences sociales au lycée.”. Pour l’autre “L'histoire-géographie quant à elle se voit gracieusement offrir un tronc commun en première pour compenser la perte d'heures en terminale S. De fait, il est annoncé que les programmes seront reconfigurés afin que l'ensemble du XXe siècle soit appréhendé en première. Soyons donc comptables et un tantinet réalistes : difficile d'imaginer le montage événementiel annoncé par cette condensation ; difficile également de prétendre "finir le programme", comme on dit, autrement que par une pédagogie proche du gavage d'oie mais dont certains gardent encore la nostalgie : celle du prêche du maître sur l'estrade.”. Et, ensemble, elles s’élèvent contre le sort réservé aux sciences humaines et sociales : “Les sciences humaines et sociales (SHS) , comme toute science, ne sont pas des produits finis, elles s'éprouvent de manière empirique, se testent, s'interrogent, sont des work in progress, et tentent de valoriser la posture du doute systématique chez les élèves. Elles ne se transmettent pas, elles s'enseignent.[…] Certes, comme toutes les matières scolaires, les SHS s'efforcent de participer à la compréhension du monde. C'est un topo politiquement peu utile que de le rappeler. Mais leurs fondements épistémologiques et leur praxis relèvent d'une posture critique valorisée comme un acquis indispensable pour agir dans le monde de demain. Peut-être est-ce ce qui gêne aujourd'hui ? Les sciences humaines et sociales véhiculeraient-elles des contenus subversifs ? […] Aussi, les signataires de cet appel invitent à la vigilance face à une réforme qui considère les sciences humaines et sociales comme une simple variable d'ajustement, non pas pour se poser en garants de chapelles disciplinaires, mais pour réaffirmer un engagement fort à l'égard d'une école qui ne peut être évaluée simplement à l'aune de ses performances, de ses coûts et de sa rentabilité, une école qui doit promouvoir l'objectif de formation citoyenne des lycéens.

Éric Debarbieux
Parmi les articles à ne pas manquer, il y a aussi une interview d’Éric Debarbieux, directeur de l'Observatoire international de la violence à l'école, dans le JDD.fr . Après avoir rappelé qu’il est difficile de mesurer avec précision si la violence scolaire a réellement augmenté, il reconnaît que celle ci a changé de nature et qu’il y a aujourd’hui “davantage d'agressions directes, souvent verbales, contre les enseignants et le personnel des établissements scolaires. ”. Il précise “L'école française s'est coupée de son quartier. Les élèves, souvent issus de catégories sociales défavorisées, se liguent contre l'ennemi, qui peut être le bon élève ou encore l'institution en général. Les enseignants sont en première ligne de cette fracture sociale.
Quelles réponses ? “Il y a un problème de formation des enseignants face au groupe. La solitude du professeur est l'une des principales causes de victimisation. Il faut déterminer comment on va le faire concrètement. Le "turnover" des enseignants est le premier facteur de risques dans les zones sensibles. Résoudre ce problème n'est pas une solution, mais une condition. Il faut mettre le paquet sur les moyens humains. Sans stabilité dans un établissement, on ne peut rien faire. ” affirme t-il avec force. En tout cas, il s’insurge contre les solutions techniques (caméras, portiques et autres joyeusetés…) : “Ces mesures sont complètement inappropriées et n'ont qu'un effet extrêmement marginal. C'est une contre-solution. Dans d'autres pays, on a constaté que la mise en place de caméras n'entraînait qu'une baisse de 5 à 6% de la violence dans les écoles. Et les portiques de sécurité ne seront pas vraiment efficaces puisque 95% des faits de violence à l'école ont lieu à l'intérieur de l'établissement.

Éric Maurin
Nous avions déjà évoqué dans cette chronique la “mallette des parents”, ce dispositif lancé dans l’académie de Créteil pour mieux intégrer les parents d’élèves dans le système scolaire (collège) et prévenir les risques de violence et de décrochage. Sur le site d’information Rue89 on peut lire une interview du sociologue et économiste Eric Maurin, professeur à l'École d'économie de Paris, chargé de l'évaluation de cette expérience,
Il explique pourquoi l’expérience s’est concentrée sur la sixième. “L'entrée au collège représente un choc pour de nombreux élèves. En sixième, entre le début et la fin de l'année, les inégalités entre élèves s'accroissent brutalement, bien plus vite qu'au primaire. […] L'absentéisme entre le début et la fin de la sixième est multiplié par quatre. Le décrochage commence en sixième. Or, en sixième-cinquième, on peut encore intervenir, car les enfants restent malgré tout relativement réceptifs et « malléables ». Après, en quatrième-troisième, c'est une autre problème… ”. L’intérêt du dispositif basé essentiellement sur des réunions d’informations et de débats, dit-il est “sensibiliser les parents au fait que le temps purement scolaire n'est qu'une partie du problème. Beaucoup de choses se passent à l'extérieur de l'école où le rôle des parents est crucial. Même si les parents ne se sentent pas qualifiés pour aider leur enfant, il faut les convaincre qu'ils peuvent néanmoins le soutenir énormément, ne serait-ce qu'en l'invitant à parler de l'école.”.
Au détour d’une question, Éric Maurin porte aussi un regard très négatif sur le soutien individualisé en primaire : “Toute la politique de Xavier Darcos en direction du primaire existe déjà en Angleterre. Et ce n'est pas concluant. Elle désorganise la classe, tous ceux qui ne rencontrent pas de problème. Ils ont moins d'heures et des enseignants plus fatigués. Et les enfants pris en charge dans ces dispositifs sont stigmatisés.
Nous avons tourné les choses dans tous les sens tellement les résultats sont surprenants. Mais partout où les hasards de la démographie scolaire font que certains élèves ou certaines classes sont plus exposés à ce dispositif d'aide individualisée que d'autres, ça ne s'améliore pas mais au contraire, la situation se dégrade. Plutôt que de traiter les problèmes après, ne peut-on pas éviter que ces élèves soient distanciés dès le primaire ? Ce sont des politiques-pansements.


Pour être moins bête, faites la sieste
L’information est à lire dans 20minutes.fr et aurait du être reprise dans tous les journaux : Un sommeil quotidien d'une heure permet d'assimiler les informations plus vite...
Une étude menée par le docteur Matthew Walker, rapportée par Mailonline.co.uk, montre en effet que faire la sieste rend plus intelligent, favorise l’imagination, et accroît la rapidité d’apprentissage. Une heure de sommeil par jour est suffisante. «Outre réparer les méfaits d’un éveil prolongé», s’endormir un court instant permet d’optimiser les fonctions neurocognitives, explique le psychologue à la University of California.
Militons tous pour que le droit à la sieste soit inscrit dans la Constitution !

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 22/02 au 25/02/10 (certains articles payants)


La violence scolaire, valeur en hausse
Par DANIEL SCHNEIDERMANN

Cette déconnection, entre un phénomène réel et l’inflation de sa représentation, s’appelle un emballement médiatique. Pour construire un emballement, que faut-il ? D’abord, un terrain fragile, instable, propice au tremblement des effrois collectifs. L’école est le meilleur qui soit. Elle concentre tant de peurs ! Quand on ne craint pas les bandes organisées, ce sont les enseignants pédophiles, l’intrusion du voile, et bientôt certainement de la burqa, la baisse du niveau en orthographe, la suppression de l’histoire, les maths modernes, les maths anciennes, et la suppression du grec. Dans le déclenchement de ces paniques périodiques, le tam-tam médiatique, l’écho politique et la confirmation sondagière jouent des rôles concomitants, et indémêlables. Toutes proportions gardées, l’emballement sur les violences scolaires fait d’ailleurs écho à la bourrasque sur la dette grecque. L’emballement médiatique et l’emballement spéculatif ont des mécanismes étrangement similaires. Les peurs se nourrissent elles-mêmes.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 22/02 au 25/02/10


Thiais : les agresseurs présumés remis en liberté
Pour le parquet, qui a fait appel, le placement en détention des trois personnes placées en garde à vue dans le cadre de l'agression d'un lycéen, «se justifiait».
Lire la suite de l’article


Les enfants de divorcés quittent le nid plus tôt
Des tensions au sein d'un foyer recomposé précipitent souvent le départ.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr du 22/02 au 25/02/10



Règles d'examens : des universités dénoncent le double discours de l'UNEF
A quelques semaines des élections aux conseils d'administration des Crous (centres régionaux des œuvres universitaires et scolaires), prévues fin mars 2010, l’UNEF est partie à l'abordage. L'organisation étudiante, classée à gauche, multiplie les estocades, entre critiques du plan licence et des règles d'examens.
Lire la suite de l’article


Examens : douze universités "hors-la-loi", dénonce l'UNEF
L'organisation étudiante UNEF a dénoncé lundi douze universités qui, selon elle, sont "hors la loi" concernant les règles d'examens, et demandé dans un communiqué à la ministre de l'enseignement supérieur, Valérie Pécresse, de "faire rentrer ces universités dans la légalité".
Lire la suite de l’article


Copier-coller, par Sandrine Blanchard
Prenez la manifestation des enseignants de la banlieue parisienne. Le 18 février, ils étaient des milliers à défiler pour dénoncer la "dégradation" des conditions d'enseignement. Le cortège était essentiellement composé de personnels de collèges et lycées de la Seine-Saint-Denis, quelques-uns du Val-de-Marne et une poignée de Paris. Témoignage d'un professeur de français du 93 : "On nous enlève tant de moyens qu'on ne peut plus faire notre travail. Tout ce qui a pu être gagné, en 1998, non seulement est perdu, mais on est revenus à une situation pire qu'avant.".
Flash-back et plongée dans les archives du Monde. Début mars 1998 : un rapport accablant sur "les conditions de réussite scolaire en Seine-Saint-Denis" était remis au ministère. Que disait-il ? "La logique des standards de l'éducation nationale, entretenant les discriminations sociales au lieu de les corriger, atteint, dans ce département, les limites de l'acceptable."
Lire la suite de l’article


Violences scolaires : un problème de socialisation, par Jean-Christophe Garde
Les récents et très graves évènements qui ont secoué le monde de l'éducation ne constituent que la partie émergée de l'iceberg, parce que la plus dramatique et, osons le dire, aussi la plus médiatique. Empressons-nous d'ajouter que tous les établissements scolaires publics ne sont pas à feu et à sang, même si un certain nombre d'entre eux s'apparentent à de véritables volcans qui peuvent entrer en éruption à n'importe quel moment !
Lire la suite de l’article


Les sciences humaines et sociales au lycée, à quoi bon ? par Laurence De Cock, Marjorie Galy
La suppression du caractère obligatoire d'un enseignement de l'histoire-géographie en terminale S dont les médias se sont emparés n'était bien que le symptôme visible d'un démantèlement beaucoup plus large des sciences humaines et sociales (SHS) dans le secondaire dont nous aimerions expliciter ici les enjeux.
Lire la suite de l’article


Il est urgent de réfléchir aux véritables causes de la violence scolaire, par Bruno Julliard et Mathieu Hanotin
A la veille de chaque échéance électorale, la droite fait mine de découvrir le problème de la violence scolaire et de l'insécurité. Surfant sur l'émotion suscitée par des faits graves, le gouvernement avance tête baissée sans se soucier ni de la réalité du terrain, ni de l'efficacité des réponses. La violence scolaire, loin de faire l'objet d'une analyse sérieuse et d'une politique ambitieuse, est devenue un hochet agité au gré des événements et de ses besoins électoraux. Pire, sous couvert de répondre à des faits concrets, il développe une idéologie qui fait de la répression le seul levier d'action de la puissance publique.
Lire la suite de l’article


La vie sexuelle des adolescents échappe aux parents
Un préservatif trouvé dans une poche de jean, une ordonnance pour la pilule oubliée entre deux livres, un message sans ambiguïté entraperçu sur Facebook... C'est la plupart du temps de manière détournée que les parents découvrent que leur enfant, devenu adolescent, a une vie sexuelle. Et souvent plus tôt qu'ils ne l'avaient imaginé.
Lire la suite de l’article
-------------------------------------------
L’Humanité du 22/02 au 24/02/10 (un jour de retard)



Bientôt une loi contre les tee-shirts ostentatoires ?
Une collégienne a été exclue durant trois jours pour « prosélytisme ». Elle portait un tee-shirt « Palestine libre ».
Lire la suite de l’article


Le monde arabe sacrifié en seconde  ?
Pour beaucoup de profs, les nouveaux programmes d’histoire privilégient trop l’Occident chrétien et une vision « européo-centrée ».
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 22/02 au 25/02/10



Le calvaire des jeunes homos
Le Refuge, qui aide de jeunes gays virés de chez eux, a reçu des menaces. Une intolérance dénoncée par Jean-Marie Périer.
Lire la suite de l’article


David, chassé de chez lui par sa maman
David n’est pas près d’oublier le 28 juillet 2009, jour funeste où il a annoncé à sa mère : « Voilà, maman, je suis gay ! » Ce jeune homme de 24 ans se souvient de la scène comme si c’était hier : « Sur le coup, elle est restée muette. Puis elle s’est emportée et m’a crié : Je ne veux pas de pédé sous mon toit. Dégage !
Lire la suite de l’article


Les batailles de vannes, vous connaissez ?
Des jeunes, le plus souvent issus des banlieues, s’affrontent aujourd’hui lors de joutes verbales et à coups de blagues. Une compétition est même en cours sur scène. Décryptage.
Lire la suite de l’article


Ados menottées : des parents portent plainte contre la police
Les parents d'Anne, une des trois collégiennes placées en garde à vue le 3 février dans un commissariat parisien et menottées pendant leur transfert vers un cabinet médical, ont déposé lundi une plainte pénale contre la police, a annoncé mardi leur avocat, Jean-Yves Halimi.
Lire la suite de l’article


Ils préparent le bac pendant les vacances
Environ 550 lycéens, pour la plupart en difficulté, passent leurs vacances scolaires dans une dizaine de lycées du département.Aumenu : des révisions et des examens blancs.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 22/02 au 25/02/10



« Range ta chambre ! »
Source de multiples tensions dans les familles, le désordre est pourtant indissociable du monde de l’enfance et de l’univers des adolescents
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 22/02 au 25/02/10



RieToujours plus de boursiers aux concours des grandes écoles
Tout juste closes, les inscriptions aux concours des écoles de management confirment que les boursiers sont plus nombreux à suivre cette voie, tout comme les élèves de prépa issus des filières technologiques.
Lire la suite de l’article


Les classes prépas s'ouvrent davantage aux élèves des bacs technologiques
Le nombre de bacheliers technologiques dans les classes prépas économiques a grimpé de 50 % en quatre ans. Le mouvement est plus lent dans les prépas scientifiques.
Lire la suite de l’article


Fraude au bac : trois jeunes jugés coupables mais dispensés de peine
Deux étudiants et un lycéen, prévenus de fraude au baccalauréat en juin dernier - deux d?entre eux ayant passé des épreuves sous le nom du 3e - ont été condamnés mais dispensés de peine, mercredi, par le tribunal correctionnel de Nancy.
Lire la suite de l’article


Inde: Jésus une bière à la main dans un manuel scolaire, l'éditeur plaide une "erreur humaine"
L'éditeur d'un manuel scolaire en Inde représentant Jésus une bière et une cigarette à la main, un portrait qui a provoqué l'ire de la communauté chrétienne indienne et de l'Italie, a plaidé mercredi une regrettable "erreur humaine" pour atténuer la polémique.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 22/02 au 25/02/10



Pour être moins bête, faites la sieste
Un sommeil quotidien d'une heure permet d'assimiler les informations plus vite...
Lire la suite de l’article


La jeunesse française appelée à s'engager
Partir effectuer une mission de solidarité internationale dans un pays émergent ou en voie de développement : une expérience riche, mais seulement vécue par 5 000 personnes chaque année. Le secrétaire d'Etat chargé de la Coopération, Alain Joyandet, a exprimé hier le souhait de tripler ce chiffre d'ici à 2012. Une enveloppe de 10 millions d'euros sera consacrée à cet objectif.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 22/02 au 25/02/10



Ecole : « Le temps scolaire n'est qu'une partie du problème »
Avant d'être au cœur de l'actualité suite à une agression au lycée Adolphe-Chérioux de Vitry (Val-de-Marne), l'académie « sensible » de Créteil a été l'année dernière le laboratoire d'une expérimentation pour prévenir les problèmes à l'école. Dans 37 collèges, 200 classes de sixième ont testé la « mallette des parents », qui intègre les parents au système scolaire.
Interview du sociologue Eric Maurin, professeur à l'École d'économie de Paris, chargé de l'évaluation de cette expérience, directeur d'étude à l'EHESS et auteur de l'essai « La Peur du déclassement » (La République des Idées-Le Seuil, 2009).
Lire la suite de l’article


La justice sociale vue par François Dubet : entre compétition et solidarité
Par Nestor Romero

« Il existe aujourd'hui deux grandes conceptions de la justice sociale : l'égalité des places et l'égalité des chances », affirme François Dubet en incipit de son nouvel essai, « Les places et les chances » (Seuil, février 2010). Puis, sans plus de tergiversations, il prend le parti de l'égalité des places.C'est-à-dire de ce modèle social qui, par l'action de l'État-providence, assure une redistribution plus juste des richesses et une plus grande sécurité pour chacun, à la place qu'il occupe, grâce au développement de la protection et des droits sociaux.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 22/02 au 25/02/10



Cécile a choisi les langues option chantiers
Difficile pour un travailleur étranger d'être efficace quand on ne parle pas la langue. Une étudiante brestoise a élaboré une méthode à partir du savoir-faire des ouvriers du bâtiment.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 22/02 au 25/02/10


Chatel: "10% des établissements concentrent 50% des problèmes"
Luc Chatel, le ministre de l’Education nationale, reconnaît l’aggravation des violences scolaires. Et les faiblesses du système de recensement de celles-ci.
Lire la suite de l’article


Violences: "L'école s'est coupée de son quartier"
Vitry, Thiais et plus récemment Chennevières…. Les agressions dans les établissements scolaires se multiplient ces derniers temps. Le sociologue Eric Debarbieux, directeur de l'Observatoire international de la violence à l'école, revient pour leJDD.fr sur la complexité du problème.
Lire la suite de l’article


Les chiffres noirs de la violence scolaire
Vendredi, un écolier de 12 ans a agressé six élèves à l’aide d’un couteau suisse. Alors que 60 % des parents disent craindre pour leurs enfants à l’école, la polémique enfle.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 22/02 au 25/02/10


Jésus une bière à la main dans un manuel scolaire
L'image a été découverte dans un livre adressé aux élèves d'écoles primaires dirigées par l'Eglise catholique de l'Etat de Meghalaya au Nord-Est du pays.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 22/02 au 25/02/10


Rien vu...


----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 22/02 au 25/02/10


Sylvain Grandserre écrit une "lettre ouverte" à Luc Chatel
"Arrêtez : vous me faites mal… travailler !" Le dernier ouvrage de Sylvain Grandserre est une "lettre ouverte au ministre de l'éducation nationale" qui est en fait un plaidoyer pour une autre école.
Lire la suite de l’article


Changer l'Ecole ? Facile !
L'Ecole cherche à sortir des incohérences dans lesquelles elle s'est particulièrement embourbée ces dernières années. Incohérence du rappel constant à la tradition et de la volonté de changement. Incohérence des programmes encyclopédiques quand il faudrait promouvoir une pédagogie de projet. Incohérence de la réforme et de l'austérité. De la formation disciplinaire et de la volonté de démocratiser l'enseignement. La liste pourrait être encore longue. Pour la réduire il faudrait une vision de l'Ecole appuyée sur une volonté politique. Ce que montre le Café mensuel de février c'est encore la richesse, voire la luxuriance créatrice de l'Ecole.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 22/02 au 25/02/10


Pourquoi l’école est réduite aux «compétences de base»
Par Nico Hirtt

«Il se dégage, dans toute l’Union, une tendance claire en faveur d’un enseignement et d’un apprentissage axés sur les compétence et d’une démarche fondée sur les acquis de l’apprentissage. Le cadre européen des compétences clés a largement contribué à cette évolution. Dans certains pays, celui-ci a été au cœur de la réforme des politiques éducatives». En écrivant ces lignes dans un rapport de 2009, la Commission européenne exprimait sa très grande satisfaction. Mais les professeurs, les élèves et les parents doivent-ils pareillement se féliciter de l’omniprésence du mot «compétences» dans l’enseignement ?
Lire la suite de l’article


Dans la fonction publique, le plus grand plan social de France
100.000 emplois supprimés depuis trois ans: l'Etat taille comme jamais dans les effectifs des administrations. Un fonctionnaire partant à la retraite sur deux n'est pas remplacé. Dans l'éducation nationale, l'armée, la police, ça coince. Idem à l'hôpital, où le nombre d'employés commence à décroître. Pourtant, en temps de crise, le service public est plus que jamais sollicité. Enquête de Mediapart, en trois volets.
Lire la suite de l’article
----------------------------------------------
ÉducPros du 22/02 au 25/02/10


Les universités allemandes s'offrent au marketing
Processus d'autonomie, course à l'excellence, classements et déclin démographique des étudiants contraignent les universités allemandes à se vendre avec les méthodes des entreprises. Marques, logos, slogans et même campagne de pub se mettent à fleurir outre-Rhin avec quelques excès.
Lire la suite de l’article


Jean-Robert Pitte, candidat UMP en Île-de-France : « Il y a trop d’étudiants dans les filières générales universitaires »
Connu pour son franc-parler, Jean-Robert Pitte a présidé durant cinq ans une université parisienne emblématique : la Sorbonne Paris 4. L'auteur de Jeunes, on vous ment ! Reconstruire l'université (2006) prolonge son engagement : il se présente aux élections régionales en Île-de-France auprès de Valérie Pécresse. Placé en 44e position sur la liste parisienne de l'UMP, ce professeur agrégé de géographie a une priorité : la région doit s'occuper de l'orientation des lycéens, et surtout informer les jeunes sur ce qui les attend à l'université.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 22/02 au 25/02/10



Tu t'es vu sur ton blog?": une campagne sur les dangers pour les jeunes
"Tu t'es vu sur ton blog?", une campagne de communication et d'éducation pour sensibiliser les jeunes aux risques de dérives de certains comportements non maîtrisés sur les blogs, a été lancée jeudi par l'association Familles de France.
Lire la suite de l’article


Mulhouse: quatre mois avec sursis pour avoir giflé un directeur d'école
Le père d'un écolier a été condamné mardi à quatre mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Mulhouse (Haut-Rhin) pour avoir giflé le directeur d'une école et tordu le poignet d'une enseignante, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.
Lire la suite de l’article


L'Unef fait un bilan critique du "plan licence" dans les universités
L'Unef, première organisation étudiante, a fait mardi un bilan critique de la façon dont les universités ont mis en place le "plan licence" annoncé fin 2007 par la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Valérie Pécresse.
Lire la suite de l’article


Haute-Savoie: injuriés sur Facebook, des enseignants portent plainte
Deux enseignants d'un collège de Haute-Savoie ont déposé une plainte contre des élèves qui les avaient injuriés sur Facebook, un nouveau type de délit né du succès du réseau social, qui compte 400 millions d'utilisateurs dans le monde, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

vendredi, février 19, 2010

Revue de presse du vendredi 19 février 2010


Baisser les dépenses publiques ? Pour l'école c'est déjà fait..- Orientation et livret de compétences – 3% - Pause en attendant la reprise -




Baisser les dépenses publiques ? Pour l'école c'est déjà fait..
Jeudi matin, sur France Inter, à 6h45, il fallait écouter la chronique de Guillaume Duval (qui remplaçait cette semaine B. Maris). On peut aussi relire cette chronique sur le site d’Alternatives économiques.. Ce billet économique nous intéresse au premier chef puisqu’il évoque l’école.
Écoutons le : “L’insécurité s’accroît à l’école ? Ce n’est pas surprenant : en 2004 l’Education nationale employait encore 50 000 personnes pour assurer la « surveillance » sous différents statuts. Aujourd’hui ils ne sont plus que 28 000, quasiment moitié moins… Mais ce qui se passe sur ce plan ne fait qu’illustrer un désinvestissement plus général. La part des richesses produites chaque année, autrement dit le fameux PIB, consacrée à l’éducation était de 7,6 % en 1996. En 2008 elle n’était plus que de 6,6 %, en baisse une fois de plus par rapport à 2007. Eric Woerth veut limiter à l’avenir la part des dépenses publiques dans le PIB. En matière d’éducation c’est déjà le cas chaque année depuis près de 15 ans…” nous rappelle l’ami Guillaume Duval. Qui précise aussi qu’un point de PIB en moins c’est l’équivalent de 20 milliards d’euros. Si on rentre dans le détail de la dépense intérieure d’éducation, on note aussi que les contributeurs ont évolué. La part de l’Etat diminue alors que celle des Régions augmente. Redonnons la parole au rédacteur en chef d’Alternatives économiques : “l’école a été la principale cible des politiques de maîtrise des dépenses publiques ces dernières années. En 2010 sur les 30 000 suppressions d’emplois publics programmées par le gouvernement, 16 000, plus de la moitié, sont prévues dans l’Education. Avec des conséquences absurdes comme la réforme de la formation des enseignants. On va les recruter un an plus tard et les envoyer faire cours sans qu’ils aient suivi quasiment aucune formation pédagogique ni stages pratiques. Simplement parce que cela permettra d’économiser quelques milliers de postes…”.
Bien sûr la solution aux multiples problèmes de l’Ecole (échec scolaire, sécurité,…) n’est pas uniquement budgétaire et en termes de moyens. Mais il est difficile de faire évoluer le système éducatif dans un tel contexte de pénurie. En particulier, comment réussir une réforme quand les principaux enseignants ont le sentiment que celle-ci est l’habillage pédagogique de la rigueur et qu’ils vont forcément y perdre ? Ce que’ j’avais modestement déjà essayé d’exprimer dans un billet sur le site d’Alternatives Economiques

Orientation et livret de compétences
L’orientation fait l’objet d’un dossier dans Les Echos. C’est en effet la période des choix d’orientation pour les lycéens. Ls futurs bacheliers ont jusqu'au 20 mars pour exprimer leurs choix sur le site Admission post-bac (APB). Ce qui n’est pas une tâche facile. Le débat récent sur les boursiers dans les grandes écoles l'a rappelé : un des enjeux de l’orientation est de lutter contre l’ambition différentielle. Le dossier évoque aussi les évolutions des pratiques d’orientation et du métier. De nombreux rapports ont été publiés sur ce sujet, par la CCIP, par le Haut Conseil de l'éducation, par le Conseil d'orientation pour l'emploi… Et de nouveaux outils apparaissent, comme le livret de compétences, qui devrait faire évoluer les pratiques en la matière. Michèle Dain, directrice du centre d'orientation de la CCIP, le Biopest interviewée par La Croix. Elle préconise une « éducation à l'orientation » à partir de la classe de quatrième.Elle évoque aussi le « culte du diplôme » : “ Les familles sont toujours aussi focalisées sur le parchemin - plus encore que les entreprises. Beaucoup de jeunes se retrouvent dans les filières prestigieuses non parce qu'ils en ont envie, mais parce qu'ils avaient de bons résultats scolaires et pour répondre aux attentes de leurs parents.”. Pour elle, “ Il faudrait que notre système d'orientation se focalise moins sur les notes et sache mieux prendre en compte les aptitudes de chaque jeune.
A ce sujet, le dossier s’intéresse aussi au “livret de compétences“. . Proposé par Martin Hirsch, celui devrait être expérimenté dans 200 établissements scolaires à la rentrée 2010. Ce portfolio électronique permet à l'élève de stocker ses acquis ainsi que les résultats de ses découvertes en lien avec l'orientation. Il offre aussi une messagerie pour dialoguer en direct avec des enseignants ou des conseillers d'orientation. Le tout accessible via Internet. La version en test à la rentrée devrait ouvrir de nouvelles possibilités -par exemple d'importer des attestations extrascolaires. «Parler l'arabe ou le portugais à la maison, ou bien encadrer des bambins au club de foot à quinze ans, ce n'est pas négligeable», souligne un des professeurs qui expérimente ce dispositif.

3%
On évoquait hier l’illettrisme. Une étude de l'Insee, rapportée par Le Figaro et menée auprès de 10.213 personnes, souligne que le calcul et le raisonnement arithmétique «ne sont presque plus nécessaires dans la vie quotidienne». La dyscalculie concernerait aujourd’hui 3% des adultes. Les femmes sont plus nombreuses à connaître des difficultés (4,31 %) que les hommes (3,13%). Les pourcentages de dyscalculie sont par ailleurs décroissants avec le niveau d'étude : 8,7% des adultes qui se sont arrêtés avant le collège sont ainsi jugés «dyscalculiques» contre 4% de ceux qui ont atteint un niveau d'études secondaires et seulement 0,5% pour ceux qui ont fait des études supérieures.

Pause en attendant la reprise…
Cette revue de presse s’arrête pendant les vacances de la zone C. Il y aura (peut-être) quelques chroniques épisodiques si le rédacteur en a le courage et si l’actualité l’exige. La situation de l’éducation est en effet très incertaine. La mobilisation engagée dans l’académie de Créteil par le biais du thème de la violence va t’elle s’étendre à d’autres régions et à d’autres sujets ? C’est une des inconnues de cette période. Par ailleurs, le thème de la formation et de l’accueil des nouveaux enseignants qui, jusque là, n’a pas mobilisé les foules enseignantes semble enfin rencontrer l’attention et donner lieu à une prise de conscience. Le printemps sera t-il chaud ?
D’ici là, bonnes vacances à ceux qui y sont (Zone A) ou qui y vont (Zone C) et bon courage à ceux qui reprennent (Zone B) !
Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 19/02/10 (certains articles payants)


Adèle, 8 ans et déjà 18 enseignants
«Monsieur le président du tribunal administratif, je vous demande que, sous trois jours, monsieur le ministre de l’Education nationale soit mis en demeure d’appliquer la loi, c’est-à-dire attribuer les moyens à la classe de ma fille …
Lire la suite de l’article


Sourdun, internat de première classe
Voyage en Inde, effectifs réduits, régles strictes… Un pensionnat de Seine-et-Marne pour les élèves motivés mais défavorisés est, depuis septembre, la vitrine du plan Espoir banlieue.
Lire la suite de l’article


«Sarko, voleur, rends-nous nos postes!»
Entre 1500 et 5000 enseignants et lycéens de la région parisienne ont manifesté ce jeudi dans les rues de Paris.
Lire la suite de l’article


De Gaulle in, islam out
Le général fait son apparition en littérature en terminale L, la civilisation musulmane disparait de l'histoire en seconde... Les nouveaux programmes du lycée font des vagues. A quel titre les Mémoires de Guerre de de Gaulle remplacent-elles les Pensées de Pascal ? Pourquoi repousser l'étude de l'islam à la terminale, et encore, pas pour toutes les filières ?
Lire la suite de l’article


---------------------------------------------
Le Figaro du 19/02/10



Les sciences humaines encore mal vues par l'entreprise
Lorsqu'ils franchissent les portes du privé, les diplômés en sociologie ou en lettres sont pourtant appréciés.
Lire la suite de l’article


Près de 3% des adultes incapables de bien calculer
Une étude de l'Insee, menée auprès de 10.213 personnes, souligne que le calcul et le raisonnement arithmétique «ne sont presque plus nécessaires dans la vie quotidienne».
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------------
Le Monde.fr du 19/02/10


Un écolier de 12 ans menace six de ses camarades d'un couteau
Un enfant de 12 ans a menacé, jeudi 18 février, six de ses camarades avec un couteau dans une école primaire de Chennevières (Val-de-Marne). Selon des sources policières, trois parents d'élèves ont porté plainte pour agression à l'arme blanche. Jeudi à la mi-journée, pendant la récréation, un surveillant de l'école des Hauts-de-Chennevières est intervenu rapidement en voyant l'élève de 12 ans placer la lame d'un couteau suisse sous la gorge dun élève de l'école âgé de 11 ans.
Lire la suite de l’article


Université : quand les entreprises tournent autour des littéraires
Réconcilier les filières littéraires avec le monde de l’entreprise, et redorer le blason des sciences humaines auprès des recruteurs privés : voilà une tâche qui s'annonce ardue, tant les deux mondes semblent s’opposer. Pour autant, la frontière n’est pas infranchissable, et les étudiants en sciences humaines comme les entrepreneurs auraient tout à gagner à ce rapprochement.
Lire la suite de l’article


Le Grand Paris universitaire se dessine
Avec ses 300 000 étudiants et ses milliers d'universitaires, Paris est le haut lieu de l'enseignement supérieur français. Une position éclatée en vingt-cinq établissements publics, installés eux-mêmes sur 130 sites à travers la capitale, et dont une partie est en très mauvais état.
Lire la suite de l’article


Un institut de mathématiques de renommée mondiale
C'est "la plus grande concentration de mathématiciens au monde". Lorsque Jean-Yves Chemin, professeur à l'université Pierre-et- Marie-Curie (Paris-VI), présente la Fondation Sciences Mathématiques de Paris (FSMP), qu'il dirige depuis sa création en 2006, il sait vendre cette "vitrine des maths françaises". Et pour cause, on y croise 1 100 scientifiques dont 120 lauréats de prix nationaux et internationaux, quatre médaillés Fields (la plus prestigieuse récompense en mathématiques) et quatorze académiciens. En clair, autant de têtes bien faites que dans le prestigieux Massachusetts Institute of Technology (MIT).
Lire la suite de l’article


En Seine-Saint-Denis, les professeurs parient sur la "grève marchante"
Nous sommes les équipes mobiles de grève ", s'amuse Karine Arditti, professeure d'histoire-géographie. Un clin d'oeil ironique aux équipes mobiles de sécurité mises en place depuis octobre 2009 pour répondre aux problèmes de violence dans les établissements scolaires. Dans la bouche de cette enseignante du lycée Henri-Wallon d'Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), cette expression n'est pourtant pas qu'un clin d'oeil.
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------
L’Humanité du 19/02/10 (un jour de retard)




Bientôt une loi contre les tee-shirts ostentatoires ?
Une collégienne a été exclue durant trois jours pour « prosélytisme ». Elle portait un tee-shirt « Palestine libre ».
Lire la suite de l’article


La colère des profs gagne l’opinion
Le mouvement social dans l’éducation prend de l’ampleur. À un mois des élections régionales, le gouvernement tente de jouer l’apaisement. Syndicats et opposition dénoncent une supercherie.
Lire la suite de l’article


Entame dans la justice des mineurs
Une loi adoptée mardi à l’Assemblée réduit le recours au huis clos pour les assises des mineurs.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 19/02/10



Education : entre 1 500 et 5 000 manifestants dans les rues de Paris
C'était le gros dernier rendez-vous avant les vacances scolaires d'hiver. Entre 1 500 (selon la police) et 5 000 (selon les organisateurs) enseignants et lycéens ont manifesté jeudi après-midi dans les rues de Paris. Composé d'établissements dess trois académies d'Ile-de-France (Paris, Créteil et Versailles), le cortège a réclamé des postes afin de stopper «la dégradation» de leurs conditions d'enseignement et d'étude.
Lire la suite de l’article


Thiais : pas de cours, mais un «accueil» des élèves vendredi
Suite à l'agression au cutter d'un élève mardi, les professeurs du lycée Guillaume-Apollinaire de Thiais exercent leur droit de retrait et n'assurent pas les cours.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 19/02/10



L’armée mobilisée sur le front de la lutte contre l’illettrisme
Pratiqués lors de la journée d’appel de préparation à la défense, les tests de langue française sont désormais validés par l’éducation nationale
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 19/02/10




Les nouvelles pistes de l'orientation
La période de l'orientation bat son plein. Voici les règles du jeu à connaître par les futurs bacheliers - et leurs parents -pour négocier au mieux ce virage délicat.
Lire la suite de l’article


Les clivages sociaux ont la vie dure
Autocensure.
Lire la suite de l’article


« Le système scolaire ne détecte pas assez les aptitudes »
Le système d'orientation français s'améliore, mais de nombreuses lacunes subsistent, constate Michèle Dain, directrice du centre d'orientation de la CCIP, le Biop. Elle préconise une « éducation à l'orientation » à partir de la classe de quatrième.
Lire la suite de l’article


Le livret de compétences en test à la rentrée 2010
Ce devrait être l'une des innovations majeures de l'année en matière d'orientation : le livret de compétences, proposé par Martin Hirsch, devrait être expérimenté dans 200 établissements scolaires à la rentrée 2010.
Lire la suite de l’article


Collèges et lycées de la banlieue Est réclament du personnel
Enseignants et élèves de la région parisienne, venus surtout des collèges et lycées de la banlieue Est, ont défilé jeudi à Paris pour réclamer des postes d'enseignants et de surveillants, afin de stopper la "dégradation" des conditions d'enseignement.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 19/02/10



3% des adultes sont nuls en calcul mental
Près de 3% des adultes sont très faibles en calcul mental. C’est le résultat d’une enquête menée par l’Insee auprès de 10.213 personnes, explique le Figaro.
Lire la suite de l’article


Des parents accusent un lycée d'espionner les élèves à leur domicile via une webcam
ETATS-UNIS - Ils ont entamé une action judiciaire...
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 19/02/10



Rien vu…
bla bla

------------------------------------------------
Ouest-France du 19/02/10



Parmi les lycéens, Facebook de plus en plus populaire
Créé il y a six ans, ce réseau social a franchi les portes des établissements scolaires. Trois quarts des élèves du lycée Alain, dans l'Orne, sont sur Facebook. Et chattent sous l'oeil respectueux mais vigilant de la direction.
Lire la suite de l’article


Facebook : « C'est un terrain de jeu extraordinaire »
Les jeunes parlent d'eux, se mettent en scène et se construisent sur Facebook, un outil qu'ils maîtrisent.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 19/02/10



Rien vu…
bla bla

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 19/02/10



Une collégienne exclue pour acte de "prosélytisme"
La collégienne de 16 ans, scolarisée à Villefranche-sur-Saône, a été accusée d'avoir fait "acte de prosélytisme" pour avoir porté un T-shirt avec inscrit "Palestine libre".
Lire la suite de l’article


----------------------------------------
L’Express.fr du 19/02/10



"Il me fallait une bonne dose de sang froid"
Martine, ancienne chef d'établissement dans un collège, raconte comment elle a fait face à cette difficulté.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 19/02/10



Du bac pro au master avec l'Ecole Vaucanson
Comment amener des bacheliers professionnels vers des études supérieures longues ? Comment préparer ces jeunes, souvent socialement et culturellement démunis, vers un master ? C'est le pari qu'a relevé le Cnam, sous la direction de Christian Forestier, avec l'ouverture à la rentrée 2010 de l'Ecole Vaucanson, une grande école pour bacheliers professionnels.
Lire la suite de l’article


Acceptez les manifs ou faites une politique prioritaire
Editorial de François Jarraud

Les manifestations parisiennes soulignent la crise que connaissent les collèges ZEP faute d'une politique d'éducation prioritaire ambitieuse.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 19/02/10



Des enseignants: la crise des lycées n'est pas liée aux violences
A l'appel des syndicats de l'éducation nationale, les professeurs des académies de Créteil, Paris et Versailles étaient nombreux à manifester jeudi 18 février. Au-delà du débat sur la violence à l'école, ils dénoncent en vrac les suppressions de postes ou la réforme des lycées. Un mécontentement et un malaise qui gagnent de plus en plus les jeunes enseignants. Comme en témoignent ces paroles de profs.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
ÉducPros du 19/02/10



Bernard Deforge, coordinateur de l'Opération Phénix : «Il a fallu se battre pour faire comprendre que ce n'était pas une idée folle»
Bernard Deforge coordonne depuis 2007 l'Opération Phénix , qui rapproche universités et entreprises. Retour sur le parcours d'un littéraire, professeur émérite et ancien doyen de l'université de Caen, qui est aujourd'hui associé chez PricewaterhouseCoopers, l'un des plus grands cabinets d'audit et de conseil. Un nouveau volet de notre série « Les entrepreneurs pédagogiques »
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 19/02/10




Une collégienne exclue trois jours pour un tee-shirt pro-palestinien
Une exclusion de trois jours a été prononcée à l'encontre d'une collégienne de 16 ans, scolarisée à Villefranche-sur-Saône (Rhône), pour avoir fait acte de "prosélytisme" en portant en cours un tee-shirt pro-palestinien, a-t-on appris vendredi.
Lire la suite de l’article


Carte scolaire: l'affectation d'une lycéenne par le rectorat de Paris annulée
Le tribunal administratif de Paris a annulé la décision d'affectation d'une lycéenne par le rectorat en juillet et a condamné l'Etat à verser la somme de 1.500 euros de frais de justice, selon la décision du tribunal que l'AFP s'est procurée.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------

jeudi, février 18, 2010

Revue de presse du jeudi 18 février 2010


Grèves et manifs – Droit de retrait ou grève ? – 5% - Nouvelle polémique sur les programmes -



Grèves et manifs
Quelques milliers d'enseignants et de lycéens d'Ile-de-France ont défilé à Paris ce jeudi pour protester contre la dégradation des conditions de travail et demander le retrait de la réforme des lycées, après une première manifestation mardi.
«Il faut définitivement entendre ce que disent les enseignants mais aussi les parents et les élèves sur le malaise qui persiste: les suppressions de postes et les différentes réformes ne permettent plus de travailler dans des conditions correctes», a déclaré dans le cortège Bernadette Groison, secrétaire générale de la FSU. «On veut des personnels. Dans des établissements de la banlieue parisienne, la situation est si dégradée qu'il n'est plus possible de travailler et qu'il y a un sentiment d'abandon, mais on aurait tort de croire que cela est circonscrit à la région parisienne», a-t-elle ajouté.
Huit organisations du second degré, (CGT-Educ’action, CNT-Education, SNCL-FAEN, SN-FO-LC, SNEP, SNES, SNUEP, SUD-Education), sans oublier les syndicats lycéens de la FIDL et de l’UNL appellent à une grève nationale le 12 mars pour "protester contre les réformes (du ministre de l'Education Luc) Chatel". Le 12 mars, les grévistes et manifestants diront leur opposition aux "conditions dans lesquelles va s'effectuer la rentrée en raison des coupes budgétaires et des suppressions de postes", à "la réforme du lycée" et aux "conditions d'accueil des futurs lauréats des concours enseignants à la rentrée" notamment, a précisé le co-secrétaire général du Snes-FSU Roland Hubert.Il s'agira d'un test national au retour des vacances de février, avec une journée de grève et de manifestations dans les collèges et lycées.

Droit de retrait ou grève ?
«Je vous informe que les états relatifs à vos absences pour service non fait ont été transmis aux services du rectorat pour retrait de salaires.»
C’est un mot du Proviseur (lisible sur le site de Libération) qu’ont reçu les enseignants du Lycée Adolphe-Chérioux de Vitry sur Seine. Après l'agression du lycéen dans l'enceinte de l'établissement, les profs, soutenus par les élèves et leurs parents, avaient fait valoir leur droit de retrait, exigeant plus de moyens humains pour assurer leur sécurité et celles de leurs élèves. Ce droit leur est refusé et leur arrêt de travail est donc considéré comme une grève. «Quand je pense que ce matin même, sur RTL, Luc Chatel saluait notre sens des responsablités de reprendre les cours, s’indigne une prof du lycée Adolphe-Chérioux. Et le jour même, ce mot dans notre casier... De la provocation, c'est vraiment fort de café»
Il y a donc une volonté, semble t-il, de dissuader d’autres établissements de se lancer à leur tour dans ce type d’action.
Même dans les rangs du gouvernement, la notion de "droit de retrait" ou "jours de grève" a provoqué des contradictions. Luc Chatel avait en effet déjà annoncé que seuls les deux premier jours d'arrêt de travail à Chérioux seraient assimilés à un droit de retrait . Mais mardi, le ministre du Travail, Xavier Darcos, avait estimé que les enseignants de Chérioux exerçaient leur droit de retrait, près de deux semaines après l'arrêt des cours.
Les enseignants envisagent d'entamer une procédure devant le tribunal administratif.

5%
Chaque année, nous rappelle la Croix , après s’être fait recenser auprès de la mairie de leur domicile, 800.000 jeunes (garçons et filles) se rendent la JAPD (Journée d’Appel et de Préparation à la Défense). Autrefois les jeunes gens devaient se soumettre à une batterie d’examens intellectuels et de santé durant les un «conseil de révision» de trois jours précédant le service militaire. Aujourd’hui, la JAPD dure une journée mais il y a toujours des tests et parmi ceux-ci, un test de langue française élaboré conjointement avec l’éducation nationale. la Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance publie chaque mois de juillet une note commentant les derniers résultats. Sur une décennie, le pourcentage au plan national de jeunes en graves difficultés de lecture est relativement stable. Il oscille entre 4 et 5 % : 4,9 % en 2008 et 2007 ; 4,8 % en 2006 ; 4,3 % en 2005 ; 4,4 % en 2004… Les garçons sont plus concernés que les filles (6 % contre 3,7 % en 2008), et l’enseignement professionnel surreprésenté.
La Croix en profite pour rappeler que l’illettrisme, s’il désigne “celui qui est dans l’incapacité à déchiffrer un texte simple”, se distingue de l’analphabétisme qui désigne la situation des personnes qui n’ont jamais appris à lire ni à écrire. Dans l’illettrisme, on a appris, puis oublié…

Nouvelle polémique sur les programmes
On sait que la publication des programmes de seconde a suscité de nombreuses polémiques notamment pour ceux de sciences économiques et sociales et de “Principes Fondamentaux d’Économie et de Gestion”. Cette fois-ci la polémique porte sur les programmes d’Histoire-Géographie. Selon le site d’information Rue89, les futurs lycéens de seconde ne pourront plus étudier la civilisation musulmane en Histoire-géo, disparue au profit de « l'Occident chrétien médiéval ». Les responsables syndicaux et disciplinaires interrogés par Rue89 déplorent que les projets de programme soient encore plus européo-centrés qu’avant.
Le ministère de l'Education nationale, qui a pu être joint par le site d’information, précise, que le monde musulman ne « disparaît » pas des projets de programmes :« L'étude obligatoire sur “Constantinople à Istanbul : un carrefour
de civilisations” [au sein du chapitre 4 “Nouvelles visions de l'homme
et du monde à l'époque moderne (XVe-XVIIIe siècle)”, ndlr] est suffisament riche pour ne pas faire l'objet d'une séance courte. ».
Signalons aussi que cette nouvelle polémique sur le mode d’élaboration des programmes survient alors que le Canard Enchaîné consacre un article dans sa première page au programme de SES avec pour titre “Des programmes scolaires tamponnés à l’Élysée”. L’indispensable palmipède rappelle à notre bon souvenir une réponse d’Henri Guaino à une question de Nicolas Demorand lors de l’émission “C politique” du 25 octobre dernier. Pour le conseiller du président, il s’agit d’un “choix idéologique et politique” et il ne faut plus que ces programmes soient “traités par des spécialistes, des inspecteurs de l’Éducation Nationale”. Par qui lui demande alors Demorand “A l’Assemblée Nationale ou à l’Élysée ?”. Réponse : “Les deux

Antepénultième revue de presse quotidienne avant les vacances d’Hiver et une parution plus espacée…
Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 18/02/10 (certains articles payants)


«La violence scolaire est avant tout une petite violence répétée au quotidien»
Les récentes agressions dans des lycées du Val-de-Marne et l'annonce d'états généraux sur la sécurité à l'école laissent croire à une augmentation de la violence. A tort ? Entretien avec Cécile Carra, prof et sociologue.
Lire la suite de l’article


Les profs de Vitry en retenue... de salaire
Les profs du lycée Adolphe-Chérioux, à Vitry-sur-Seine, où un élève a été agressé le 2 février, ont eu une mauvaise surprise ce mercredi en reprenant le chemin des cours. Un mot du proviseur dans leur casier: «Je vous informe que les états relatifs à vos absences pour service non fait ont été transmis aux services du rectorat pour retrait de salaires.»
Lire la suite de l’article


Vidéosurveillance dans les lycées: y a-t-il quelqu'un derrière les caméras?
Les caméras, solution miracle aux problèmes de la violence à l'école ? Xavier Bertrand, le secrétaire général de l'UMP, défend l'idée, proposant ce mercredi de «développer beaucoup plus la vidéosurveillance dans les lycées et aux abords». Sauf que les trois dernières agressions d'élèves ont eu lieu dans des lycées du Val-de-Marne... équipés de caméras. A quoi sert la vidéosurveillance ? Combien coûtent ces installations ? Qui paie ? Et en pratique, qui regarde les images filmées ? A quelques semaines des régionales, la question de la sécurité des établissements — et donc des caméras de surveillance — revient sur la table.
Lire la suite de l’article


«En 2006, Sarkozy avait promis…»
INTERVIEW - Jean-Baptiste Prévost, président de l’Unef.
Lire la suite de l’article


CPE : Luc Chatel continue l’intox
Luc Chatel tient à ses mensonges. Interrogé sur la nécessité de renforcer les effectifs après les agressions survenues dans les lycées franciliens, le ministre de l’Education continue d’affirmer que le nombre de conseillers principaux d’éducation (CPE) est en augmentation depuis sept ans.
Lire la suite de l’article


---------------------------------------------
Le Figaro du 18/02/10


Rien vu...


-------------------------------------------------
Le Monde.fr du 18/02/10



"Les économies sont faites au détriment de la réussite de tous les élèves"
Le collège Gabriel-Péri d'Aubervilliers, en Seine-Saint-Denis, avait déjà connu quelques journées de grève isolées en 2009 pour dénoncer la dégradation des conditions de travail, des élèves comme des enseignants, demander de nouveaux postes, et des heures de cours plus nombreuses. Sans résultat. Alors, quand leurs collègues du lycée-collège Henri-Wallon ont traversé la ville début février pour leur proposer le lancement d'une mobilisation longue et massive, les enseignants du collège Gabriel-Péri ont voté pour.
Lire la suite de l’article


Lycée de Vitry-sur-Seine : après le "droit de retrait", le "retrait de salaires"
Les enseignants du lycée Adolphe-Chérioux, qui avaient cessé leur travail après l'agression d'un élève le 2 février dernier, ont reçu dans leur casier, mercredi 17 février, jour de reprise des cours, une lettre leur indiquant que leurs "absences pour service non fait" avaient été transmises au rectorat de Créteil "pour retrait de salaire". Le 3 février dernier, au lendemain de l'agression au couteau d'un élève de 14 ans par sept personnes extérieures, les enseignants de ce lycée polyvalent de Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne) avaient cessé le travail, invoquant leur "droit de retrait".
Lire la suite de l’article


Les syndicats appellent à une journée de grève le 12 mars dans les collèges et lycées
Plusieurs syndicats d'enseignants, dont le SNES-FSU – premier syndicat du second degré – ont appelé, mercredi 17 février, les collèges et lycées à une journée nationale de grève et de manifestations le vendredi 12 mars pour protester contre la politique menée par le gouvernement. "On appelle à la grève nationale et à des manifestations le 12 mars pour dénoncer les réformes Chatel dans l'éducation", a expliqué Roland Hubert, cosecrétaire général du SNES-FSU.
Lire la suite de l’article


Sécurité dans les lycées : la marge de manœuvre réduite des élus régionaux
Lundi 15 février, un élève du lycée Guillaume-Apollinaire de Thiais, dans le Val-de-Marne, a été passé à tabac et blessé au cutter, en plein cours d’éducation physique, par six personnes. Campagne régionale oblige, les politiques s’agitent et pointent du doigt, comme responsable du drame… le camp adverse.
Lire la suite de l’article


Martin Hirsch : "Sur le malaise de la jeunesse, on prend souvent des mesures circonstancielles"
LES QUESTIONS DU MERCREDI - France Inter/"Le Monde" avec Dailymotion
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 18/02/10 (un jour de retard)



Enseignants. La colère ne s’apaise pas
Les enseignants grévistes de l’académie de Créteil ont manifesté à nouveau hier, à Paris.
Lire la suite de l’article


Non à la ghettoïsation de notre école
Inquiets du projet de redécoupage de la carte scolaire, des parents d’élèves ont bloqué, hier, le collège Lenain-de-Tillemont à Montreuil.
Lire la suite de l’article


Lycée. Seule la relation humaine peut être efficace
PAR PASCALE CHAUSSENDE, ENSEIGNANTE-DOCUMENTALISTE AU LYCÉE GUILLAUME-APOLLINAIRE DE THIAIS (94)

Témoignage
Lire la suite de l’article


EDITORIAL PAR JEAN-EMMANUEL DUCOIN
Où est la République

Le propre des véritables « dissensus », c’est qu’ils donnent à voir où se situent les lignes de fracture d’une société en perdition. 
En ces temps désorientés d’oppression des plus faibles et de volonté de division, la révolte des enseignants d’Île-de-France témoigne non seulement d’un malaise enfoui dans les entrailles d’une profession maltraitée, mais également d’une farouche volonté républicaine d’inverser cette tendance infernale de baisse des moyens. La marmite en ébullition risque d’exploser. 
Si ce n’est déjà fait…
Lire la suite de l’article


Prof aux enchères
Le 15 février 2010, un professeur du collège Jean-Vigo d’Épinay-sur-Seine, « qui risque de devoir quitter cet établissement », s’est mis en vente sur eBay. Une façon de contester les suppressions de postes. Description de l’objet  : « À vendre, cause restrictions budgétaires  : professeur formé et compétent ayant très peu servi dans un collège ZEP du 93. Pièce exceptionnelle. Occasion à saisir pour la rentrée 2010  ! »
Lire la suite de l’article


Les parents et
les enseignants, main dans la main
PAR LES PARENTS D’ÉLÈVES ET L’ÉQUIPE PÉDAGOGIQUE DU COLLÈGE PABLO NERUDA

Les parents d’élèves qui ont bloqué, hier, le collège Pablo-Neruda à Pierrefitte (Seine-Saint-Denis) et les enseignants grévistes avaient proposé à l’Humanité 
de témoigner eux-mêmes de leur journée d’action. Voici leur récit.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 18/02/10



On va dépister la tuberculose dans tout un collège
Quatre cents personnes d’un collège de Seine-Saint-Denis vont subir un dépistage de la tuberculose. Trois cas avérés y ont été recensés.

Lire la suite de l’article


Thiais : toujours pas de cours jeudi à Guillaume-Apollinaire
Les professeurs du lycée Guillaume-Apollinaire de Thiais (Val-de-Marne), qui ont cessé les cours mardi après l'agression d'un élève, ont voté mercredi la poursuite de leur mouvement.
Lire la suite de l’article


Education: collèges et lycées manifestent le 12 mars
Après la recrudescence d'actes de violence dans différents établissements scolaires de la région parisienne, la tension est encore montée d'un cran. Huit syndicats d'enseignants, dont le Snes-FSU, premier syndicat du second degré, ont appelé mercredi les collèges et lycées à une journée nationale de grève et de manifestations le vendredi 12 mars pour protester contre les réformes dans l'Education, a annoncé l'intersyndicale.
Lire la suite de l’article


L’affectation en lycée remise en cause
C’est une première à Paris : la justice a annulé l’affectation d’une lycéenne par le rectorat. Une décision qui pose des questions sur le système d’orientation parisien.
Lire la suite de l’article


Le système devrait être amélioré cette année
Deux ans après la mise en place d’Affelnet, un système d’affectation des élèves par Internet qui existe dans 25 académies en France sur 30, le rectorat travaille en collaboration avec les chefs...
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 18/02/10



L’armée mobilisée sur le front de la lutte contre l’illettrisme
Pratiqués lors de la journée d’appel de préparation à la défense, les tests de langue française sont désormais validés par l’éducation nationale
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 18/02/10



Les bibliothèques universitaires profiteront du grand emprunt
La ministre de l'Enseignement supérieur a annoncé hier, dans un plan en faveur des bibliothèques universitaires, que ces dernières pourront prétendre à une part du grand emprunt. Leur modernisation sera aussi un critère majeur de sélection des campus d'excellence.
Lire la suite de l’article


Allemagne: pour avoir été mal noté, un jeune de 23 ans tue son ancien professeur
Un enseignant a été tué jeudi matin au cours d'une agression dans un lycée technique à Ludwigshafen (ouest), faisant brièvement revivre à l'Allemagne l'horreur de la tuerie de Winnenden de mars 2009.
Lire la suite de l’article


Enseignants et lycéens défilent à Paris
Quelques milliers d'enseignants et de lycéens d'Ile-de-France ont commencé à défiler à Paris jeudi pour protester contre les "suppressions de postes" qui "dégradent les conditions de travail", a constaté un journaliste de l'AFP.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 18/02/10



La mère de Zeyneb, exclue pour avoir porté un t-shirt pro palestinien, réclame le retrait de la sanction
La collégienne a été mise à pied pour «acte de prosélytisme»…
Lire la suite de l’article


Gilles Devers: «Cette mise à pied est une conception réductrice de la liberté d’expression»
Gilles Devers: avocat et blogueur sur 20minutes.fr, auteur de l’ouvrage Droit et religion musulmane aux éditions Dalloz apporte son éclairage sur l’affaire du t-shirt pro-palestinien…
Lire la suite de l’article


Plusieurs milliers d'enseignants et de lycéens d'Ile-de-France manifestent ce jeudi à Paris
Une première manifestation a eu lieu mardi...
Lire la suite de l’article


Les professeurs d'Adolphe Chérioux dénoncent des retenues sur salaire
Ils appellent à se rassembler, après avoir reçu une notification du proviseur...
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 18/02/10



Le monde musulman pourrait sortir des cours de seconde
S'il était adopté, le programme d'Histoire inclurait « l'Occident chrétien médiéval ». Des profs dénoncent un « européo-centrisme ».
Lire la suite de l’article


Cours d'islam : le Parti de gauche désapprouve sa tête de liste
L'islam doit-il être enseigné en Alsace comme le sont le catholicisme, le judaïsme et le protestantisme ? Oui, nous avait répondu Jean-Yves Causer, tête de liste du Front de gauche. Le Parti de gauche nous a fait parvenir un droit de réponse à Rue89, se désolidarisant de la tête de liste du Front de gauche en Alsace sur la question.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Ouest-France du 18/02/10



Rien vu...


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 18/02/10



Vitry: Enseignants pas payés?
Les enseignants du lycée Adolphe-Chérioux, qui avaient entamé un mouvement après l'agression le 2 février d'un élève, ont découvert mercredi une lettre dans leur casier, qui fait état d'un "retrait de salaire" pour "absence pour services non fait". Eux, évoquaient de leur côté leur "droit de retrait".
Lire la suite de l’article


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 18/02/10


Le monde musulman disparaît des programmes d'Histoire de seconde
Dans les nouveaux programmes, le chapitre dédié à l'étude de "la civilisation musulmane" en cours d'Histoire, en Seconde, serait remplacé par "l'Occident chrétien".
Lire la suite de l’article


Grève dans les collèges et les lycées le 12 mars
Suppressions de poste, violence à l'école... la colère enfle. Et sans attendre la grève nationale, les enseignants et lycéens de l'académie de Créteil manifestent ce jeudi.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 18/02/10


Pourquoi les profs font grève
Les enseignants des académies de Paris, Créteil et de Versailles sont appelés à faire grève ce jeudi. Mais pour protester contre quoi? Revue de leurs revendications..
Lire la suite de l’article


Un prof tué dans une école allemande
Un homme de 23 ans a tué une personne jeudi dans une école professionnelle de l'ouest de l'Allemagne. L'agresseur a été arrêté par la police.
Lire la suite de l’article


De nouvelles mesures pour lutter contre la délinquance des mineurs
Ce qu'il faut retenir du rapport sur la délinquance des jeunes remis aujourd'hui à Jean-Marie Bockel, le secrétaire d'Etat à la Justice.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 18/02/10


Six syndicats appellent à la grève le vendredi 12 mars
Selon l'AFP, les syndicats hostiles à la réforme du lycée (FSU, Cgt, Snalc, Sud, Fo, Sncl) appellent à la grève dans le secondaire le 12 mars. Ils soutiennent la manifestation parisienne d'aujourd'hui.
Lire la suite de l’article


Violence scolaire : Pourquoi tourne-t-on en rond ?
Éditorial de François Jarraud

Les incidents survenus dans l'académie de Créteil, les mouvements qui les accompagnent ont remis au premier plan la question de la violence scolaire. Le sujet revient d'ailleurs régulièrement à chaque incident.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 18/02/10


Pourquoi je fais grève demain
Par Claudie LESCOT

J'enseigne l'histoire-géographie au collège Sonia Delaunay, Paris 19e, depuis 9 ans. Il y a neuf ans, pour mon service de certifié, 18 heures, j'avais quatre classes, j'en ai six aujourd'hui. Toutes les disciplines sont logées à la même enseigne.
Lire la suite de l’article


Chic, c’est 1789 tous les jours!
Un problème ? Hop, une solution : le roi élyséen convoque des états généraux. Derniers en date : ceux sur la sécurité à l'école. Ça se concerte, donc, mais avec cette innovation de Nicolas Sarkozy qui ne veut pas finir comme Louis XVI : pas de cahiers de doléances et pas de tiers état. Petite revue d'états généraux si particuliers.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
ÉducPros du 18/02/10


Violence à l’école : appel à une deuxième manifestation
Les lycéens et les professeurs de l'académie de Créteil sont invités à rejoindre la manifestation organisée le 18 février 2010, à 14h à Luxembourg, en direction du ministère de l’éducation nationale. Ils répondent à l’appel d’une intersyndicale de l'éducation (CGT-Educ’action, CNT-Education, SNCL-FAEN, SN-FO-LC, SNEP, SNES, SNUEP, SUD-Education, sans oublier les syndicats lycéens de la FIDL et de l’UNL).
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 18/02/10



Carte scolaire: l'affectation d'une lycéenne par le rectorat de Paris annulée
Le tribunal administratif de Paris a annulé la décision d'affectation d'une lycéenne par le rectorat en juillet et a condamné l'Etat à verser la somme de 1.500 euros de frais de justice, selon la décision du tribunal que l'AFP s'est procurée.
Lire la suite de l’article


Le MoDem propose un plan "lycées plus sûrs"
Le Mouvement Démocrate a proposé jeudi un plan "contrat lycées plus sûrs" dont le financement assuré par les régions serait en partie compensé par "une part plus importante" des produits de la Taxe Intérieure de Consommation sur les Produits énergétiques (ex-TIPP).
Lire la suite de l’article


Droit de retrait: Chérioux se mobilise contre des "retenues sur salaire"
Les enseignants du lycée Adolphe-Chérioux de Vitry-sur-Seine, qui ont repris le travail après deux semaines de mobilisation, ont dénoncé jeudi les retenues sur salaire qui leur ont été notifiées, et ils devaient se réunir à la mi-journée pour défendre leur "droit de retrait".
Lire la suite de l’article


Education: "contraindre ce gouvernement de régression sociale à céder"
Le NPA a appelé à poursuivre la mobilisation pour défendre le service public de l'éducation et "contraindre ce gouvernement de régression sociale à céder", alors que les enseignants des collèges et lycées de région parisienne manifestaient jeudi.
Lire la suite de l’article


Collèges-lycées: journée de grève et manifestations le 12 mars
Huit syndicats d'enseignants, dont le Snes-FSU, premier syndicat du second degré, ont appelé mercredi les collèges et lycées à une journée nationale de grève et de manifestations le vendredi 12 mars pour protester contre les réformes dans l'Education, a annoncé l'intersyndicale à l'AFP.
Lire la suite de l’article


Education: les raisons du mécontentement (REPÈRES)
Manifestation des professeurs de l'académie de Créteil jeudi, grève nationale prévue le 12 mars, le malaise enseignant perdure, avec plusieurs causes dont voici les principales:
Lire la suite de l’article


Etats généraux de la sécurité à l'école: le Sgen-CFDT prudent
Le syndicat d'enseignants Sgen-CFDT participera aux états généraux sur la sécurité à l'école proposés par le ministre Luc Chatel, à condition que le gouvernement s'engage à donner "les moyens d'une véritable politique éducative", a-t-il affirmé mercredi dans un communiqué.
Lire la suite de l’article



-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.
 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.