mardi, mai 31, 2011

Revue de presse du mardi 31 mai 2011



L’École perd ses moyens – médiatrice (bis) -

L’École perd ses moyens
Une tribune parue dans Le Monde Économie de lundi avait échappé à ma vigilance. Intitulée “Attention, école en perte de moyens”, elle s’appuie sur des études économiques pour donner finalement raison à ceux, de plus en plus nombreux, qui protestent contre les suppressions de postes.
L’article s’appuie notamment sur une étude menée par Raj Chetty et ses collègues des universités de Harvard, Berkeley et Northwestern (“How Does Your Kindergarten Classroom Affect Your Earnings ? Evidence From Project STAR", à paraître dans le Quarterly Journal of Economics). Entre 1985 et 1989, 11 500 élèves d'écoles primaires du Tennessee et leurs enseignants ont été aléatoirement répartis dans des classes normales (22 élèves) ou à faibles effectifs (15 élèves), dans le cadre du projet STAR (Student Teacher Achievement Ratio). Ces élèves ont été évalués tous les ans en mathématiques et en lecture. Le résultat de ces tests et des études statistiques qui ont suivi montrent que la taille des classes et la qualité des enseignants ont une influence sensible sur la performance des élèves aux tests.
Mais comme souvent en économie de l’éducation fondée sur la théorie du capital humain, on est allé plus loin en se demandant si cette affectation dans des classes à faible effectif avait une influence sur le niveau de revenu une fois parvenu à l’âge adulte. Les résultats sont assez nets. Tout d'abord, les élèves affectés dans des classes à faibles effectifs ont davantage de chances que les autres d'entrer à l'université, d'épargner pour leur retraite, d'être mariés, de vivre dans un environnement favorisé et d'être propriétaires de leur logement. La qualité des enseignants est également déterminante. Un élève ayant eu, pendant un an, un enseignant parmi les 25 % les plus expérimentés, percevra au cours de sa vie 16 000 dollars de plus que s'il avait eu un enseignant parmi les 25 % les moins expérimentés.
L’auteur en conclut que c’est à l’école primaire que se joue l’avenir des enfants. Il rappelle aussi, fort utilement, qu’entre 2000 et 2009, la Dépense Intérieure d’Éducation (c’est-à-dire l’effort consenti par l’ensemble de la collectivité nationale) est passé de 7,3% à 6,9% du Produit intérieur brut (PIB).

Médiatrice (bis)
La médiatrice de l’éducation nationale a donc rendu son rapport lundi 30 mai au ministre Luc Chatel. Malheureusement, on ne trouve pas encore, à ma connaissance, le rapport en téléchargement. Il y a seulement un résumé sur le site du ministère . Mais la médiatrice donne des interviews et en profite pour approfondir certains points. Hier nous évoquions la formation des enseignants ainsi que les questions de violence. Aujourd’hui dans une interview à ÉducPros.fr, elle revient sur la question des mutations et de la mobilité des enseignants.
Elle constate qu’un bon nombre de dossiers qui arrivent sur son bureau sont liés à des questions de mutations. “Des séparations trop longues sont préjudiciables à la qualité même de l’enseignement. C’est donc un vrai sujet. On n’établit pas de durée minimum, mais on constate que des séparations qui durent trois ans, quatre ans ou plus sont insupportables. ” note t-elle. Selon elle, pour améliorer le système sans pour autant le révolutionner “Certains verrous doivent être ouverts pour faciliter la mobilité.”. Elle propose des évolutions du barème afin de faciliter le rapprochement de conjoints. “Il s’agit également de ne pas créer de la séparation. Actuellement, lorsqu’un couple vivant ensemble demande sa mutation, l’un des deux peut l’obtenir et pas l’autre. En plus, selon la discipline, ils n’ont pas les mêmes chances. En EPS, par exemple, il n’y a pas de postes, alors qu’il y en a davantage en lettres. Si l’un des membres du couple est muté seul, il faut qu’il puisse refuser la mutation.
Cette interview est l’occasion de rappeler le rôle du médiateur de l’Éducation Nationale qui a un correspondant dans chaque académie et que tout un chacun (enseignant, élève, parent d’élève…) peut saisir. Comme le dit elle même Monique Sassier : “Nécessairement, avec 14 millions d’élèves et un million de professionnels, l’institution est conduite à une gestion quantitative. Le médiateur est là pour faire du qualitatif.

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 31/05/11(certains articles payants)


Renvoyés à l’école
Retour au collège un peu comme sur les lieux du crime, avec appréhension et excitation. A Lamartine à Paris, le principal nous a proposé d’assister aux ateliers de prévention qu’il a mis sur pied avec le commissariat du IXe arrondissement. Même pour un reportage, c’est toujours remuant d’entrer dans une école. Et pas simple. Dans la classe, la meilleure place n’est pas près du radiateur, mais au beau milieu, pour bien voir et entendre. Mais le photographe tique : le reporter est dans le champ. Et des élèves ont oublié de faire signer une décharge (pour le droit à l’image) par leurs parents. Du coup, c’est lui qui place les élèves dans la salle. Bougonnements. La difficulté, c’est de montrer par l’image qu’il ne s’agit pas d’un cours classique. Une colle ?
Lire la suite de l’article


Prévenir les périls jeunes
Débats d’ados . A Paris, le collège Lamartine a organisé durant une semaine des ateliers de prévention. Reportage.
Lire la suite de l’article


Scandale à l'agrégation d'histoire: «J'ai appris un mois après que le texte était faux»
Lors du concours 2011 de l'agrégation d'histoire, l'épreuve d'histoire médiévale a été entachée d'une erreur: le texte proposé n'était pas un original du XVe siècle mais un pastiche écrit au XXe siècle, contrairement à ce qui était indiqué. Finalement, l'Education nationale a décidé de pas annuler l'épreuve. Vassilli (prénom changé), candidat cette année, fait part de ses doutes à une semaine des résultats.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 31/05/11


Crise des vocations dans l'enseignement
Une campagne de communication est lancée mercredi pour attirer de nouvelles recrues. Le ministre Luc Chatel fait face aux critiques des syndicats, des associations de parents d'élèves et des maires.
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------------
Le Monde.fr (certains articles payants) du 31/05/11



Attention, école en perte de moyens par Thibault Gajdos, CNRS, Greqam.
L'annonce de la suppression de 8 967 postes d'instituteurs et de 1 500 classes pour la rentrée 2011 a suscité une vive protestation de l'Association des maires de France (AMF), portée par son président, Jacques Pélissard (UMP). Comme si les maires, indépendamment de leurs attaches partisanes, voyaient dans l'école un sanctuaire à préserver à tout prix. Une étude menée par Raj Chetty et ses collègues des universités de Harvard, Berkeley et Northwestern leur donne raison ("How Does Your Kindergarten Classroom Affect Your Earnings ? Evidence From Project STAR", à paraître dans le Quarterly Journal of Economics).
Lire la suite de l’article


François Baroin affronte, mardi, la grogne des fonctionnaires
Le nouveau ministre de la fonction publique, François Baroin, par ailleurs chargé du budget et porte-parole du gouvernement, va pouvoir mesurer dès mardi 31 mai la combativité des cinq millions de fonctionnaires que leurs huit organisations syndicales (CFDT, CFTC, CGC, CGT, FO, FSU, Solidaires, UNSA) appellent à se mobiliser sur la question du pouvoir d'achat et des salaires
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------
L’Humanité du 31/05/11



Vidéosurveillance : cinq écoles épinglées
Cinq établissements scolaires qui utilisent largement des systèmes de vidéosurveillance ont été "mis en demeure" de les "modifier" par la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil), a-t-elle annoncé lundi dans un communiqué.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 31/05/11



Ecole musulmane : tension maximale depuis la fermeture
Les étudiants de l’Ifesi multiplient les actions pour obtenir la réouverture de leur institut. Face à leur exaspération et à leurs attentes, la municipalité dénonce un « climat d’intimidation ».
Lire la suite de l’article


Versailles : un adolescent arrêté après avoir poignardé son ancien prof
Un adolescent de 17 ans a poignardé son ancien professeur à son domicile de Versailles, ce mardi matin. Vers 8 h 20 cet élève du lycée Hoche s’est présenté chez l’enseignant à la retraite, rue Montebello, avant de lui asséner un coup de couteau de cuisine au niveau du torse.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
France Soir du 31/05/11



Versailles : un professeur retraité poignardé à son domicile
Les circonstances de cette agression restent pour le moment indéterminées. L'agresseur présumé, âgé de 17 ans, a été interpellé et placé en garde à vue.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 31/05/11



La médiatrice de l’éducation plaide en faveur des professeurs «sans grade»
Dans son rapport 2010, présenté lundi 30 mai, Monique Sassier s’intéresse notamment aux professeurs débutants et non titulaires. La médiatrice se montre préoccupée par les effets de la mastérisation.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 31/05/11



Fonctionnaires: pas de réouverture des négociations sur le point d'indice
François Baroin a fermé la porte mardi à toute réouverture des négociations sur le point d'indice, qui sert de base au calcul du salaire des fonctionnaires, appelés à se mobiliser sur cette question dans la journée.
Lire la suite de l’article


Le PS veut supprimer le concours de médecine
Un an après la réforme de la première année de médecine par le gouvernement, le PS propose pour 2012 la suppression du concours à l'issue de la première année de médecine et la création d'une licence santé. Un idée défendue par Axel Kahn.
Lire la suite de l’article


L'enfant retrouvé pendu à Arles est "en état de mort cérébrale"
L'enfant de 11 ans retrouvé pendu par le col de son tee-shirt à un porte-manteau dans un couloir de son école, à Arles (Bouches-du-Rhône) jeudi dernier, est "en état de mort cérébrale", a-t-on appris mardi auprès du procureur de la République de Tarascon, Christian Pasta.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 31/05/11



A Hong Kong, la course à la réussite scolaire fait la fortune des profs privés
Sourire étincelant, vêtements branchés, coupe de cheveux à la mode: les professeurs particuliers les plus réputés de Hong Kong jouissent d'un statut --et de revenus-- de vedette dans ce territoire du sud de la Chine obsédé par la réussite aux examens.
Lire la suite de l’article


Les mères voilées interdites de sorties scolaires?
La résolution que doit adopter l'Assemblée nationale stipule que les mères qui accompagnent les sorties scolaires ne doivent pas être voilées…
Lire la suite de l’article


La fin des 4 jours en primaire fait consensus, pas encore pour les congés d'été
Un consensus se dessine chez les experts chargés de proposer une réforme des rythmes scolaires pour bannir la semaine de 4 jours en primaire, mais le raccourcissement des vacances d'été reste en discussion, le dernier mot devant revenir fin juin au ministre Luc Chatel.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 31/05/11



Rien vu...


------------------------------------------------
Ouest-France du 31/05/11



L’étudiante de Rennes 2 avait piraté le système informatique pour augmenter ses notes
Une étudiante de Rennes 2 a été placée en garde à vue ce mardi au commissariat de Rennes. En juin 2010, elle s’était introduite dans le système informatique de l’université de Rennes 2 afin de modifier ses notes et obtenir son master en psychologie.
Lire la suite de l’article


Les élèves violents sur les réseaux sociaux
La médiatrice de l'Éducation nationale reçoit de plus en plus d'appels de parents d'élèveset de profs pour des faits de harcèlement sur Internet.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 31/05/11



Rien vu...


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 31/05/11


Yvelines : un lycéen soupçonné d'avoir poignardé un des ses anciens professeurs
Le pronostic vital de ce retraité de 66 ans est engagé. Son agresseur présumé est en garde à vue.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 31/05/11


Pourquoi je ne fais pas grève aujourd’hui (Blog L’instit’humeurs)
Aujourd’hui mardi 31 mai a lieu un mouvement de grève national dans la fonction publique, à l’appel des syndicats, afin de « condamner la politique d’austérité salariale » menée par le gouvernement. Concrètement, il s’agit de protester contre le gel des salaires et la perte du pouvoir d’achat enregistrée depuis des années.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 31/05/11


Les concours, les mutations et le sort fait aux non-titulaires pointés dans le rapport de la médiatrice de l'Education nationale
La situation empire. C'est ce que montre le rapport de Monique Sassier, médiatrice de l'éducation nationale, remis au ministre le 30 mai. Outre une forte croissance des plaintes (+17%), le rapport montre les difficultés accrues des mutations ainsi que les difficultés des non-titulaires.
Lire la suite de l’article


Rythmes scolaires : Une fuite pour rien ?
"Le document qui a fuité à l'AEF est un texte rédigé par le secrétariat du comité", nous déclare Christian Forestier, président du comité de pilotage sur les rythmes scolaires. "Non validé par les deux présidents, ni par le comité, il ne correspond pas à grand chose".
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Touteduc (accès payant) du 31/05/11


Le pédagogue et l'orthographe
Les pédagogies "modernes" sont parfois accusées d'être responsables de la "baisse du niveau en orthographe". Et si c'était l'inverse? Pour Jean Bernardin (GFEN), il est possible de faire du moment de la dictée, "et plus encore [de] celui de sa préparation collective", un "moment fort de la vie de la classe" qui permet à chacun "de se construire, en plus d’une vigilance orthographique, des compétences exigeantes", la classe étant "en perpétuel débat, en recherche active, mobilisée sur cette tâche intellectuelle difficile qui nécessite une réflexion rigoureuse". Le texte, très convainquant, d'une conférence donnée lors d'un colloque organisé à l'IUFM de Reims, est téléchargeable sur le site de l'académie our sur le site de l'OZP sous le titre "comment faire de la dictée un moment d'apprentissage".
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 31/05/11


Rien vu...


----------------------------------------------
Slate.fr du 31/05/11



Jeunesse: quels chemins de réussite individuelle et collective?
Créer un service civique obligatoire, des classes «métiers-études» sur le modèle du «sport-étude» au collège, un entretien de motivation pour l'entrée à l'université et des parcours décloisonnés pour les étudiants: les propositions de Jean-François Copé.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
ÉducPros du 31/05/11


Monique Sassier (médiatrice de l’Éducation nationale) : “Certains verrous doivent être ouverts pour faciliter la mobilité des enseignants”
Les problèmes liés aux mutations et aux premières affectations des enseignants du premier et du second degré sont au cœur du rapport 2010 du médiateur de l’Éducation nationale et de l’enseignement supérieur. Monique Sassier, la médiatrice, nous explique pourquoi.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
VousNousIls du 31/05/11



Violence à l'école: 87% des Français pensent qu'elle est en hausse
Environ 87% des Français pensent que la violence scolaire est en hausse et 46% des parents ont peur d'envoyer leurs enfants à l'école, selon un son­dage CSA publié dans VSD à paraître mercredi.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

lundi, mai 30, 2011

Revue de presse du lundi 30 mai 2011



Fin de la semaine de 4 jours et réduction des vacances d’été ? - Chatel, sergent recruteur - Médiatrice – Big teacher is watching you -

Fin de la semaine de 4 jours et réduction des vacances d’été ?
L’information est reprise dans plusieurs journaux à partir d’ une dépêche de l’AEF qui s’appuie sur des “fuites” . Un consensus semblerait se dessiner au sein du comité de pilotage sur les rythmes scolaires pour bannir la semaine de quatre jours en primaire avec un rythme hebdomadaire fondé sur neuf demi-journées au moins en primaire, la décision de faire classe mercredi matin ou samedi matin devant être prise au niveau local. Le raccourcissement des congés d’été est toujours en discussion. On évoque une réduction de 15 jours (mais pas avant 2013) et un zonage des vacances d'été.
Interrogés par l’AFP, plusieurs membres du comité de pilotage, ont tous assuré qu’à ce stade «rien n’était décidé», le comité devant encore se réunir deux fois avant de remettre son rapport le 30 juin. Ils se sont tous dits «extrêmement surpris» par une fuite à ce stade.
Il est vrai que les propositions qui seront faites seront plus ou moins consensuelles. Allonger les vacances de Toussaint, comme il est également prévu ne devrait pas poser de problèmes ! Dans le primaire passer à neuf demi-journées avec le choix du mercredi ou du samedi peut éventuellement être accepté même si cela pose des problèmes d’organisation aux communes. Mais les choses sont plus complexes pour le raccourcissement des vacances d'été et leur éventuel découpage par zones. Si le «zonage» d'été plaît au secteur du tourisme, il poserait en effet des problèmes aux familles recomposées dans des zones différentes...
On verra bien quelles seront les propositions finales présentées à la fin du mois de juin et les arbitrages que rendra ensuite le ministre pour une application en 2013. Mais chacun aura noté aussi que 2013 est situé après 2012, ce qui revient à dire qu’on peut encore voir les choses bouger et qu’on se défausse aussi sur ceux qui seront en responsabilité à ce moment là.

Chatel, sergent recruteur
"J’embauche 17.000 personnes " C’est le ministre de l’Éducation Nationale, Luc Chatel qui fait cette déclaration dans le JDD
Le ministre lance mercredi une campagne de recrutement dans l’Éducation nationale. Une campagne radio, presse et Web dont le coût devrait s’élever à 1,3 million d’euros, (pris sur le budget du ministère) pour dire qu'on recrute 17000 personnes. Pas sûr que l’opinion se laisse abuser par ce qui peut être interprété d’abord comme une opération de com’. Livrons nous à un petit exercice de calcul : Il y a à peu près 33 000 départs à la retraite à l'Education nationale dans l’année. Dans le même temps on annonce le non remplacement d’un fonctionnaire sur deux c’est-à-dire 16000 postes. Combien reste t-il de postes à pourvoir ? Résultat 17 000 postes ! Voilà comment faire passer le recul des ressources humaines pour un recrutement massif….
Mais au delà de l’opération de com’, cette campagne masque une réelle difficulté à recruter de nouveaux enseignants. Le métier n’attire plus. Il y a en particulier des difficultés de recrutement de professeurs de mathématique, de sciences physiques et d'anglais ainsi que des matières professionnelles. Dans son blog sur LeMonde.fr, le journaliste Olivier Rollot publie un billet intitulé “Moi prof ? Non merci !”. Il remarque que seulement 12 % des inscrits en licence souhaitent aujourd'hui devenir professeurs selon la note intitulée « Les bacheliers 2008, que sont-ils devenus à la rentrée 2009 » , que vient de publier le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Ils étaient 23% il y a six ans ! Un chiffre qui vient en tout cas corroborer la forte baisse des candidatures aux concours en 2011 et suit la « mastérisation » de la formation des futurs professeurs. Et qui montre aussi que l’hypothétique revalorisation des salaires qu’on a fait miroiter comme justification de cette réforme ne suffit pas à motiver des étudiants qui voient par ailleurs les conditions d’enseignement se dégrader.

Médiatrice
La nouvelle formation des enseignants a créé des incertitudes". Ce n'est pas moi qui le dit (je dis bien pire et dans des termes moins mesurés...), c'est la médiatrice de l'éducation Nationale, Monique Sassier dans son rapport annuel. Elle recommande également "de veiller à ce que les formations dispensées soient dans leur contenu suffisamment ouvertes et polyvalentes, afin de permettre l'insertion professionnelle des titulaires du master qui ne seront pas reçus aux concours de recrutement". Toujours sur ce sujet elle constate également, comme nous le faisions plus haut, la moindre attractivité des métiers de l’enseignement. Et de fait, constate t-elle, cela conduit à une plus faible sélectivité des concours. "Cette sélectivité est au demeurant indispensable sauf à vider le concours de sa valeur; on considère généralement que le niveau d'un concours de recrutement est garanti si le nombre des présents aux épreuves n'est pas inférieur à trois fois le nombre des admis", ajoute la médiatrice. Elle craint aussi que les étudiants recalés soient amenés ensuite à présenter leur candidature à des postes d'enseignants contractuels, ce qui aboutirait à la "constitution d'une forme de corps enseignant de second niveau recruté par une voie parallèle: une telle situation se révélerait probablement malsaine". Elle recommande également que les enseignants débutants ne puissent pas être affectés dans des classes difficiles, ayant constaté que la «principale source d’insatisfaction» en primaire, collège et lycée «tient à l’affectation non volontaire en début de carrière dans ce type d’établissement». Les débutants sont en principe moins qualifiés que les enseignants expérimentés pour occuper ces postes, observe-t-elle.
La médiatrice de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur dans ce rapport remis au ministre Luc Chatel, n’aborde pas que la question de la formation. Elle relève que «les problèmes liés à la vie scolaire représentent 16% des réclamations traitées par le réseau des médiateurs. Parmi ces difficultés se trouvent les questions de discipline.» Les familles saisissent aussi «très souvent» le médiateur pour «des situations dans lesquelles leur enfant est victime ou placé en insécurité». La médiatrice insiste sur la nécessité de favoriser l’aspect «éducatif» des mesures à adopter, de «répertorier les motifs de punition et d’établir une gradation dans une typologie qui regroupe approximativement trois situations bien différentes: jeux dangereux et violences d’élèves à l’encontre d’autres élèves, actes d’indiscipline plus ordinaire, violences d’élèves à l’encontre de l’enseignant».

Big teacher is watching you…
Lundi 30 mai, la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) a annoncé avoir « mis en demeure » cinq établissements scolaires, leur demandant « de modifier leur système » de vidéosurveillance pour qu’il soit moins instrusif.
«Lors de contrôles», la Cnil a «constaté que ces dispositifs filmaient en permanence des "lieux de vie" tels que la cour de récréation, le préau ou le foyer des élèves. Les élèves et les personnels de l'établissement étaient ainsi placés sous une surveillance permanente». La Cnil souligne que «seules des circonstances exceptionnelles peuvent justifier la mise en place de tels dispositifs de surveillance», par exemple dans des «établissements scolaires victimes d'actes de malveillance fréquents et répétés».
La Cnil souligne qu'elle a «également veillé à ce que les élèves, leurs parents et les personnels soient parfaitement informés de l'existence de ces dispositifs et de leur finalité, ce qui n'était pas toujours le cas».
Et vous, vous savez s’il y a des caméras dans votre établissement scolaire ?

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 30/05/11(certains articles payants)


Ecole primaire: vers la fin de la semaine de quatre jours?
Un consensus semble se dessiner au sein du comité de pilotage sur les rythmes scolaires qui doit rendre son rapport à la fin du mois de juin.
Lire la suite de l’article


Cinq écoles épinglées pour leurs systèmes de vidéosurveillance
La Commission nationale de l’informatique et des libertés considère qu'il y a «atteinte aux libertés des élèves et personnels», dans ces établissements. Cette décision pourrait faire jurisprudence.
Lire la suite de l’article


En classe prépa, les filles aussi ont droit à l’internat
A l’Education nationale, on n’aime pas être bousculé. Ainsi les filles ne sont admises dans les classes prépas que depuis les années 60 - pour Polytechnique, il faudra attendre… 1972. Mais comme traditionnellement, seuls les garçons y avaient accès, les internats des lycées leur étaient exclusivement réservés. Les filles n’avaient qu’à se débrouiller.
Lire la suite de l’article


10 ans, et déjà sur Facebook
Après l’évocation, par le patron du réseau social, d’une possible ouverture du site aux moins de 13 ans, étude in vivo dans une école primaire parisienne.
Lire la suite de l’article


82 % des français de 13-16 ans connectés
La révolution Facebook se diffuse encore et toujours plus largement sur le globe. Né en 2006, le réseau social de Mark Zuckerberg revendique aujourd’hui plus de 650 millions «d’actifs». Ils étaient 337 millions «seulement» en 2009. Les pays les plus touchés par l’invasion sont, dans l’ordre, les Etats-Unis, l’Indonésie, le Royaume-Uni, la Turquie et, en cinquième position, la France et ses 21 millions de profils. Selon une récente étude de la Commission européenne, dans l’Hexagone, 25 % des 9-12 ans et 82 % des 13-16 ans utilisent Facebook. Pourtant, la tranche d’âge qui progresse le plus en termes d’inscriptions est celle des plus de 65 ans.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 30/05/11


Éducation : polémique sur les suppressions de postes
Le ministre Luc Chatel fait face aux critiques des syndicats, des associations de parents d'élèves et des maires.
Lire la suite de l’article


La violence augmente chez les enfants du primaire
La médiatrice de l'Éducation nationale préconise un tutorat pour les enfants perturbateurs.
Lire la suite de l’article


Les vacances d'été pourraient être amputées de 15 jours
Le comité de réflexion sur les rythmes scolaires avance ses premières pistes. Il estime l'organisation actuelle épuisante.
Lire la suite de l’article


Quand l'armée encadre des jeunes en difficulté
À Bourges, dans un centre géré par d'anciens militaires, un jeune sur deux trouve un emploi.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr (certains articles payants) du 30/05/11



École primaire : vers la fin de la semaine de quatre jours ?
Un mois avant que le comité de pilotage sur les rythmes scolaires remette son rapport à Luc Chatel, un consensus semble se dessiner en son sein pour bannir la semaine de quatre jours en primaire, tandis que le projet de raccourcissement des congés d'été reste en discussion. Le dernier mot reviendra de toute façon au ministre de l'éducation.
Lire la suite de l’article


« Au début, ils disent que l’opéra, c’est pour les bourges. Après, ils ont un choc esthétique »
Longtemps professeur de français dans l’enseignement technique et professionnel, Danièle Fouache est la responsable de « Dix mois d’école et d’opéra ». Le concept qui associe l’Opéra de Paris et les académies de Paris, de Versailles et de Créteil, célèbre ses vingt ans cette année. Depuis le lancement du programme en 1991, quelque 10 000 élèves, issus pour la plupart d’établissements situés dans des zones d’éducation prioritaire, ont investi ces lieux mythiques que sont Bastille et Garnier pour une immersion de deux ans dans le monde de l’opéra. Au programme : visite des lieux, rencontres avec les professionnels, représentations et réinvestissement en classe.
Lire la suite de l’article


Masters universitaires : comment faire son choix ?
Alors que la saison des inscriptions en master bat son plein à l'université, il n'est pas toujours facile de s'y retrouver dans tous les intitulés. Du très classique "histoire du droit et des institutions" au très rare "dynamique des écosystèmes aquatiques", il existe en effet plus de 6 000 spécialités. Le diplôme porte trois indications : le domaine (sciences, technologies, santé, lettres et langues ou droit, économie, gestion, etc.), la mention (sciences pour l'ingénieur, littérature française, droit privé, etc.) et la spécialité (énergétique et matériaux, littérature comparée et francophonie, droit notarial, etc.).
Lire la suite de l’article


Devenir prof, non merci !
Seulement 12 % des inscrits en licence souhaitent aujourd'hui devenir professeurs selon la note intitulée « Les bacheliers 2008, que sont-ils devenus à la rentrée 2009 », que vient de publier le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Ils étaient 23% il y a six ans ! Un chiffre qui vient en tout cas corroborer la forte baisse des candidatures aux concours en 2011 et suit la « mastérisation » de la formation des futurs professeurs
Lire la suite de l’article


Passe ton CAP d’abord
Au Lycée polyvalent Romain Rolland, au fond de la cour, près des terrains de sport, s’élève un vaste hangar de tôle blanche. A quoi sert cette annexe ? La plupart des élèves qui suivent leurs cours dans le bâtiment général de cet établissement de la banlieue parisienne n'en savent rien. « On ne sait même pas ce qu’il y a là-dedans ! », gloussaient des jeunes filles chargées de la visite lors des portes ouvertes du lycée, au début du printemps.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 30/05/11



Vidéosurveillance : cinq écoles épinglées
Cinq établissements scolaires qui utilisent largement des systèmes de vidéosurveillance ont été "mis en demeure" de les "modifier" par la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil), a-t-elle annoncé lundi dans un communiqué.
Lire la suite de l’article


S’ils ont moins de cours de maths, qu’ils mangent du foot en salle !
Luc Chatel compte étendre son expérience « Cours le matin, sport l’après-midi » dans le secondaire, mais de manière ciblée… sur les établissements classés ZEP
Lire la suite de l’article


Une pétition contre le dispositif ECLAIR
L’intersyndicale enseignante appelle au refus du dispositif ECLAIR et au retour à l'éducation prioritaire.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 30/05/11



Les vacances scolaires pourraient être raccourcies de 15 jours
Fin de la semaine de quatre jours et réduction des vacances estivales : telles sont les principales pistes lancées par le comité de pilotage sur les rythmes scolaires, qui ont été révélées ce lundi par l'Agence Education Formation.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------------------
France Soir du 30/05/11



Rien vu...


------------------------------------------------
La Croix du 30/05/11



Pourquoi restreindre l’usage de la vidéosurveillance dans les écoles ?
Lundi 30 mai, la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) a annoncé avoir « mis en demeure » cinq établissements scolaires, leur demandant « de modifier leur système » de vidéosurveillance pour qu’il soit moins instrusif.
Lire la suite de l’article


Des collégiens de Trappes remportent le Trophée d'improvisation théâtrale
Des collégiens de Trappes (Yvelines) ont remporté lundi la finale nationale du tournoi inter-collèges d'improvisation théâtrale, organisée à Paris pour la première fois, en présence de l'humoriste Jamel Debbouze
Lire la suite de l’article


La médiatrice de l’éducation nationale préconise une gradation dans les punitions des élèves
La médiatrice de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur, Monique Sassier, a remis lundi 30 mai son rapport 2010 au ministère de l’éducation nationale.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 30/05/11



Un consensus se dessine sur la fin de la semaine de quatre jours en primaire
Un consensus semble se dessiner au sein du comité de pilotage sur les rythmes scolaires pour bannir la semaine de quatre jours en primaire, tandis que le raccourcissement des congés d'été est en discussion, le dernier mot devant revenir de toute façon fin juin au ministre Luc Chatel.
Lire la suite de l’article


La Cnil demande à 5 établissements scolaires de modifier leur vidéosurveillance
Cinq établissements scolaires qui utilisent largement des systèmes de vidéosurveillance ont été "mis en demeure" de les "modifier" par la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil), a-t-elle annoncé lundi dans un communiqué. Les systèmes de vidéosurveillance mis en cause donnaient lieu à une "collecte excessive de données" et portaient "atteinte aux libertés des élèves et personnels" des établissements, a-t-elle estimé, confirmant une information du Parisien.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 30/05/11



La nouvelle formation des enseignants a créé des "incertitudes"
PARIS - La médiatrice de l'Education nationale et de l'Enseignement supérieur, Monique Sassier, relève lundi les "interrogations" et "incertitudes" nées de la "masterisation" (réforme de la formation des enseignants), et suggère des pistes pour en corriger les conséquences.
Lire la suite de l’article


La fin des 4 jours en primaire fait consensus, pas encore pour les congés d'été
Un consensus se dessine chez les experts chargés de proposer une réforme des rythmes scolaires pour bannir la semaine de 4 jours en primaire, mais le raccourcissement des vacances d'été reste en discussion, le dernier mot devant revenir fin juin au ministre Luc Chatel.
Lire la suite de l’article


Vidéosurveillance: La Cnil épingle des établissements scolaires pour leurs systèmes trop intrusifs
Cinq établissements ont été priés de modifier leur dispositif après plusieurs plaintes...
Lire la suite de l’article


Education: 16.000 postes supprimés en 2012 selon Luc Chatel
La règle du non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux continue à s'appliquer...
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 30/05/11



Et si on enseignait la philosophie dès la maternelle ?
Initier les tout-petits à la philosophie est une pratique éducative élaborée à la fin des années 60 par Matthew Lipman. Ce philosophe américain et chercheur en éducation postule que la philosophie devrait être enseignée « avant que les structures psychologiques et linguistiques du raisonnement soient déjà trop ancrées et donc trop immuables ». En d'autres termes, les enfants, par leurs questionnements spontanés et incessants seraient plus disponibles aux questions philosophiques.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 30/05/11



Surveillance vidéo. Cinq établissements scolaires pointés du doigt
La Cnil (Commission nationale de l’informatique et des libertés) a publié, ce matin, un communiqué sur son site internet pour dénoncer les pratiques de certaines écoles.
Lire la suite de l’article


Les parents et les « transparents »
Il n'est guère de semaine qui ne nous apporte une nouvelle technique de contrôle, de surveillance et de fichage au nom de la sécurité. J'ai ainsi découvert avec étonnement que mon appareil photo était équipé d'un GPS qui pourrait permettre de me suivre au gré de mes clichés. Aujourd'hui, presque toutes les entreprises de transport utilisent la géolocalisation. Et à terme, des puces électroniques placées sous la peau pourraient faire franchir une nouvelle étape dans le contrôle des individus. Déjà les nanotechnologies permettent d'envisager des dispositifs aussi gros qu'un grain de poussière, capables de voir, d'entendre et de communiquer à distance !
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 30/05/11



Pensez-vous que la jeunesse française peut, elle aussi, se révolter?
VOTEZ ET COMMENTEZ l'enquête express organisée par LCP-AN et leJDD.fr. Les commentaires les plus pertinents seront diffusés sur LCP lundi soir dans l'émission Ça vous regarde à 20h50.
Lire la suite de l’article


Chatel : "J’embauche 17.000 personnes"
Le ministre lance mercredi une campagne de recrutement dans l’Éducation nationale tout en maintenant la suppression de 16.000 postes.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 30/05/11


Mort dans l’après-midi, à 11 ans
À Arles, on tente de comprendre comment un élève a pu se pendre par le col de son tee-shirt. Seul, dans le couloir où la maîtresse lui aurait dit d'aller "faire le manteau", ce petit sait-il qu'il symbolise cette école qu'on brise ? "Faire le manteau"...
Lire la suite de l’article


Bilan en demi-teinte pour le premier "prof dating"
L'académie de Paris dit vouloir constituer "un vivier" de remplaçants. "Elle se constitue un stock de précaires", dénonce le SNES.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 30/05/11


16 000 postes supprimés en 2012 dans l'Education nationale
C'est le résultat de la règle du non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux, explique Luc Chatel au Journal du Dimanche. Mais il annonce également une campagne de recrutement
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 30/05/11


Rythmes scolaires : Les congés d'été dans la ligne de mire...
La réforme des rythmes scolaires va-t-elle emporter deux semaines des vacances d'été ? Vendredi 27 mai, l'AEF a publié une dépêche présentant "les pistes de travail" discutées au sein du comité de pilotage chargé de réfléchir à une réforme des rythmes scolaires. Selon ce document, le comité pencherait vers une réduction de deux semaines et un zonage des congés d'été ainsi qu'une généralisation de l'accompagnement éducatif. L'origine du document reste inconnue. Nous avons pu vérifier son exactitude et consulter les principaux acteurs de cette réorganisation de l'Ecole : syndicats, parents et associations complémentaires. Une certitude : les décisions auront un impact sur les enseignants de l'école au lycée.
Lire la suite de l’article


R Le Café mensuel de mai : L'innovation peut-elle sauver l'Ecole ?
L’éditorial de François Jarraud
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Touteduc (accès payant) du 30/05/11


Education prioritaire: ce qui marche et ce qui ne sert à rien (Université de Durham)
Former les enseignants à prodiguer des encouragements à leurs élèves coûterait 124 fois moins cher que de réduire la taille des classes. C'est l'un des enseignements d'une publication de l'université de Durham (Grande-Bretagne) qui passe en revue tous les outils dont dispose un gouvernement ...
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 30/05/11


Vous avez dit «compétence»?
A partir des résultats d’un récent sondage CSA, on peut soutenir que la notion de «compétence» est actuellement l’objet de rejets indéniables dans l’enseignement secondaire, mais aussi d’appréhensions différentes.

Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Slate.fr du 30/05/11


Jeunesse: quels chemins de réussite individuelle et collective?
Créer un service civique obligatoire, des classes «métiers-études» sur le modèle du «sport-étude» au collège, un entretien de motivation pour l'entrée à l'université et des parcours décloisonnés pour les étudiants: les propositions de Jean-François Copé.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
ÉducPros du 30/05/11


Qui sont les précaires du supérieur ?
Une loi sur la résorption de la précarité dans la fonction publique devrait être présentée à l’été 2011 devant l’Assemblée nationale. Reste à savoir quels seront ses effets sur les administratifs, les enseignants et les chercheurs contractuels, qui composent aujourd’hui une bonne partie des équipes des établissements du supérieur. ATER, contractuels, post-docs, vacataires : état des lieux de ces précaires du supérieur et de ce qu'ils traduisent de son fonctionnement.
Lire la suite de l’article


Bénédicte Robert (Dgesco) : «L’innovation est une compétence désormais intégrée au métier d’enseignant »
Les premières Journées de l’innovation, organisées par le ministère de l’Education nationale et l’UNESCO se déroulent à Paris les 31 mai et 1er juin 2011 autour de tables-rondes, conférences et exposition de projets innovants. Bénédicte Robert, chef du département recherche-développement, innovation et expérimentation à la DGESCO en explique les enjeux.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------
VousNousIls du 30/05/11



Echec scolaire des enfants d'immigrés: Guéant réplique à Bayrou
Le ministre de l'Intérieur Claude Guéant a écrit lundi à François Bayrou qui lui avait reproché la veille d'avancer des chiffres "grossièrement faux" sur l'échec scolaire des enfants d'immigrés, pour lui assurer qu'ils étaient "rigoureusement exacts".
Lire la suite de l’article


"L'entrée en sixième : un moment difficile pour les élèves"
La « Sixième Viaduc » sera présentée aux Journées de l'Innovation les 31 mai et 1er juin prochains à l'Unesco. Son objectif ? Faciliter l'intégration des CM2 au collège. Alain Desender, le Directeur de l'école primaire Terre-Saint-Blaise à Bondy, à l'origine de ce projet avec quelques enseignants, répond à nos questions.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

vendredi, mai 27, 2011

Revue de presse du vendredi 27 mai 2011




Prof dating - Pas de moratoire, mais… - Filles et garçons – Histoire de l’art -

Prof dating
Des centaines de personnes se sont rendues hier à Paris à la première journée dédiée aux offres d’enseignants remplaçants.. Pôle emploi a été vite débordé par l’afflux de candidats à des postes de contractuels. Au départ, la procédure passait par un entretien rapide avec un inspecteur mais ensuite on en est venu à recueillir les CV et les candidatures directement sur le trottoir devant le Centre d’information et d’orientation (CIO) qui accueillait cette opération…
En complément des articles des journaux ”papier” qui reviennent sur cette affligeante journée (à lire,notamment, un témoignage dans 20minutes.fr), je renvoie aussi mes lecteurs aux journaux télévisés avec en particulier un reportage de France 3 et un autre de iTélé qui permettent encore mieux de prendre la mesure de ce qui s’est passé.
Un reportage de Libération détaille assez bien la procédure en amont et en aval de cette journée. .Auparavant, Pôle Emploi avait déjà fait une première sélection et retenu 500 dossiers sur les 700 qui ont répondu à l’annonce sur Internet. Des candidats sont aussi venus spontanément. Dans le CIO, les agents de Pôle Emploi «gèrent les flux», répartissent les candidats - un ingénieur vers l’inspecteur de maths, un pharmacien vers celui de sciences… Ensuite 15 inspecteurs reçoivent les candidats quinze minutes chacun. «Ils ont tous ont une grille d’évaluation, ce qui est nouveau», explique à Libérationle directeur des ressources humaines de l’académie de Paris, Benoît Verschaeve. Parmi les exigences : «Une licence ou mieux un master, un diplôme professionnel ou une expérience pour les matières professionnelles [comme électrotechnique ou techniques hospitalières, très «déficitaires»], une bonne maîtrise du français, des capacités à mener un groupe et des connaissances du monde éducatif». Quelques militants syndicaux étaient venus manifester devant cette immense file d’attente avec un message “On manque de remplaçants parfois même dès la rentrée, on recrute de moins en moins de TZR [profs remplaçants titulaires,] et on préfère recourir à des précaires, moins chers mais qui ne sont pas formés.». Ce à quoi répond Isabelle 57 ans, dans la file d’attente : “A la limite, je les comprends: ils protestent contre la précarité. Mais moi, il faut bien que je vive”. Que rajouter de plus ?

Pas de moratoire, mais…
Depuis que l’association des maires de France (AMF) s’est lancée dans la bataille, le dogme du non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux est en train de vaciller. Du moins dans le Primaire….
Ainsi dans La Croix, Luc Chatel déclare : «Il faut un traitement différencié en matière de suppression de postes pour l’école primaire»Même s’il refuse parler de “moratoire”, il promet cependant de traiter avec une attention toute particulière la question des fermetures de classes. Il ajoute même je suis maire moi-même et je sais qu’il est toujours difficile de fermer une classe. Mais chaque élu local confronté à des choix budgétaires difficiles peut comprendre la position du gouvernement
L’Association des maires de France a en effet fait pression, et écrit au gouvernement pour lui demander d’épargner l’enseignement primaire. De nombreux maires estiment que les fermetures de classes anéantissent leurs efforts pour redynamiser les territoires. Et en période pré-électorale, ce genre d’arguments semble porter plus que les autres actions des enseignants ou même des parents d’école (on peut penser aussi qu’elles sont complémentaires).
Les enseignants du primaire doivent-ils se réjouir ? Pas forcément. Sébastien Sihr, secrétaire général du SNUipp, interrogé par Le Café Pédagogique nuance et tempère : “Si le ministre veillera à fermer moins de classes pour étouffer des contestations locales en pleine période pré-électorale, des suppressions auront bien lieu encore dans le primaire. Et ce sont des postes de RASED, de conseillers pédagogiques, de maitres formateurs, de remplaçants, qui risquent d'en faire les frais”. Par ricochet, on peut penser aussi que les suppressions de postes s’intensifient également pour le secondaire (collèges et lycées). Leur cause est moins directement entendue par les élus locaux et même par les parents d’élèves. A moins que la contagion ne gagne… Les échos qui remontent des établissements sur la préparation de la rentrée montrent de très fortes tensions. Il sera très difficile à Luc Chatel de dire sans sourciller que la rentrée se passera sans problèmes….

Filles et garçons à l’école
Un peu d’autopromotion. Sur le site EducPros.fr, on trouvera un écho d’une journée organisée par le CRAP-Cahiers Pédagogiques il y a deux semaines sur le thème Filles et garçons à l’école : comment faire ? en complément d’un dossier des Cahiers Pédagogiques paru en février
«Les questions liées au genre, au sexe nous interrogent sans que l’on n’ait appris à y répondre», avance Cathy Patinet, professeur d’EPS (éducation physique et sportive) depuis trente-quatre ans. Selon elle, les enseignants transmettent la norme malgré eux. Ne serait-ce que par le langage. «Il est commun de dire que les garçons sont plus forts, plus rapides, alors que les filles sont plus organisées, plus méthodiques», illustre-t-elle. « Nous sommes tous sexistes», ajoute Nicole Mosconi, professeur émérite en sciences de l’éducation, à l’université Paris-Ouest-Nanterre-La Défense, « nous avons tous appris l’ordre sexué, le système de domination du groupe masculin sur le groupe féminin, même si cela ne se voit pas forcément dans la relation individuelle», poursuit-elle. La mixité des classes ne suffit pas à garantir l’égalité filles-garçons. Et pourtant les enjeux sont énormes car cela renvoie aussi à la question de l’orientation et au final à la mixité dans le monde du travail.

Festival de l’histoire de l’art
Pour la première fois, l'histoire de l'art fait son festival à Fontainebleau (Seine-et-Marne) de vendredi 27 à dimanche 29 mai. La manifestation, déployée sur quatre sites de la ville dont le Château de Fontainebleau, est gratuite et ne nécessite aucune réservation préalable. Le festival est organisé par le ministère de la Culture, en collaboration avec l'Institut national d'histoire de l'art (INHA). Plus de 300 intervenants sont prévus, pour animer 85 conférences, débats et tables rondes, ainsi qu'un forum de l'histoire de l'art sur les questions d’actualité. Quelques 55 films et documentaires seront diffusés. Un salon du livre et de la revue d’art rassemblera près de 50 éditeurs. Le programme complet est disponible sur le site du festival.
Évidemment, ce festival n’est pas sans lien avec l’introduction depuis 2008 de l’histoire de l’art à l’école, au collège et au lycée. . Cet enseignement fondé sur une approche inter-disciplinaire est accueilli différemment selon les enseignants mais beaucoup y voient un espace de liberté et l’occasion d’aborder des thèmes en s’appuyant sur le croisement des disciplines.
Le premier thème de ce festival est “La Folie”. Seuls ceux qui ont mauvais esprit y verront un rapport avec la situation de l’Éducation Nationale….

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 27/05/11(certains articles payants)


Profs vacataires : Pôle Emploi assume
Des centaines de personnes se sont rendues hier à Paris à la première journée dédiée aux offres d’enseignants remplaçants.
Lire la suite de l’article


---------------------------------------------
Le Figaro du 27/05/11


Un enfant retrouvé pendu dans son école
Jeu qui tourne mal, accident ou suicide : un enfant de 11 ans est actuellement en réanimation à Marseille après avoir été retrouvé pendu par le col de son tee-shirt à un porte-manteau dans un couloir de son école à Arles.

Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr (certains articles payants) du 27/05/11



Jean-Jaurès à St-Ouen : chronique d’un collège «calme»
Après le passage à tabac, le mercredi 25 mai d’un adolescent d'une quinzaine d'années agressé devant son collège à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), l’inspecteur d’académie Daniel Auverlot a déclaré que cet établissement, le collège Jean-Jaurès, était « dans l’ensemble, un établissement calme » et que la dernière agression comparable y remontait à trois ans. Les professeurs du collège récusent le qualificatif de « calme » attribué à leur établissement. Accueillant environ 750 élèves en centre-ville et face à la mairie, ce collège a effectivement connu une période très dure il y a trois ans, au terme de laquelle l’équipe avait obtenu un conseiller principal d’éducation (CPE) supplémentaire et des heures de surveillance en plus.
Lire la suite de l’article


Cours le matin, sport l'après-midi : deux fois plus d'écoles concernées à la rentrée
Le dispositif "cours le matin, sport l'après-midi", expérimenté dans quelque 120 collèges et lycées, sera mis en place dans deux fois plus d'établissements en septembre, annonce le ministre de l'éducation nationale, Luc Chatel, dans le quotidien 20 Minutes paru jeudi.
Lire la suite de l’article


Comment parler aux enfants des agressions sexuelles qui font l'actualité?
Chat avec Claude Halmos, psychanalyste et chroniqueuse au "Monde Education"
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 27/05/11



Précarité : un quart des étudiants touché
Selon une enquête de la Mutuelle des étudiants, les conditions de vie des étudiants se dégradent, un quart d'entre eux déclarant rencontrer des difficultés pour "joindre les deux bouts" pour leurs dépenses courantes et pour se soigner.
Lire la suite de l’article


Les jeunes méritent mieux que la précarité
À gauche, comme à droite, les partis politiques proposent des plans d’actions insuffisants pour la jeunesse. Avec l’explosion du chômage depuis la crise économique, les moins de 25 ans sont de plus en plus enlisés dans la précarité.
Lire la suite de l’article


La précarité s'aggrave
Faire un journal en un jour. Voilà ce qui a motivé les élèves d'une classe de BTS économie sociale et familiale, du lycée Henri-Sellier, de Livry-Gargan, en Seine-Saint-Denis. Un challenge auquel la rédaction de l'Humanité a participé et dont nous publions l'essentiel du travail.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 27/05/11



Arles: retrouvé pendu à l'école, l'enfant de 11 ans dans le coma
Un enfant de 11 ans a été retrouvé pendu, jeudi matin, par le col de son tee-shirt à un porte-manteau dans un couloir de son école, à Arles (Bouches-du-Rhône). Il a été héliporté à l'hôpital de la Timone à Marseille, où il a été placé en réanimation, précise l'Assistance publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM). Son pronostic vital est engagé.
Lire la suite de l’article


Quand Pôle emploi recrute des profs remplaçants
Environ 200 personnes se pressaient hier boulevard du Montparnasse à la première journée de recrutement organisé par Pôle emploi avec le rectorat de Paris. Un succès à double tranchant.
Lire la suite de l’article


Les apprenties de Sarcelles ont cuisiné pour Matignon
Les quinze femmes qui ont suivi une formation de cuisinière auprès du chef Alain Ducasse ont été reçues, hier, à Matignon. L’opération, saluée par le Premier ministre, sera reconduite.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
France Soir du 27/05/11



Guéant et l'échec scolaire des enfants d'immigrés : Info ou intox ?
Immigration et échec scolaire, les deux variables d'une même équation ? Pour Claude Guéant, pas de doute. Retour sur ce chiffre de « deux tiers des échecs scolaires » attribués aux enfants issus de l'immigration qui fait polémique depuis quelques jours.
Lire la suite de l’article


Supprimer les allocations familiales : Le remède choc
Maéva séchait les cours depuis plusieurs mois. Elle a été convoquée à la mairie avec son père. Depuis, la jeune fille est retournée en cours.
Lire la suite de l’article


Absentéisme : 7.000 élèves sont retournés en cours
La peur de se voir privé d'allocations familiales aurait déjà remis 7.000 jeunes sur le chemin de l'école, selon un bilan provisoire.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 27/05/11


À Fontainebleau, l’histoire de l’art est à la fête
Le premier Festival de l’histoire de l’art se tient entre vendredi 27 et dimanche 29 mai à Fontainebleau (77) avec une pléiade de manifestations gratuites en différents lieux de la ville. Ce nouveau rendez-vous en France, organisé sous l’égide du ministère de la culture, de l’Institut national d’histoire de l’art (INHA) et du château de Fontainebleau, rêve d’égaler le succès des Rendez-vous de l’histoire de Blois.
Lire la suite de l’article


Luc Chatel: «Il faut un traitement différencié en matière de suppression de postes pour l’école primaire»
Il promet cependant de traiter avec une attention toute particulière la question des fermetures de classes.
Lire la suite de l’article



« Pour un maire, une classe qui ferme, c’est toujours un drame »
Des élus de tous bords se mobilisent pour infléchir la politique éducative du gouvernement, qui prévoit 16 000 nouvelles suppressions de postes à la rentrée.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 27/05/11



Professeurs remplaçants : opération de recrutement via Pôle emploi
Le rectorat de Paris a organisé hier, avec Pôle emploi, une journée de recrutement d'enseignants remplaçants, une opération inédite à laquelle se sont présentées plusieurs centaines de personnes, mais qui est critiquée par des syndicats.
Lire la suite de l’article


Des patrons ouvrent leurs portes aux enseignants
Des chefs d'entreprise ont lancé hier un manifeste adressé aux enseignants pour les inviter à venir découvrir leur activité. La Fondation Croissance Responsable, créée l'an dernier à l'initiative d'anciens dirigeants de l'association Croissance Plus, présentait hier au lycée Turgot, à Paris, devant des élèves venus de plusieurs établissements de la région parisienne, les conclusions de son groupe de travail Comment relancer l'ascenseur social. Elle propose notamment de «faire du contrat d'apprentissage un contrat de formation et non plus un contrat de travail », ainsi que la création d'un mécanisme de microcapital et l'exonération du 1 % logement pour les entreprises qui aident à se loger leurs jeunes salariés en apprentissage ou en alternance.
Lire la suite de l’article


L'histoire de l'art fait son festival du 27 au 29 mai à Fontainebleau
Pour la première fois, l'histoire de l'art fait son festival à Fontainebleau (Seine-et-Marne): de vendredi à dimanche, conférences, débats, tables rondes, concerts et projections inviteront le public à aller à la rencontre des acteurs de cette discipline.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 27/05/11



«Prof dating» à Paris : «Le rectorat ne sait même pas de combien de personnes il a besoin à la rentrée»
Une candidate témoigne pour «20Minutes»...
Lire la suite de l’article


Arles: un écolier retrouvé pendu
L'enfant est hospitalisé dans un état grave...
Lire la suite de l’article


Cours le matin, sport l'après-midi: dispositif doublé mais pas généralisé
En raison de son succès, le nombre de collèges et lycées bénéficiant du dispositif "Cours le matin, Sport l'après-midi" doublera en septembre, a confirmé jeudi à Bordeaux, le ministre de l'Education nationale Luc Chatel, qui exclut cependant toute généralisation de cette expérience
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 27/05/11



Immigration et échec scolaire : Guéant fâché avec les chiffres
Invité sur Europe 1 le 22 mai, le ministre de l'Intérieur Claude Guéant a abordé le thème de l'échec scolaire des enfants d'immigrés en France sous un jour très personnel. Il s'est laissé allé à une démonstration à l'emporte-pièce, sans étayer ses idées par le détail et moins encore par des données établies.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 27/05/11



Luc Chatel confirme de grosses « coupes » dans l’enseignement à la rentrée
Le ministre de l’Education Luc Chatel confirme, dans un entretien à La Croix de ce vendredi 27 mai, le non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux dans le domaine de l’éducation à la rentrée.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 27/05/11



Enfants d'immigrés : Guéant en pleine confusion
Claude Guéant a assuré mercredi devant les députés que deux tiers des enfants d’immigrés quittent le système scolaire sans diplôme. S’il corrige le tir après avoir affirmé dimanche que "les deux tiers des échecs scolaires, c'est l'échec d'enfants d'immigrés", le ministre de l'Intérieur semble toujours se baser sur des chiffres qui n’existent pas.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 27/05/11


Bilan en demi-teinte pour le premier "prof dating"
L'académie de Paris dit vouloir constituer "un vivier" de remplaçants. "Elle se constitue un stock de précaires", dénonce le SNES.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 27/05/11


L'élève de CM2 retrouvé pendu était seul dans le couloir
L'enfant de 11 ans a été retrouvé pendu à un porte-manteau, en arrêt cardiaque. Vendredi matin il était toujours dans le coma. La thèse accidentelle est privilégiée.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 27/05/11


Chatel prêt à fermer moins de classes du primaire que prévu
Le gouvernement va-t-il plier sous la pression des maires ? Luc Chatel va veiller à diminuer les fermetures de classe au primaire. Dans un entretien accordé à La Croix le 27 mai, Luc Chatel explique qu'il ne reviendra pas sur la suppression d'un poste de fonctionnaire sur deux partant en retraite. "Chaque élu local confronté à des choix budgétaires difficiles peut comprendre la position du gouvernement", affirme-t-il, faisant allusion à la demande d'explication de l'Association des maires de France.
Lire la suite de l’article


Doublement du dispositif cours le matin, sport l'après-midi : une expérimentation pour quoi faire ?
A Arcachon le 26 mai, Luc Chatel a annoncé le doublement du dispositif "cours le matin, sport l'après-midi" expérimenté cette année dans 124 collèges et lycées. La mesure rend furieux.... le Snep, syndicat ultra majoritaire des profs d'EPS. Au point que cette mesure semble assez représentative des expérimentations du ministère.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Touteduc (accès payant) du 27/05/11


Que penser des classes à double-niveau: une synthèse des résultats de la recherche (B. Suchaut)
Vaut-il mieux une classe à "plusieurs cours", ou à un seul? Bruno Suchaut (IREDU) propose sur son site une présentation très synthétique des résultats de la recherche, d'où il ressort notamment que celles-ci sont rarement "satisfaisantes sur le plan méthodologique", malgré leur intérêt puisque la constitution ou la fermeture de ces classes sont "souvent la conséquence directe de mesures de politique éducative liées à la fermeture de classes ou à des regroupements d’écoles" et que la question intéresse les enseignants comme les parents.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 27/05/11


Scolarité des enfants d'immigrés: Guéant a tout faux
Les enfants d'immigrés sont-ils responsables pour «deux tiers» de l'échec scolaire en France, comme l'a affirmé dimanche Claude Guéant? Les statistiques les plus officielles disent le contraire.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Slate.fr du 27/05/11



Guéant: intégration, éducation, chiffres et polémiques
Où sont les enfants d’immigrés responsables des deux tiers de l’«échec scolaire» selon Claude Guéant? Plongée dans le monde fascinant de la statistique pas ethnique mais un peu quand même.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
ÉducPros du 27/05/11


La mixité des classes ne suffit pas à garantir l’égalité filles-garçons
« Filles et garçons à l’école : comment faire ? » Le CRAP-Cahiers pédagogiques a organisé un après-midi de réflexion autour de cette question, mi-mai 2011 à Paris. Enseignants et universitaires ont évoqué à cette occasion le rôle des professeurs dans la reproduction des inégalités entre les filles et les garçons. L’occasion pour une cinquantaine d’acteurs de l’éducation de se pencher sur leurs pratiques et de penser une pédagogie de l’égalité des sexes à l’école.
Lire la suite de l’article


Et si je devenais prof remplaçant ?
Jeudi 26 mai 2011, Pôle emploi vient, pour la première fois, en aide à l’académie de Paris pour sélectionner des enseignants vacataires. La journée est dédiée au recrutement. Il suffit d’avoir au minimum une licence et de se présenter. Je décide de postuler.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------
VousNousIls du 27/05/11



L'enfant retrouvé pendu à Arles dans un état "toujours aussi grave" (hôpital)
L'enfant de 11 ans, retrouvé pendu jeudi par le col de son tee-shirt à un porte-manteau dans un couloir de son école à Arles (Bouches-du-Rhône), est "dans un état stationnaire, mais toujours aussi grave", a-t-on appris ven­dredi auprès de l'Assistance publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM)
Lire la suite de l’article


Professeurs remplaçants: grande opération de recrutement via Pôle emploi
Le rectorat de Paris a organisé jeudi à Paris, avec Pôle emploi, une journée de recrutement d'enseignants remplaçants, une opération inédite à laquelle se sont présentées plusieurs centaines de personnes, mais qui est critiquée par des syndicats.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.
 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.