vendredi, mars 30, 2007

Revue de presse du vendredi 30 mars 2007

L’école notre cause commune est le titre d’une tribune signée dans Le Monde par plusieurs anciens directeurs de l’éducation nationale (dont Christian Forestier et Bernard Toulemonde). Ces hauts fonctionnaires dressent d’abord un constat de la “panne” du système éducatif marquée notamment par la fin de la democratisation et le maintien constant d’un taux de 20% de jeunes sortant du système scolaire sans diplôme.
Après avoir rejeté deux illusions, celle du “toujours plus” et celle de l’efficacité des réformes tombant d’en haut, les auteurs proposent un un plan d’action en trios points : “une autonomie accrue des écoles et des établissements scolaires”, une revalorisation de l’enseignement professionnel et enfin une priorité budgétaire forte pour les universités.
Presque un programme de travail pour un futur ministre de l’éducation..?

Présidentielle, suite…
Cette fois-ci, c’est Ouest Francequi s’intéresse au vote des profs avec une plongée dans la salle des profs du Lycée Montesquieu du Mans. Des enseignants plutôt désabusés, voire amers, et qui vont voter à gauche sans conviction. (même si plusieurs sont tentés par le vote Bayrou).

Le rectorat de Paris a annoncé vendredi que 17,5% des enseignants du premier degré étaient en grève dans la capitale à l'appel de l'ensemble de leurs syndicats pour protester contre l'attitude de leur hiérarchie concernant les parents sans-papiers d'enfants scolarisés.
Une tribune de Raymond Ouzoulias dans L’Humanité revient sur les évènements autour de l’école Rampal et la remet en perspective avec d’autres affaires récentes. “Après l’éviction du recteur de Lyon, qui sonne comme une condamnation de son action contre le révisionnisme et pour la défense des principes de l’école publique, après les menaces de blâme d’un inspecteur pour des propos différents de ceux du ministre tenus dans un cadre non professionnel, après l’exclusion, (certes remise en cause suite aux nombreuses protestations) d’un chercheur faisant autorité, de la formation des cadres, va-t-on assister à des remontrances, sanctions, voire à une indifférence coupable face à une directrice d’école qui n’a fait que remplir sa mission en accordant son action aux principes qu’elle doit promouvoir auprès de ses élèves.

Dans Le Monde , la réflexion va dans le même sens, c’est-à-dire la possibilité pour les enseignants de conserver leur liberté de s’engager et de se sentir responsable, au delà de la porte de l’école, de ce qui se passe pour les enfants qui leurs sont confiés.

Pour finir, une petite info. Gilles de Robien a envoyé vendredi une lettre aux douze candidats pour leur vanter son bilan et "enrichir" leur réflexion ."J'ai souhaité vous transmettre le bilan de la politique menée au service de l'Ecole pendant les sept cents jours au cours desquels j'ai eu l'honneur de travailler à la réussite des jeunes Français et à la mobilisation d'un million et demi de fonctionnaires dont j'ai pu mesurer l'engagement", écrit Gilles de Robien.
Mobilisation, c’est bien le mot.
Mais il oublie de dire que c’est contre lui….

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 30/03/07


Ecole Rampal: 17,5% de grévistes dans le primaire à Paris
Le recorat de Paris annonce 17,5% de grévistes dans les écoles primaires, un chiffre sous-évalué selon les syndicats. Une manifestation démarre à 14 heures de Sèvres-Babylone pour protester contre l'attitude de l'Education nationale après la garde à vue de la directrice de l'école de la rue Rampal.
Lire la suite de l’article


Ça lui a coûté chaire
Alain Morvan, 62 ans, ex-recteur de l'académie de Lyon. Gaulliste beau parleur, il s'en est pris à Gollnisch et à l'ouverture d'un lycée musulman. Il a été limogé par Robien (et Sarkozy ?).
Lire la suite de l’article


---------------------------------------------
Le Figaro du 30/03/07


Appel à la grève dans les écoles parisiennes
Les syndicats du primaire protestent vendredi contre l’attitude de leur hiérarchie au sujet des parents sans-papiers d’enfants scolarisés. Une manifestation doit partir à 14 heures.
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------
L’Humanité du 29/03/07 (un jour de retard)



école Rampal : les enseignants toujours mobilisés
Les syndicats enseignants appellent à la grève demain pour soutenir la directrice de l’école de Belleville. D’autres manifestations auront lieu ce week-end.
Lire la suite de l’article


Où est l’école républicaine française ?
Par Raymond Ouzoulias, inspecteur de l’éducation nationale honoraire

Avec l’intervention des forces de police aux abords immédiats de quatre écoles publiques (dont deux écoles maternelles d’enfants de moins de six ans), et de plus à l’heure de la sortie des classes, un nouveau pas vient d’être franchi dans la remise en cause des fondements et des repères qui sont constitutifs de l’école républicaine et de la conception française de la citoyenneté.(…)
Et c’est pour cette raison que l’on peut « s’étonner » de l’absence de réaction, voire de condamnation de la part des autorités de l’éducation nationale (réactions qui avaient eu lieu après l’initiative des préfets en direction des chefs d’établissement il y a douze ans).
En effet, il ne suffit pas de dire que ces « événements » ont eu lieu en dehors des établissements, pour dédouaner ces responsables académiques et nationaux. Les directives envoyées aux chefs d’établissement comme aux directeurs d’école primaire, concernant, par exemple, les phénomènes de violence aux abords des écoles, leur demande de veiller à la sérénité et à la sécurité de ceux-ci.
Après l’éviction du recteur de Lyon, qui sonne comme une condamnation de son action contre le révisionnisme et pour la défense des principes de l’école publique, après les menaces de blâme d’un inspecteur pour des propos différents de ceux du ministre tenus dans un cadre non professionnel, après l’exclusion, (certes remise en cause suite aux nombreuses protestations) d’un chercheur faisant autorité, de la formation des cadres, va-t-on assister à des remontrances, sanctions, voire à une indifférence coupable face à une directrice d’école qui n’a fait que remplir sa mission en accordant son action aux principes qu’elle doit promouvoir auprès de ses élèves.
Lire la suite de l’article


La limite de l’insoutenable
Entre 1941 et 1945, 76 000 juifs ont été déportés de France au titre des persécutions antisémites (sans compter les juifs résistants déportés). 11 200 étaient des enfants (dont 2 000 de moins de six ans). Plus de la moitié de ces enfants ont été raflés à Paris, dont 1 270 dans le seul 20e arrondissement (parmi lesquels 133 nouveau-nés). C’est à la mémoire de ces enfants du 20e arrondissement, assassinés parce que nés juifs, qu’est consacré le beau livre
» Se souvenir pour construire l’avenir. Ils habitaient notre quartier » , élaboré par le comité Tlemcen. Créé à l’origine par d’anciens élèves de l’école primaire de la rue de Tlemcen, présidé par Léon Zygel, ce comité est issu d’une volonté citoyenne : celle d’anciens élèves rescapés, celle d’enseignants mobilisés par une juste cause de savoir et de mémoire.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 30/03/07 ( payant)



Le boom du soutien scolaire gratuit
De plus en plus, dans les quartiers sensibles notamment, s'organise de l'accompagnement scolaire totalement gratuit. La principale association qui en propose, l'Afev, demande aujourd'hui que ces élèves soient mieux pris en charge.
Lire la suite de l’article


Une aide plébiscitée par les parents
Les cours de soutien gratuits concernent 13 % des collégiens, 7 % des écoliers et 8 % des lycéens, selon une récente enquête du ministère de l'Education. Généralement, ces heures sont dispensées dans l'établissement scolaire.
Lire la suite de l’article


« Maintenant, j'ai plein de 10 en dictée »
NABIL, 7 ans, pris en charge quatre soirs par semaine
Lire la suite de l’article



« Elle me dit que l'école, je dois y croire à fond »
«B ONNE LECTURE... Ton amie Fatiha. » Tracée à l'encre noire sur la page de garde du roman, la dédicace vaut presque toutes les PlayStation du monde aux yeux de Timothée. Pour ses 13 ans, un mois plus tôt, sa tutrice lui a offert « l'Enfant blessé »,
Lire la suite de l’article


L'affaire est classée, mais la grève est maintenue
NON, LA DIRECTRICE de l'école Rampal (Paris XIX e ) n'ira pas en prison. Après s'être interposée, le 20 mars, lors de l'arrestation par les forces de l'ordre d'un grand-père chinois sans papiers venu chercher ses deux petits-enfants à l'école,
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 30/03/07



Le contrat de responsabilité parentale est resté dans les tiroirs
Ce dispositif se voulait une réponse aux émeutes en banlieues. Un an après son lancement, rares sont les départements à l’avoir mis en œuvre
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 30/03/07



Les profs manifestent leur solidarité
Ils veulent l'arrêt des arrestations de sans-papiers devant les écoles. Les syndicats d'enseignants du primaire ont « un peu hésité » à maintenir le mouvement de grève prévu aujourd'hui, après l'annonce hier de l'abandon des poursuites judiciaires et administratives à l'encontre de la directrice d'école de la rue Rampal (19e).
Lire la suite de l’article


Les sans-papiers chinois de Belleville, la peur au ventre
Avant d'arriver en France, ils « ne savaient pas ». Les « papiers », ils n'en avaient jamais entendu parler. Aujourd'hui, c'est l'un des rares mots qu'ils comprennent en français. Et qui dicte leur vie. Quin, Sui, Tian et Chung*, trois femmes et un homme sont arrivés en France depuis la Chine entre 1999 et 2003. Tous ont des enfants scolarisés à l'école de la rue Rampal (19e), dans le quartier de Belleville. Tous vivent la peur au ventre.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Métro (Paris) du 30/03/07



Grève dans le primaire à Paris: 17,5% de grévistes à Paris, selon le rectorat
Le rectorat de Paris a annoncé vendredi que 17,5% des enseignants du premier degré étaient en grève dans la capitale à l'appel de l'ensemble de leurs syndicats pour protester contre l'attitude de leur hiérarchie concernant les parents sans-papiers d'enfants scolarisés.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Ouest-France du 30/03/07



Les professeurs vont voter sans illusions
La Présidentielle vue... par les enseignants. Rencontre avec des professeurs du lycée Montesquieu, au Mans. Plutôt à gauche, sans plus.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde daté du 31/03/07



Les instituteurs défendent leur "droit" à s'engager
« Ca aurait pu m'arriver. » Directrice de la maternelle Henri-Wallon à Saint-Pierre-des-Corps (Indre-et-Loire), Sylvie Lenoble ne cesse de se faire cette réflexion, depuis l'affaire de la rue Rampal dans le 19e arrondissement de Paris. Syndiquée au SNUipp-FSU (majoritaire dans le premier degré), Mme Lenoble considère qu'elle a mené, en 2006, une action "bien plus coupable" que le fait de s'interposer entre parents et policiers comme l'a fait sa collègue parisienne, lors de l'interpellation aux abords de son école d'un grand-père chinois en situation irrégulière. Valérie Boukobza, placée en garde en vue le 23 mars, ne sera finalement pas poursuivie, a indiqué, jeudi 29, le parquet.Sylvie Lenoble s'était mobilisée, avec d'autres, contre l'expulsion d'une famille kazakhe (…)
Lire la suite de l’article



L'école, notre cause commune
par Jean-Pierre Boisivon, Christian Forestier, Jean-Claude Luc, Jacky Richard, Georges Septours, Bernard Toulemonde

Dans les débats sur l'éducation, certaines réalités sont difficiles à aborder. C'est la marque de l'attachement que les Français portent à leur école. C'est aussi un obstacle à son évolution. Persuadés qu'il est urgent de les regarder en face, les auteurs de cette tribune, qui ont tous été directeurs au ministère de l'éducation nationale sous des gouvernements issus de majorités politiques différentes, entendent les aborder en refusant tout a priori idéologique. Ils souhaitent mettre leur expérience et leur indépendance d'esprit au service du débat public.[…]
Aujourd'hui, sur 750 000 jeunes quittant chaque année le système éducatif, près de 160 000 partent sans diplôme et un peu plus de 160 000 ont obtenu un diplôme de niveau égal ou supérieur à la licence, résultat inférieur à la moyenne des pays de l'OCDE. Cette situation n'est pas satisfaisante. Elle impose deux objectifs : dépasser l'objectif d'égalité des chances pour tendre vers une meilleure égalité des résultats, principalement à la fin de la scolarité obligatoire ; combler notre retard sur la proportion de jeunes qui accèdent à un diplôme du supérieur valorisé par le marché du travail.
Comment faire et par où commencer ? Il faut d'abord sortir de l'illusion du "toujours plus".[…] Quand on aboutit à l'inefficacité, peut-être faut-il se demander si le problème ne devrait pas être posé autrement : la véritable réforme ne consisterait-elle pas à inverser la méthode, c'est-à-dire à permettre au système de s'ajuster en fonction des situations et, pour cela, à assouplir les règles ?[…]
L'Etat ne doit pas pour autant renoncer à ses prérogatives ; il lui faut, notamment, décider des chantiers prioritaires. Trois d'entre eux paraissent s'imposer. En premier lieu, il convient de créer les conditions d'une autonomie accrue des écoles et des établissements scolaires.[…] En second lieu, il faut revaloriser l'enseignement professionnel.[…] Enfin, il faut accorder une priorité budgétaire forte à nos universités et faire évoluer leur gouvernance pour permettre une autonomie accrue et une régulation efficace par l'Etat.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 30/03/07


Sans-papiers : les enseignants
manifestent à Paris
Les professeurs des écoles parisiennes protestaient contre l'attitude de leur hiérarchie concernant les parents sans-papiers d'enfants scolarisés. 17,5% ont fait grève, selon le rectorat.
Lire la suite de l’article

"La méthode de l'intimidation
doit cesser"
par Gilles Moindrot, 
secrétaire général du SNUIPP,
syndicat du premier degré
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 30/03/07


Grève maintenue dans l'éducation
Malgré l'abandon des poursuites contre la directrice d'école de la rue Rampal à Paris, un cortège partira à 14h du métro Sèvres-Babylone pour protester contre les expulsions d'enfants sans papiers
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 30/03/07



Robien écrit aux candidats à la présidentielle pour leur vanter son bilan
Gilles de Robien ministre UDF de l'Education, qui n'a pas encore dit qui il soutiendrait à l'élection présidentielle, a envoyé vendredi une lettre aux douze candidats pour leur vanter son bilan et "enrichir" leur réflexion.
Lire la suite de l’article


Le congrès du Snes prend acte de la volonté d'abrogation des décrets Robien
Le Snes-FSU, syndicat majoritaire dans les collèges-lycées, a pris acte vendredi, jour de la clôture de son congrès à Clermont-Ferrand, de la volonté exprimée par la plupart des candidats à la présidentielle d'abroger le décret Robien qui modifie leur charge de travail.
Lire la suite de l’article


Un millier d'enseignants réclament la fin des arrestations près des écoles
Un millier d'enseignants du primaire ont manifesté vendredi à Paris, parallèlement à une grève, pour réclamer "la fin des arrestations aux abords des écoles" et signifier leur colère au rectorat et aux ministères de l'Education et de l'Intérieur après "l'affaire Rampal".
Lire la suite de l’article


Deux collèges occupés dans les Hauts-de-Seine
Deux collèges des Hauts-de-Seine étaient occupés vendredi par leurs professeurs pour réclamer davantage de moyens et notamment des dotations horaires, a-t-on appris auprès des enseignants.
Lire la suite de l’article


Manifestations des écoles et collèges de Nanterre (Hauts-de-Seine)
Plusieurs centaines de personnes ont manifesté vendredi devant la préfecture des Hauts-de-Seine à Nanterre à l'appel des syndicats de parents d'élèves contre "la restriction des moyens" dans les écoles et collèges de la ville, a constaté une journaliste de l'AFP.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------

jeudi, mars 29, 2007

Revue de presse du jeudi 29 mars 2007

Il y a des jours où il y a peu de choses dans les journaux... Et là, ce sont des moment de grande solitude pour celui qui s'est donné pour mission de faire une revue de presse quotidienne...
Pas question pour autant de baisser les bras. Alors, on se concentre et on essaye de trouver matière à chronique partout. Aujourd'hui, heureusement qu'il y a Ouest France, qui nous offre deux reportages sur la suppression des distributeurs automatiques. A St-Herblain, au lycée Jules-Rieffel, on a saisi l'occasion pour organiser des goûters. Deux pauses casse-croûte par jour, composées par une nutritionniste et proposées aux 700 élèves de l'établissement, quasiment gratuitement. Au collège Broussais à Dinan, on distribue des pommes gratuitement aux élèves, à la pause de 10 heures, pour éviter les problèmes de surpoids. Voilà une information.... mais ça ne fait pas toute une chronique...
Dans le même journal, un sujet plus grave est abordé. Il s'agit du ”jeu du foulard”. Voici ce qu'en disent les parents de Benjamin décédé à la suite de ce jeu mortel en 1995 : "ce jeu dangereux peut arriver n'importe où : à la maison, dans une cour d'école, dans une colonie de vacances, dans des vestiaires lors d'une activité extrascolaire. Les enfants le font, parce que cela fait rire le copain, ou pour intégrer un groupe. Toutes les classes sociales sont touchées. Cela va de la maternelle à 16 ans, voire plus.".

Dans la suite de l'actualité des derniers jours, il faut signaler que la directrice de l'école maternelle Rampal, Valérie Boukobza, ne fera l'objet d'"aucune poursuite", administrative ou judiciaire, à la suite de sa garde à vue vendredi dernier liée à l'arrestation d'un sans-papiers.C'est ce que nous apprend un communiqué de l'AFP s'appuyant sur des déclarations du ministère de l'éducation nationale.
A propos des incidents de la Gare du Nord, il faut saluer ce qui a été réalisé par le site du Monde.fr qui a fait un gros travail de collecte des témoignages. On peut prendre connaissance aussi dans le même journal de l'interview de Sébastian Roché .
Tous ces éléments sont à lire pour sortir de la manipulation médiatique et politique à l'œuvre depuis deux jours.

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 29/03/07


Pourquoi l'art doit entrer à l'école
Par Alain FRANCON, Michel VITTOZ

Même s'il est l'inverse de ce qui peut s'enseigner, il est indispensable pour que l'Homme se confronte à lui-même.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 29/03/07


Rien vu...


-------------------------------------------
L’Humanité du 28/03/07 (un jour de retard)



Pour le respect des valeurs de l’école républicaine
Lundi soir, il y avait foule devant le rectorat de Paris pour défendre la directrice de l’école Rampal. La colère monte face à la politique répressive du gouvernement.
Lire la suite de l’article


grève vendredi, manif samedi
L’ensemble des syndicats du primaire a appelé hier les enseignants de toutes les écoles de Paris à faire grève et à participer à une manifestation vendredi, pour protester contre l’attitude du rectorat dans l’affaire de la maternelle de la rue Rampal.
Lire la suite de l’article


Les jeunes face aux clivages des sexes
Une étude collective des comportements sexués de la jeunesse souligne la persistance de l’arbitraire social dans les représentations.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 29/03/07 ( payant)



Rien vu...


------------------------------------------------
La Croix du 29/03/07



Rien vu...


-------------------------------------------------
20 minutes du 29/03/07



Les soutiens des sans-papiers dénoncent la «répression»
Près de cinq cents personnes ont défilé hier en fin d'après-midi dans le centre-ville de Nantes pour dénoncer « la répression tous azimuts contre les personnes sans papiers et leurs soutiens ». La mise en garde à vue, vendredi dernier à Paris, d'une directrice d'école qui s'était opposée à l'arrestation d'un clandestin devant son établissement, a été « la bavure de trop » qui a poussé les collectifs Enfants étrangers-Citoyens solidaires et Unis contre une immigration jetable à « réagir ».
Lire la suite de l’article


Les nounours passent sur le billard
Près de quatre-vingts enfants des centres aérés de Nantes ont pu faire ausculter leur peluche hier. Et cent vingt écoliers vont le faire aujourd'hui. Pour la quatrième année consécutive, L'Hôpital des nounours a en effet repris ses droits à la fac de médecine. Organisé par les étudiants, l'événement cherche pendant deux jours à « dédramatiser l'univers hospitalier » auprès des petits.
Lire la suite de l’article


Lyon : Le nouveau recteur révèle son style
«Deux hommes, deux styles. » Le nouveau recteur de l'académie de Lyon, Roland Debbasch, 45 ans, a tenu hier a affirmé sa différence avec Alain Morvan, limogé le 20 mars en raison de « manquements multiples à l'obligation de réserve », selon le ministre de l'Education Gilles de Robien. Roland Debbasch, ancien directeur de l'enseignement scolaire, s'est dit tenu « à un strict devoir de réserve en période électorale ».
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Métro (Paris) du 29/03/07



Les écoles primaires fermées vendredi
Un appel à la grève est lancé après les incidents de la rue Rampal
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 29/03/07



Quand les goûters remplacent les distributeurs
La suppression des distributeurs automatiques dans les lycées fait toujours débat. Pas dans l'établissement Jules-Rieffel, à Saint-Herblain, où on n'y voit que des avantages.
Lire la suite de l’article


A la récré, des pommes pour tout le monde
Au collège Broussais à Dinan, on distribue des pommes gratuitement aux élèves, à la pause de 10 heures, pour éviter les problèmes de surpoids.
Lire la suite de l’article


« Notre fils Benjamin est mort du jeu du foulard »
Roger et Magali ont vécu ce drame en 1995. Les enfants d'Anne-Bénédicte ont été victimes de violence. Ces parents se battent pour que le sujet ne soit plus tabou.
Lire la suite de l’article


Cinq mois au Centre défense deuxième chance
Trente volontaires, âgés de 18 à 21 ans, sont actuellement à Alençon et vingt-deux à Giel-Courteilles. La montée en puissance se fait petit à petit.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde daté du 30/03/07



Sans-papiers : les parents d'élèves ne voient pas de relais politique
Pour les gens de gauche, c'est évidemment une occasion de se remobiliser. Mais pour beaucoup c'est tout simplement l'"instinct", "leur conscience", disent-ils, qui les pousse à agir. Ils sont des centaines de parents d'élève, à travers toute la France, à rester mobilisés autour des familles d'enfants scolarisés, sans-papiers.
Lire la suite de l’article


Christian Mouhanna : "Depuis Vichy, pour la police, le citoyen est un individu à contrôler"
Deux jours après les événements dans la gare du Nord, Christian Mouhanna, sociologue et auteur du rapport de recherche "Réinventer la police urbaine : Paris-Montréal", revient dans un chat au Monde.fr sur les rapports tendus entre police et citoyens.
Lire la suite de l’article


Les jeunes des cités inquiets d'une possible victoire de Nicolas Sarkozy
Dans leurs têtes, il y a désormais comme un compte à rebours : combien de jours avant que Nicolas Sarkozy ne devienne président de la République ? Car il ne fait presque aucun doute, pour ces jeunes adultes de la cité des 3 000 à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), que le candidat UMP l'emportera le 6 mai prochain, surfant sur l'image d'une jeunesse des banlieues qui serait dangereuse, image encore renforcée par les violences à la gare du Nord à Paris, mardi 27 mars.
Lire la suite de l’article


La moitié des nouveaux titulaires de doctorat travaillent dans le privé
a galère des jeunes chercheurs a été souvent décrite : études longues (bac+8), financées tant bien que mal par de médiocres allocations ou de petits boulots, stages postdoctoraux à répétition, insertion aléatoire dans la vie active... Une enquête réalisée par l'IFOP pour Le Monde de l'éducation, auprès d'un échantillon de 1 208 chercheurs, donne à ce tableau une tonalité plus optimiste. Elle montre que la thèse constitue un précieux sésame pour l'emploi, dans le secteur public mais aussi dans le privé.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 29/03/07


Elèves sans-papiers :
rassemblement à Paris
Le Réseau éducation sans frontières (RESF) a appelé mercredi à un rassemblement jeudi 29 mars à 8h15 devant des écoles du quartier de Belleville dans le XIXème arrondissement de Paris. RESF réclame, à l'issue de cette manifestation, l'abandon des poursuites contre la directrice de la maternelle de la rue Rampal, Valérie Boukobza, mise en garde à vue après des incidents liés à l'interpellation d'un sans-papiers devant son école.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 29/03/07


Pas de poursuites contre la directrice de l'école Rampal
La directrice de l'école maternelle Rampal, dans le XIXe arrondissement de Paris, Valérie Boukobza, ne fera l'objet d'aucune poursuite, administrative ou judiciaire, à la suite de sa garde à vue vendredi dernier liée à l'arrestation d'un sans-papiers, selon un communiqué du ministère de l'Education publié mercredi
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 29/03/07



Pas de poursuites judiciaire et administrative contre Mme Boukobza
La directrice de l'école maternelle Rampal, Valérie Boukobza, ne fera l'objet d'"aucune poursuite", administrative ou judiciaire, à la suite de sa garde à vue vendredi dernier liée à l'arrestation d'un sans-papiers, a-t-on appris jeudi auprès de ministère de l'Education.
Lire la suite de l’article


Le recteur limogé de Lyon affirme avoir été placé sur écoute dès août 2006
Alain Morvan, l'ancien recteur de l'académie de Lyon limogé le 21 mars par le ministre de l'Education Gilles de Robien, affirme avoir été mis sous écoute téléphonique à partir d'août 2006, dans un entretien à l'hebdomadaire Tribune de Lyon à paraître jeudi.
Lire la suite de l’article


Yvelines: un professeur renvoyé aux assises pour viols sur 4 élèves
Un ancien professeur de sport du lycée Saint-Erembert de Saint-Germain-en-Laye (Yvelines), poursuivi pour "viols, tentative de viols et agressions sexuelles" sur quatre élèves mineurs, a été renvoyé devant la cour d'assises des Yvelines, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.
Lire la suite de l’article


La présidentielle vue par des lycéens: un seul slogan "l'arrêt des expulsions"
"L'arrêt des expulsions": spontanément, les élèves du lycée Maurice Ravel, à Paris, interrogés par l'AFP sur la future élection présidentielle, répètent leur regret que "la France ne soit plus une terre d'accueil" et que leurs camarades en situation irrégulière soient menacés.
Lire la suite de l’article


450 manifestants à Nantes contre la "répression" envers les sans-papiers
Une manifestation contre la "répression" des "sans-papiers", en soutien notamment à la directrice de la maternelle de la rue Rampal à Paris, a rassemblé mercredi à Nantes quelque 450 personnes, selon la police.
Lire la suite de l’article


Le SNUipp-FSU s'inquiète de la révision des programmes prévue par Robien
Le SNUipp-FSU, principal syndicat du primaire, s'est inquiété jeudi de la modification des programmes de la maternelle au CM2, qui doit être examinée lundi au Conseil supérieur de l'Education (CSE) et introduit, selon lui, "des conceptions passéistes".
Lire la suite de l’article


Gilles de Robien (UDF) réélu maire d'Amiens
Le ministre UDF de l'Education nationale Gilles de Robien a retrouvé jeudi son fauteuil de maire d'Amiens à la faveur d'une élection provoquée par la démission de Brigitte Fouré, qui l'avait remplacé en 2002, a-t-on appris auprès de la mairie
Lire la suite de l’article
-----------------------------------------------------------------------

mercredi, mars 28, 2007

Revue de presse du mercredi 28 mars 2007

C’est la période des conseils de classe. Et le 2ème trimestre est, dans de nombreuses classes, l’occasion pour les enseignants de donner un avis sur les choix d’orientation des élèves. Choix difficile et souvent insatisfaisant et douloureux aussi bien pour les élèves et leurs parents que pour les enseignants. La question de l’orientation est de plus en plus cruciale tant le système est complexe et sélectif.Par exemple, c’est plus de 80 000 jeunes qui quittent chaque année l’enseignement supérieur sans diplôme.
C’est dans ce contexte qu’a été rendu public hier, le rapport de Pierre Lunel sur le “schéma national de l’orientation et de l’insertion professionnelle” . Le Figaro en propose une synthèse . Il préconise de généraliser l'option de découverte professionnelle instaurée en classe de 3e. Ce dispositif serait complété en classe de seconde et de première par l'heure de vie de classe, ou serait tenu un « portfolio » dans lequel l'élève consignerait ses découvertes professionnelles. Pierre Lunel envisage aussi de mettre en place un tutorat personnalisé au cours du premier trimestre des études supérieures, afin de limiter les échecs.
Mais dans cette période de transition, quel avenir pour ce rapport ?

À signaler dans Le Monde, un “débat” intitulé “Les syndicats, un obstacle à une réforme de l'éducation ?. On hésite à parler de débat tant les propos très extrêmistes du fondateur de l’officine ultra-libérale SOS-Éducation sont caricaturaux.
Toujours dans le même journal, on apprend qu’au collège, la moitié des élèves de 6e (soit 400 000) ne disposeraient pas de manuels conformes aux programmes en langues vivantes, et 13 % (soit 100 000) de ceux de 5e en mathématiques, en sciences physiques ou en sciences de la vie et de la Terre.Le Monde, méfiant, pose la bonne question : Lobbying de la part des éditeurs scolaires ou scandale pédagogique ?

Verbatim
Je n'ai jamais été fâchée avec les enseignants. Il y a eu la diffusion sur Internet de la fameuse vidéo, et on sait dans quelles conditions elle a été tournée et diffusée : je ne suis bien sûr pas d'accord avec ce type de méthode, car on doit pouvoir participer sereinement à des réunions de réflexion. Mais peu importe. Ce qui compte, ce sont les conditions de travail des enseignants et d'apprentissage des élèves. Les adolescents ont changé, et la formation des enseignants n'a pas suivi cette mutation. Je pense que les enseignants, qui sont gênés par l'accumulation des réformes de l'Education et qui ont un vrai sentiment de déclassement, ont d'abord besoin de reconnaissance. Mais s'ils regardent ce qui a été fait avec la gauche entre 1997 et 2002, et ce qui s'est passé depuis cinq ans, je pense qu'ils voient clairement la différence. Si je suis élue, la prochaine rentrée scolaire se fera en rétablissant les emplois supprimés. Une liberté pédagogique sera donnée aux équipes, des solutions apportées aux élèves décrocheurs qui perturbent les classes et des moyens seront donnés pour développer le travail en équipe.
Ce sont les propos de Ségolène Royal dans Libération, dont elle était l’invité spéciale.
Juste une question cependant. Si elle est élue, comment, techniquement, peut-on rétablir les emplois supprimés alors qu’en principe (compte tenu des DHG et des délais), la rentrée sera déjà pratiquement bouclée ?
Je me trompe ?

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 28/03/07



Ségolène Royal, invitée spéciale de «Libération» : «Remettre l'argent là où il est utile»

Vos relations sont-elles apaisées avec les profs ?
Je n'ai jamais été fâchée avec les enseignants. Il y a eu la diffusion sur Internet de la fameuse vidéo, et on sait dans quelles conditions elle a été tournée et diffusée : je ne suis bien sûr pas d'accord avec ce type de méthode, car on doit pouvoir participer sereinement à des réunions de réflexion. Mais peu importe. Ce qui compte, ce sont les conditions de travail des enseignants et d'apprentissage des élèves. Les adolescents ont changé, et la formation des enseignants n'a pas suivi cette mutation. Je pense que les enseignants, qui sont gênés par l'accumulation des réformes de l'Education et qui ont un vrai sentiment de déclassement, ont d'abord besoin de reconnaissance. Mais s'ils regardent ce qui a été fait avec la gauche entre 1997 et 2002, et ce qui s'est passé depuis cinq ans, je pense qu'ils voient clairement la différence. Si je suis élue, la prochaine rentrée scolaire se fera en rétablissant les emplois supprimés. Une liberté pédagogique sera donnée aux équipes, des solutions apportées aux élèves décrocheurs qui perturbent les classes et des moyens seront donnés pour développer le travail en équipe.
Lire la suite de l’article


Appel à la grève pour la directrice d'école
Défilé prévu aussi vendredi contre les arrestations de sans-papiers près des établissements.
Lire la suite de l’article


Militants solidaires poursuivis
Les responsables du Réseau éducation sans frontières s'inquiètent de la multiplication des procès intentés à des soutiens de sans-papiers.
Lire la suite de l’article


Sexe et «respect» : un livret au lycée
Un guide destiné à combattre les préjugés sexistes fait mouche dans les classes.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 28/03/07


Un rapport pour doter les étudiants de tuteurs
Pierre Lunel, le délégué interministériel, propose trente pistes. Il veut transformer des étudiants expérimentés en tuteurs des plus jeunes.
Lire la suite de l’article


Appel à la grève dans les écoles parisiennes
Les syndicats du primaire entendent protester contre la garde à vue de l’institutrice de l’école de la rue Rampal.
Lire la suite de l’article


Un site Internet pour tout savoir sur les drogues
Ce site, qui s'adresse plus particulièrement aux jeunes, propose des «informations précises et scientifiquement validées sur toutes les drogues».
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 27/03/07 (un jour de retard)



Rien vu...


----------------------------------------------------
Le Parisien du 28/03/07 ( payant)



Manuels scolaires
Faute de crédits suffisants, des centaines de milliers d'élèves ne disposent pas de manuels scolaires..
Lire la suite de l’article


Grève vendredi dans les écoles parisiennes
L'ENSEMBLE des syndicats du primaire a appelé hier les enseignants de toutes les écoles de Paris à faire grève vendredi et à participer à un rassemblement le même jour, pour protester contre l'attitude du rectorat dans l'affaire de la maternelle de la...
Lire la suite de l’article


La note de vie scolaire contestée
HORMIS le ministre de l'Education, Gilles de Robien, la note de vie scolaire, déjà appliquée dans neuf collèges sur dix, aura du mal à trouver des défenseurs. La principale fédération de parents d'élèves, la FCPE, vient de se livrer à un petit jeu de...
Lire la suite de l’article



Violents incidents entre jeunes et policiers gare du Nord
Un simple contrôle d'un voyageur sans billet a dégénéré hier gare du Nord à Paris, provoquant de graves perturbations dans le trafic de banlieue. Ces événements interviennent sur fond de malaise entre les Français et leur police
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 28/03/07



Le conte émerveille toujours
Histoires de fées, récits mythologiques, légendes… Le conte continue d'enchanter les enfants et un public grandissant d'adultes
Lire la suite de l’article


Les enfants doivent prendre en charge leur sécurité routière
Encore aujourd’hui, 70 % des enfants ne sont pas attachés en voiture ou sont installés dans un dispositif non adapté
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 28/03/07



Après les violences de l'après-midi, début d'évacuation à la gare du Nord
Début d’émeute et arrestations en chaîne mardi à la gare du Nord. La station a été le théâtre de violents affrontements entre plusieurs bandes de jeunes et des policiers. Jusqu’à 300 personnes ont participé aux violences, perturbant fortement le trafic des lignes 4 et 5 du métro, qui ne s’arrêtaient plus à cette gare.
Lire la suite de l’article


Appel à la grève dans les écoles parisiennes
L’affaire de l’école Rampal à Paris (19e) a replacé, ce week-end, le dossier des sans-papiers au cœur de la campagne présidentielle. Et cela devrait durer.
Les syndicats du primaire ont en efet appelé ce mardi à une grève dans toutes les écoles de la capitale et à participer à une manifestation vendredi, pour protester contre l'attitude du rectorat dans l'affaire de la maternelle de la rue Rampal.
Lire la suite de l’article


Citizendium, un Wikipédia plus fiable?
Ca ressemble à Wikipédia, ça fonctionne sur le même principe que Wikipédia, mais ça s’appelle Citizendium. La version bêta de cette nouvelle encyclopédie collaborative a été mise en ligne dimanche. Avec ses 1.100 articles, elle ne tient pas la comparaison avec les six millions de Wikipédia. Mais l’intérêt est ailleurs.
Lire la suite de l’article


Wikipédia menacée de fermeture: «un gros délire»
Besoin d’argent, certes ; en danger de fermeture, jamais de la vie. C’est ce que Florence Devouard, la présidente de la fondation Wikimédia – qui gère la célèbre encyclopédie en ligne – a expliqué à l’Agence France Presse mardi soir.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Métro (Paris) du 28/03/07



Rue Rampal: tous les syndicats du primaire appellent à la grève vendredi à Paris
L'ensemble des syndicats du primaire a appelé mardi les enseignants de toutes les écoles de Paris à faire grève et à participer à une manifestation vendredi, pour protester contre l'attitude du rectorat dans l'affaire de la maternelle de la rue Rampal.
Lire la suite de l’article


L’institutrice et le policier
Fadela Amara, Présidente de Ni putes ni soumises

La garde à vue de Valérie Boukobza a suscité à la fois l’indignation et l’incompréhension. Cette directrice de l’école maternelle de la rue Rampal dans le XIXe arrondissement, dans un réflexe citoyen, dicté par sa conscience professionnelle, a voulu tout simplement protéger l’enceinte de son école.
Une institution que nous devons tous mettre à l’abri de toutes formes de violences, avec le rêve de la voir respectée et aimée. Elle incarne le creuset de notre pays, parce que c’est là que se nouent l’avenir et le devenir de nos enfants. Cet évènement a suscité l’incompréhension générale, car il oppose hélas deux symboles très forts de notre pays : l’un forme et éduque, et l’autre protége et sécurise.[…] Comment donner encore du sens à des valeurs qui font cruellement défaut à notre jeunesse, lorsqu’une telle violence déferle aux portes d’une école maternelle ?
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 28/03/07



Cinq villes bretonnes « amies des enfants »
Rennes, Vannes, Lorient, Ploemeur et Saint-Avé ont rejoint ce réseau international chevillé à l'Unicef. Elles favorisent les actions et projets au service de l'enfance.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde daté du 29/03/07



Des mères d'élèves portant le foulard islamique sont interdites de sorties scolaires dans l'académie de Créteil
Invoquant le respect du principe de laïcité dans la fonction publique, des responsables d'écoles primaires de l'académie de Créteil ou de Lille, notamment, interdisent à des mères d'élèves portant le foulard islamique de participer à des sorties scolaires.
Récemment saisi de plusieurs affaires de ce type, le MRAP (Mouvement contre le racisme et l'amitié entre les peuples) vient d'adresser un courrier au ministre de l'éducation nationale, Gilles de Robien, "afin que soit mis fin à cette situation en totale violation de la législation en vigueur". Mais la réalité juridique n'est pas aussi tranchée.
Lire la suite de l’article


Les syndicats, un obstacle à une réforme de l'éducation ?

Vincent Laarmann, délégué général de l'association SOS-Education
Monique Vuaillat, ex-secrétaire générale du SNES et cosecrétaire de la FSU
Lire la suite de l’article


Certains manuels scolaires sont en retard d'une rentrée
Lobbying de la part des éditeurs scolaires ou scandale pédagogique ? Au collège, la moitié des élèves de 6e (soit 400 000) ne disposeraient pas de manuels conformes aux programmes en langues vivantes, et 13 % (soit 100 000) de ceux de 5e en mathématiques, en sciences physiques ou en sciences de la vie et de la Terre.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 28/03/07


Rampal : la directrice revendique
"le devoir de protection des enfants"
A l'occasion d'une manifestation de soutien, la directrice d'école du 19e arrondissement, placée en garde à vue vendredi, a estimé avoir accompli son devoir "de résistance pacifique à une forme d'oppression".
Lire la suite de l’article


"Je n'ai vu que
des parents qui résistaient"
par Brigitte Wieser, membre de Réseau Education Sans Frontières de Paris

Je ne vois pas d'autre but que la volonté d'intimidation des professeurs qui protègent les élèves sans-papiers. C'est pour cela que Réseau Education Sans Frontières existe. Pour montrer aux enfants qu'ils peuvent compter sur des adultes et des professeurs qui les entourent. La mobilisation des professeurs est importante. Il y a des citoyens solidaires. Et des citoyens qui se battent contre ces formes d'intimidation. Comme de nombreuses personnes ont pu le constater avec les films qui circulent sur internet, c'est assez violent. Même si l'on ne voit pas la dernière partie qui l'est davantage; la journaliste présente n'ayant pas pu tourner la fin à cause des forces de l'ordre. C'était très violent. Mais le plus grave, c'est qu'au milieu de tout ça, du gaz et de cette agressivité, se trouvaient les enfants qui sortaient de l'école.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 28/03/07


Ecoles primaires: appel à la grève
Six syndicats appellent les enseignants des écoles primaires à faire grève, vendredi à Paris. Ils entendent ainsi protester contre l'interpellation d'une directrice de maternelle, qui était intervenue après l'arrestation d'un clandestin
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 28/03/07



Luc Bérille réélu secrétaire général du Se-Unsa à la quasi unanimité
La liste conduite par Luc Bérille, secrétaire général sortant du Se-Unsa, deuxième force syndicale de l'Education, a été réélue mercredi à la quasi unanimité lors de son congrès triennal à La Rochelle, a constaté une journaliste de l'AFP.
Lire la suite de l’article


Baroin: "il peut y avoir des expulsions avant juillet" de parents d'enfants scolarisés
Le ministre de l'Intérieur François Baroin a déclaré mercredi qu'il "peut y avoir des expulsions avant juillet" de parents d'enfants scolarisés alors que son prédécesseur Nicolas Sarkozy avait suspendu l'an dernier ces expulsions jusqu'à la fin de l'année scolaire.
Lire la suite de l’article


RESF appelle à un rassemblement jeudi devant une école du XIXe arrondissement
Le Réseau éducation sans frontières (RESF) a appelé mercredi à un rassemblement jeudi matin devant des écoles du quartier de Belleville dans le XIXème arrondissement de Paris pour réclamer notamment l'abandon des poursuites contre la directrice de la maternelle de la rue Rampal.
Lire la suite de l’article


Les incidents de la gare du Nord, signe d'une "tension sociale" (Sud étudiant)
La fédération des syndicats SUD étudiant a affirmé mercredi que les violences de mardi soir à la gare du Nord, à Paris, étaient "un nouvel exemple spectaculaire de la tension sociale qui règne dans notre pays et qui ne cesse de se développer".
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------

mardi, mars 27, 2007

Revue de presse du mardi 27 mars 2007

L'école laisse trop d'élèves sur le bord de la route .
Dans Ouest France, une bonne synthèse où les deux auteurs repartent du constat désormais classique : l’ascenseur social est en panne. 20% d’une génération quitte l’école sans diplôme.
Les enfants défavorisés sont les plus touchés. L'écart entre les jeunes des Zones d'éducation prioritaire et ceux des quartiers cossus s'amplifie. On parle désormais « d'apartheid scolaire ». Notre école reste l'une des plus exigeantes du monde, mais pour qui ? 70 % des élèves des classes préparatoires aux grandes écoles sont enfants de cadres ou de professeurs. Lesquels font vivre le marché florissant des cours privés. Comment peut-on démocratiser le soutien scolaire ? Comment réaménager la « carte » qui sépare les fils de pauvres et de riches ? On est là au coeur du débat.”. On pourra compléter cet article avec une réflexion sur l’orientation.

Un "schéma national de l'orientation et de l'insertion professionnelle" doit être remis mardi 27 mars à Dominique de Villepin. A cette occasion La Croix détaille les principales propositions de réformes dans un dossier intitulé Les pistes pour aider les élèves à mieux s'orienter C’est un enjeu important d’autant plus que ‘après le soutien scolaire, l'orientation devient elle aussi un marché . Le secteur privé développe des produits qui prennent en compte la personnalité de l'élève et l'aident à construire un projet. Mais pour quels élèves ? N’est-ce pas là encore une aggravation des inégalités ?

Des nouvelles de l’affaire de la rue Rampal
L'ensemble des syndicats du primaire a appelé, mardi 27 mars, les enseignants de toutes les écoles de Paris à faire grève et à participer à une manifestation vendredi, pour protester contre l'attitude du rectorat dans l'affaire de la maternelle de la rue Rampal.
Dans un communiqué , les syndicats ont fustigé l'"autoritarisme" et l'"arbitraire" du recteur de Paris, Maurice Quenet, qui a reçu une délégation lundi, pour avoir "opposé une fin de non-recevoir concernant la demande de protection juridique du fonctionnaire" et "renvoyé vers la préfecture de police" au sujet des arrestations aux abords des écoles.

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 27/03/07


Ecole Rampal: une manif contre le silence du rectorat
Deux à trois mille manifestants ont dénoncé lundi soir la mise en garde à vue de la directrice de l'école Rampal, mais aussi le silence du ministère de l'Education et du rectorat de Paris.
Lire la suite de l’article


Ecole Rampal: « On a été obligé de faire passer le médecin scolaire»
Vidéo • Retour devant l'école maternelle Rampal où a eu lieu une altercation entre des parents d'élèves et les forces de l'ordre mardi 17 mars •
Lire la suite de l’article


L'Elysée passe par la case sans-papiers
Les candidats se positionnent après l'arrestation d'une directrice d'école, vendredi.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 27/03/07


Manifestation de soutien à l’institutrice interpellée
Plus d'un millier d'enseignants, de parents d'élèves et de militants d'associations se sont rassemblés devant le rectorat de Paris pour dénoncer la garde à vue vendredi d'une directrice d'école.
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------
L’Humanité du 26/03/07 (un jour de retard)



Dégripper le système et dessiner un projet pour l’école
Le congrès du SNES, principal syndicat des enseignants du secondaire, s’ouvre aujourd’hui. Entretien avec Bernard Boisseau, cosecrétaire général sortant de l’organisation.
Lire la suite de l’article


Après la rafle de Belleville, enseignants et parents manifestent leur soutien à la directrice
Les syndicats d’enseignants, l’association de parents d’élèves FCPE, et RESF donnent rendez-vous ce soir devant le rectorat de Paris.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 27/03/07 ( payant)



Profs et parents unis pour défendre les sans-papiers
L'affaire de l'école Rampal à Paris et de sa directrice, gardée à vue, relance la cause des sans-papiers. Hier, près de 2 000 personnes se sont rassemblées en signe de soutien. Un dossier épineux qui se rouvre en pleine campagne présidentielle.
Lire la suite de l’article


« Un succès mais rien n'est gagné »
DES PARENTS d'élèves, des profs, des sans-papiers, des élus... Près de 2 000 personnes - 2 500 selon les organisateurs et 1 000 selon la police - se sont mobilisées hier en fin de journée devant le rectorat de Paris pour protester contre l'interpellation...
Lire la suite de l’article


7 questions sur l'affaire
1 Que s'est-il passé ? Mardi, 16 heures. Des policiers entament des contrôles d'identité sur le boulevard de Belleville (XIX e ), non loin de quatre écoles primaires, à l'heure de la sortie des classes. Sensibilisés par l'interpellation de la...
Lire la suite de l’article



L'école Rampal retrouve sa directrice
PARIS (XIXe), HIER MATIN. Un petit mot pour les familles, un sourire pour les enfants. A l'ouverture de l'école maternelle Rampal, théâtre d'affrontements violents mardi dernier, la directrice, Valérie Boukobza, avait bien l'intention que l'école...
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 27/03/07



Les pistes pour aider les élèves à mieux s'orienter
Un "schéma national de l'orientation et de l'insertion professionnelle" doit être remis mardi 27 mars à Dominique de Villepin. Voici ses principales propositions de réformes

Lire la suite de l’article


Thiébaut Weber : "L'alternative à la sélection à l'université"
« Beaucoup trop d’étudiants arrivent encore à l’université sans vrai projet professionnel. L’ensemble du système éducatif, depuis le collège, doit se mobiliser pour relancer une politique d’orientation et permettre à chaque élève de construire un projet personnel.
Lire la suite de l’article


Deux voix contre la sélection à l'université
Pierre Lunel et Richard Descoings
Lire la suite de l’article


Le coût de l'échec scolaire
Chaque année, environ 150 000 jeunes sortent du système scolaire sans diplôme ni qualification. Dans le supérieur, 80 000 étudiants quittent chaque année l’université sans diplôme. Autrement dit, 20 % des jeunes qui engagent des études supérieures ne parviennent pas à décrocher un diplôme.
Lire la suite de l’article


Après le soutien scolaire, l'orientation devient un marché
Le secteur privé développe des produits qui prennent en compte la personnalité de l'élève et l'aident à construire un projet
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 27/03/07



«Les rafles de la police, on n'en veut plus»
«Ni sanction, ni expulsion, les rafles de la police, on n'en veut plus.» Enseignants, parents d’élèves, syndicats, étudiants… plus d’un millier de personnes, selon la police, 2.500 selon les organisateurs, étaient rassemblées lundi à 18h devant la direction du rectorat de Paris, rue des Ecoles (5e).
Lire la suite de l’article


«Un policier m’a neutralisée et a essayé de casser ma caméra»
Juliette Warlop, journaliste indépendante, a filmé les incidents entre parents d'élève et policiers suite à l’interpellation d’un grand-père chinois devant une école du XIXe arrondissement, mardi dernier. Elle raconte à 20minutes.fr ce qui s’est réellement passé.
Lire la suite de l’article


Appel à la grève dans les écoles parisiennes
L’affaire de l’école Rampal à Paris (19e) a replacé, ce week-end, le dossier des sans-papiers au cœur de la campagne présidentielle. Et cela devrait durer.
Les syndicats du primaire ont en efet appelé ce mardi à une grève dans toutes les écoles de la capitale et à participer à une manifestation vendredi, pour protester contre l'attitude du rectorat dans l'affaire de la maternelle de la rue Rampal.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Métro (Paris) du 27/03/07



Présidentielle: le débat sur la régularisation des sans-papiers resurgit
Les incidents à l'école Rampal de Paris, autour de l'arrestation d'un clandestin, ont fait resurgir dans la présidentielle le débat épineux sur la régularisation de parents sans-papiers d'enfants scolarisés en France.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Ouest-France du 27/03/07



L'école laisse trop d'élèves sur le bord de la route


Lire la suite de l’article


-------------------------------------------------
Le Monde daté du 28/03/07



Rue Rampal : les écoles primaires en grève vendredi à Paris
L'ensemble des syndicats du primaire a appelé, mardi 27 mars, les enseignants de toutes les écoles de Paris à faire grève et à participer à une manifestation vendredi, pour protester contre l'attitude du rectorat dans l'affaire de la maternelle de la rue Rampal.
Lire la suite de l’article


26 600 parents non régularisés restent inexpulsables
L'interpellation aux abords de l'école Rampal dans le 19e arrondissement de Paris d'un grand-père chinois venu chercher un enfant, suivie de la garde à vue de la directrice d'école a fait ressurgir, en pleine campagne, la délicate question de la régularisation des parents d'enfants scolarisés.
Lire la suite de l’article


La gauche se divise sur le sort des sans-papiers
Faute d'avoir été précédemment réglé, le dossier des familles sans papiers ayant des enfants scolarisés en France a resurgi dans la campagne présidentielle. Au grand dam de candidats qui s'opposent frontalement sur ce sujet, mais partagent un même embarras.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 27/03/07


Rampal : appel à la grève
dans les écoles parisiennes
Les syndicats du primaire appelent à faire grève, vendredi, dans les écoles de Paris, pour protester contre l'attitude du rectorat dans l'affaire de la maternelle de la rue Rampal.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 27/03/07


Rue Rampal: la directrice ne "regrette rien"
La directrice d'une école du XIXe arrondissement de Paris mise en garde à vue vendredi revendique son action en faveur d'une famille de sans-papiers et dit "ne pas avoir outrepassé" son "devoir de discrétion". Hier soir, des centaines de manifestants ont dénoncé les arrestations de parents d'élèves et soutenu l'enseignante
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 27/03/07



Un collège Lucie Aubrac dans le XIème arrondissement de Paris
Lucie Aubrac, héroïne de la Résistance décédée le 14 mars dernier à 94 ans, aura un collège à son nom dans le XIème arrondissement de Paris, ont décidé à l'unanimité mardi les conseillers de Paris.
Lire la suite de l’article


Faute de crédits, les élèves étudient avec des manuels obsolètes
Faute de crédits suffisants, des centaines de milliers d'élèves ne disposent pas de manuels scolaires conformes aux programmes ce qui nuit à leur apprentissage et au respect des nouvelles orientations pédagogiques, s'alarment les éditeurs scolaires
Lire la suite de l’article


Rue Rampal: tous les syndicats du primaire appellent à la grève vendredi à Paris
L'ensemble des syndicats du primaire a appelé mardi les enseignants de toutes les écoles de Paris à faire grève et à participer à une manifestation vendredi, pour protester contre l'attitude du rectorat dans l'affaire de la maternelle de la rue Rampal.
Lire la suite de l’article


Au collège, la moitié des 6e n'ont pas de manuels conformes en langues
Au collège, la moitié des sixièmes ne disposent pas de manuels scolaires conformes aux programmes en langues vivantes et 100.000 élèves de cinquième ont le même problème pour les mathématiques, ont révélé mardi le Syndicat national de l'édition (SNE) et l'association Savoir Livre.
Lire la suite de l’article


Robien rétablit une enseignante dans ses fonctions, suspendue en 2001
Le ministre de l'Education nationale, Gilles de Robien, a annoncé mardi qu'il allait "rétablir dans ses droits", une directrice d'école du Pas-de-Calais suspendue en 2001 après la mise en cause pour pédophilie de son mari pourtant blanchi depuis plus d'un an.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------

lundi, mars 26, 2007

Revue de presse du lundi 26 mars 2007

Fallait-il employer le terme de “rafle” pour désigner ce qui s'est passé dans le 19ème arrondissement la semaine dernière. Certains trouvent ce terme trop connoté même si la définition correspond. Bertrand Delanoë, préfère un autre terme puisqu'il a estimé vendredi “ inacceptable d'organiser des formes 'd'embuscades' près des établissements scolaires”. Quel que soit le terme utilisé en tout cas, cette affaire suscite toujours de très vives réactions . En déplacement à Nice, vendredi, Ségolène Royal a rappelé que «les enseignants ne sont pas des auxiliaires de la police» et que les policiers étaient eux-mêmes «troublés d'aller interpeller, devant les écoles et les enfants, le grand-père sans-papiers qui venait les chercher».
Valérie Boukobza, la directrice de l'école maternelle Rampal à Paris interpellée plusieurs heures vendredi, aurait écrit une lettre intitulée "des nouvelles et des remerciements", qui a été affichée, dimanche 25 mars, sur le mur d'une des quatre écoles du groupe scolaire Rampal-Lassalle. Elle raconte qu'elle est accusée d'avoir traité de "connard" un policier après l'interpellation d'un parent d'élève sans papiers devant l'école, ce qu'elle réfute catégoriquement.
Il faut rappeler cependant que le point de départ de l'affaire serait l'usage de bombes lacrymogènes sur les personnes présentes dont une vingtaine d'enfants . Un rassemblement est prévu à 18h le lundi 26 mars devant le Rectorat de Paris à l'appel des principaux syndicats parisiens (La FSU, le SGEN-CFDT, SUD-éducation, FO, CNT, UNSA, CGT )ainsi que la FCPE et RESF.

A propos des syndicats enseignants, Le Monde nous rappelle que deux d'entre eux se préparent à tenir leurs congrès. Le SNES et le SE-UNSA. Les deux organisations ont en commun d'avoir été au coude à coude dans les récents mouvements contre les décisions du ministre de l'éducation, Gilles de Robien, et de se préparer à une nouvelle donne politique.
Le SNES avait posé 21 questions aux candidats et a publié leurs réponses.. Il faut noter que Ségolène Royal et François Bayrou ont confirmé leur engagement de garantir les moyens de l'éducation sur cinq ans et d'abroger le décret contesté de Gilles de Robien sur les obligations de service. Décret pour lequel Nicolas Sarkozy, à a employé le mot de "suspension". Quant au SE qui se déclare "constructif". Il propose l'idée d'un nouveau cycle CM2-6e pour faciliter la continuité entre l'école et le collège et celle d'une plus grande variété des parcours au sein du lycée.
L'après Robien est déjà commencé...

Bonne Lecture...

----------------------------------------------
Libération du 26/03/07


Sans-papiers: fronde contre les sorties d'école policières
Une semaine d'actions prévue après la garde à vue d'une directrice de maternelle.
Lire la suite de l'article


«Ils veulent mettre les écoles parisiennes au pas»
Scandale après la garde à vue d'une directrice à la suite d'une rafle de sans-papiers.
Lire la suite de l'article


Ecole Rampal: la version de la police
Selon la préfecture de police, les policiers procédaient à un contrôle dans un bar mardi quand ils auraient été agressés par les parents d'élèves et la directrice à la sortie...
Lire la suite de l'article


Pour un enseignement des sciences sociales dès l'école primaire
L'enseignement vu par Bernard Lahire , sociologue, professeur à l'Ecole Normale Supérieure Lettres et sciences humaines et directeur du Groupe de recherche sur la socialisation GRS-CNRS.
Lire la suite de l'article


Université - entreprises. Classes affaires
L'emploi est désormais au programme de l'université. Si la méfiance demeure, le sujet n'est plus tabou et les facultés multiplient les cursus mêlant apprentissage, formation professionnelle et stages. Enquête sur une révolution culturelle.
Lire la suite de l'article


Des licences presque trop «pro
Plus de sept étudiants sur dix trouvent un emploi à l'issue de ces formations, parfois pointues à l'excès.
Lire la suite de l'article

---------------------------------------------
Le Figaro du 26/03/07


Les parents d'élèves critiquent toujours la note de vie scolaire
À l'heure des conseils de classe du deuxième trimestre, les parents ne relâchent pas la pression. La FCPE publie un bêtisier.
Lire la suite de l'article


Institutrice en garde à vue : la justice s'explique
Le parquet de Paris a considéré que l'action des forces de l'ordre avaient été "conformes à la loi".
Lire la suite de l'article


Belleville : questions sur une garde à vue
Deux interventions policières, menées la semaine dernière à Paris près d'une maternelle, continuent de susciter la controverse.
Lire la suite de l'article

-------------------------------------------
L'Humanité du 24/03/07 (un jour de retard)



Délit de solidarité pour une directrice d'école
L'enseignante a été placée en garde à vue, puis libérée, pour « outrages à agent » et « dégradation de biens publics », après avoir empêché une interpellation de sans-papiers.
Lire la suite de l'article


« On est attérés, elle a cherché avant tout à protéger les enfants ! »
Pour les parents d'élèves, la mise en garde à vue de la directrice sonne comme une volonté d'intimidation et de mise au pas de ce quartier solidaire.
Lire la suite de l'article


« C'est indigne d'une démocratie »
Entretien avec Nicole Borvo, sénatrice communiste de Paris.
Lire la suite de l'article


La cote d'alerte
EDITORIAL PAR PIERRE LAURENT

Une directrice d'école maternelle placée plusieurs heures en garde à vue dans un commissariat parisien pour s'être opposée à l'interpellation de parents d'élèves sans papiers venus chercher leurs enfants à la sortie de son école :qui pensait possible un tel scandale dans notre pays en 2007 ? C'est pourtant ce qui s'est produit hier après-midi dans le quartier parisien de Belleville, où, depuis des semaines, la police organise de véritables rafles de clandestins à la sortie du métro. Mais, depuis quelques jours, c'est devant les écoles elles-mêmes que s'effectuaient ces descentes de police, provoquant d'inévitables incidents. Comment accepter, pour les enseignants et les parents d'élèves de ces écoles, d'assister sans broncher au spectacle honteux de ces interpellations au milieu d'enfants terrorisés et incrédules ?
Lire la suite de l'article

Les juges pour enfant contre-attaquent
Catherine Sultan, présidente de l'AFMJF, expose les détails d'un projet de réforme de la justice des mineurs qui prend radicalement à contre-pied celui de Nicolas Sarkozy.
Lire la suite de l'article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 26/03/07 ( payant)



« Cette histoire va trop loin »
Après la longue garde à vue, vendredi, d'une directrice d'école du XIX e arrondissement de Paris, l'émotion ne faiblit toujours pas dans la communauté scolaire. Elle devrait se concrétiser ce soir, à partir de 18 heures, devant le rectorat de Paris.
Lire la suite de l'article

------------------------------------------------
La Croix du 26/03/07



Un rassemblement prévu lundi après les incidents rue Rampal
La garde à vue pendant plusieurs heures, vendredi, d'une directrice d'école accusée de s'être opposée à l'arrestation d'un étranger sans papiers suscite une vive polémique.
Lire la suite de l'article

-------------------------------------------------
20 minutes du 26/03/07



Une manif contre les rafles devant les écoles
Une manif contre les rafles devant les écoles. Les principaux syndicats enseignants parisiens ainsi que la FCPE et RESF appellent à un rassemblement, lundi à 18h00, devant le siège du rectorat de Paris pour protester contre la mise en garde à vue, vendredi, de la directrice de l'école maternelle Rampal (19e).
Lire la suite de l'article


Ecole Rampal : la polémique enfle
Un grand-père chinois interpellé. Des échauffourées entre parents et forces de l'ordre. Une directrice de maternelle gardée à vue pendant sept heures. Les incidents survenus la semaine dernière rue Rampal dans le 19e arrondissement de Paris continuent de susciter l'indignation des riverains, du monde éducatif et de la gauche.
Lire la suite de l'article


Beaucoup de promesses d'embauche
Ils passent tous un contrat avec la jeunesse. Un an après les importantes manifestations contre le Contrat première embauche, la question de l'emploi des jeunes est au centre de la campagne et des préoccupations des candidats. Ainsi, la semaine dernière, un référendum organisé par la Confédération étudiante indiquait que l'insertion doit être une priorité de l'université. Pour permettre d'y voir plus clair, 20 Minutes a demandé aux douze candidats d'expliquer quelles sont leurs mesures phares pour l'insertion des jeunes.
Lire la suite de l'article

-------------------------------------------------
Métro (Paris) du 26/03/07



Directrice d'école interpellée: rassemblement lundi devant devant le rectorat
Les principaux syndicats enseignants parisiens ainsi que la FCPE, RESF et SOS Racisme appellent à un rassemblement lundi à 18h00 devant le siège du rectorat de Paris pour protester contre la mise en garde à vue, vendredi, de la directrice de l'école maternelle Rampal (19e).
Lire la suite de l'article


------------------------------------------------
Ouest-France du 26/03/07



Rien vu...


-------------------------------------------------
Le Monde daté du 27/03/07



Rue Rampal : enseignants et parents d'élèves appellent à un rassemblement lundi
La polémique sur l'interpellation d'un sans-papiers parent d'élèves près d'une maternelle parisienne ne faiblit pas, malgré les explications apportées samedi 24 mars par le parquet de Paris : "En l'état actuel de l'enquête, rien n'indique que la police se soit rendue dans un débit de boissons parce qu'elle pensait y trouver des personnes en situation irrégulière qui attendait la sortie d'enfants d'une école", a expliqué le procureur adjoint. Un Chinois, venu chercher ses petits-enfants, a été arrêté mardi dans un café voisin de l'école puis relâché mercredi matin.
Lire la suite de l'article


Tollé à gauche et dans le milieu éducatif après la garde à vue d'une directrice d'école
L'annonce de la garde à vue a aussitôt suscité des réactions d'indignation dans le monde éducatif et les milieux de gauche. De nombreux enseignants avaient répondu à la mi-journée à l'appel du Réseau éducation sans frontières (RESF) à se rassembler devant le commissariat où la directrice était placée en garde à vue. "Jamais on n'avait atteint un tel niveau. Déjà, du gaz lacrymogène à l'entrée d'une école, mais en plus, une tentative d'intimidation manifeste !", a déclaré Gérard Aschieri, secrétaire général de la FSU, la principale fédération de l'enseignement.
Lire la suite de l'article


Le ras-le-bol des élèves new-yorkais excédés par les fouilles à l'entrée des écoles
Près de 100 000 élèves de 88 collèges et lycées new-yorkais sont soumis tous les jours aux détecteurs de métaux. Depuis un an, la mairie a ajouté des descentes à l'improviste dans les autres établissements de la ville, transformant les lieux en camp retranchés. Les élèves se plaignent de devoir enlever leurs ceintures, d'être palpés sans ménagement et traités de "bébés rikers" au premier signe de mauvaise volonté (une référence à la principale prison de New York, sur Rikers Island).
Alors que la ville est devenue l'une des plus sûres des Etats-Unis, la police new yorkaise (NYPD) continue à contrôler les écoles, comme sous le maire Rudolf Giuliani, cas unique sur le territoire national. Deux cents policiers patrouillent en permanence les écoles ainsi que 4 625 agents de sécurité. La division scolaire de la NYPD compte plus d'agents que toute la police de Detroit ou de Baltimore. "Les écoles commencent à ressembler à des prisons pour enfants", dénonce Donna Lieberman, directrice de l'Association new yorkaise de défense des libertés publiques (NYCLU) qui vient de publier un rapport sur la "criminalisation des salles de classe".
Lire la suite de l'article


L'"allocation d'autonomie", portée par l'UNEF, est reprise par les partis
L'UNEF, qui tenait, du 22 au 25 mars, son 80e congrès à Lille, constate qu'une de ses principales revendications, celle d'une "allocation d'autonomie" pour les étudiants, est désormais prise au sérieux. Les principaux partis politiques acceptent d'en débattre et font au moins quelques pas dans le sens du syndicat d'étudiants, dont le président, Bruno Julliard, s'est déclaré "certain (que) nous serons la génération qui verra, enfin, gagner l'allocation d'autonomie universelle".
Lire la suite de l'article


En Suède, un système universel de bourse et de prêt
Les Suédois ont une relation ambiguë à leur système d'aide aux études, l'organisme public CSN, qui, depuis près d'un demi-siècle, a permis à des générations de Suédois de financer leurs études supérieures grâce aux prêts et aux bourses versés. D'un côté, ils "traînent" souvent durant des décennies ces emprunts à rembourser. De l'autre, ce système garantit un large accès aux études au plus grand nombre et leur permet, jusqu'à l'âge de 50 ans, de reprendre des études dont l'accès est d'autant plus aisé que les frais d'inscriptions à l'université sont de 50 euros pour les nouveaux étudiants.
Lire la suite de l'article


Les syndicats d'enseignants se préparent à l'après-Robien
Deux grands syndicats d'enseignants, le SNES-FSU et le SE-UNSA, tiennent leur congrès de manière quasi simultanée. A Clermont-Ferrand, du lundi 26 au vendredi 30 mars pour le SNES (Syndicat national des enseignements du second degré), et à La Rochelle du 27 au 29 mars pour le SE (Syndicat des enseignants).
Les deux organisations ont en commun d'avoir été au coude à coude dans les récents mouvements contre les décisions du ministre de l'éducation, Gilles de Robien, et de se préparer à une nouvelle donne politique.
Leur positionnement est différent : le SNES, le plus puissant des deux, est la bête noire des ministres de l'éducation qui ne savent plus comment éviter de l'affronter ; le SE conjugue son opposition avec "un esprit positif de construction", selon son secrétaire général, Luc Bérille.
Lire la suite de l'article


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 26/03/07


Rampal : la directrice
raconte sa garde à vue

Valérie Boukobza explique qu'elle est accusée à tort d'avoir traité de "connard" un policier après l'interpellation d'un parent d'élève sans papiers devant son école du XIXe à Paris.
Lire la suite de l'article

----------------------------------------
L'Express.fr du 26/03/07


Directrice arrêtée: la gauche charge Sarkozy
Après la garde à vue puis la libération d'une directrice d'école parisienne, à la suite de l'interpellation d'un sans-papiers chinois à la sortie des cours, les candidats de gauche dénoncent le tout-répressif du ministre de l'Intérieur
Lire la suite de l'article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 26/03/07



La directrice d'école n'a pas écrit elle-même la lettre, ses propos ont été rapportés
Valérie Boukobza, la directrice de l'école maternelle Rampal à Paris, longuement gardée à vue vendredi, a démenti dimanche soir avoir elle-même écrit une lettre donnant des détails sur sa garde à vue, tout en confirmant que le texte se fondait sur ses propos.
Lire la suite de l'article


Sans-papier: "La régularisation doit suivre la scolarisation des enfants" (Royal)
Ségolène Royal a affirmé dimanche que "la régularisation" des parents et grands-parents sans papier devait "suivre la scolarisation des enfants".
Lire la suite de l'article


Devant les étudiants de l'Unef, Royal parle insertion professionnelle
La candidate du PS à la présidentielle Ségolène Royal a privilégié dimanche devant le congrès de l'Unef à Lille l'insertion professionnelle, dans une adresse à "une génération inquiète" et "cernée de discours de terreur et culpabilisants", celle qui a terrassé le CPE.
Lire la suite de l'article


Sans papiers : des directeurs d'école sollicitent le soutien du recteur
Une vingtaine de directeurs d'écoles maternelles de Paris ont écrit au recteur d'académie pour lui demander de s'exprimer sur "les violences inacceptables" survenues cette semaine lors de l'interpellation d'un parent d'élève sans papiers rue Rampal (XIXe arrondissement).
Lire la suite de l'article


Aides aux jeunes: la Seine-Saint-Denis va payer 50% de la carte Imagine R
Le président du Conseil général de Seine-Saint-Denis Hervé Bramy (PCF) a annoncé lundi que le département prendrait à sa charge à partir de septembre 2007 la moitié du coût des cartes de transport Imagine R achetées par les jeunes du département.
Lire la suite de l'article


Préfet de police: "pas de contrôles d'identité de parents devant des écoles"
Le préfet de police Pierre Mutz a assuré lundi devant le Conseil de Paris que la préfecture de police ne "procédera pas à des contrôles d'identité de parents d'élèves devant des écoles".
Lire la suite de l'article


-----------------------------------------------------------------------
 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.